ASCAR Basket Riedisheim

ASCAR Basket Riedisheim

Association Sportive et Culturelle Sainte-Afre Riedisheim

Vous êtes ici : ASCAR Basket Riedisheim / NEWS

NM3 - RIEDISHEIM fait chuter PRISSE MACON : 59-56

En grande difficulté à l’extérieur, voire éteints comme récemment à Rixheim, les Riedisheimois retrouvent généralement des couleurs devant leur public.
Ce fut encore le cas samedi dernier et un observateur non averti ne pouvait comprendre au vu du jeu pratiqué pourquoi une équipe joue pour la place de leader alors que l’autre flirte avec la lanterne rouge.
Les locaux prennent d’entrée les commandes du match (9-4 à la 4e) et mettent leurs adversaires sous pression. Ces derniers s’appuient sur l’efficacité et la présence physique de leurs intérieurs Luc Raoult (15 pts) et Arthur Morel (13 pts), pour garder le contact (17-16 à la 10e).
Ils profitent même d’un passage à vide des Haut-Rhinois et à la faveur d’un 12-2, réalisent le plus gros écart du match (19-28 à la 15e). Les locaux ne paniquent pas et profitent des paniers primés de Mael Bourblanc et Arnaud Bader, pour rester dans le sillage des Bourguignons (31-35 à la 20e).
Au retour des vestiaires le jeu reste équilibré et le score très serré (42-42 à la 27e).
Prissé joue sur un faux rythme et Riedisheim ne parvient pas à emballer la rencontre, mais prend néanmoins un léger avantage avec un shoot magistral de Jules Binnert (48-45 à la 30e). Durant le dernier quart-temps le jeu est particulièrement haché et les défenses prennent le pas sur les attaques. Comme Prissé multiplie les fautes, Riedisheim ne marque plus que sur lancers-francs. A l’entame de la dernière minute le suspense est entier (56-56). Ethan Usselmann donne un avantage d’un point à son équipe et Prissé rate son dernier tir.
Le match se termine dans la confusion générale quand l’entraineur visiteur, fébrile durant tout le match, s’en prend avec véhémence à son homologue qui a pris un temps mort à une seconde de la fin du match. Après plusieurs minutes d’interruption de jeu, Riedisheim clôture la marque avec deux ultimes lancers (59-56). Victoire méritée des protéges de Geoffroy Kaemmerlen qui se sont bien battus et ont su garder leur sang froid dans les moments cruciaux du match. Ils restent donc dans la course pour le maintien.

Quart-temps : 17-16, 14-19 (31-35), 17-10, 11-11
Arbitrage de Mme M. Gasulla et I. Darifi
Riedisheim : 16 tirs réussis (dont 6 à 3 pts), 21 LF, 17 fautes
Bader 15, Hamery 3, Borblanc 8, Vanoukia, Usselmann 15, puis P. Binnert, Schoenacker, Halbwachs 5, Haenni, J. Binnert 13, Nsangou
Coach : G. Kaemmerlen assisté de N. Mosser
Prissé-Macon : 22 tirs réussis (dont 4 à 3 pts), 8 LF, 27 fautes
Vermeil 2, Desroches 4, Raoult 15, Morel 13, Jobert 9, puis L. Pachot, Voisin, Ducote, Omankoy 4, Thomas 3, T. Panchot
Coach : D. Thevenon

Soirée "Nouvel An chinois" le samedi 10 février à 18h45

Une soirée exceptionnelle grâce à la collaboration de notre partenaire restaurant AS'IAN à Riedisheim qui nous offre un spectacle tout en couleurs pour fêter le NOUVEL AN CHINOIS avec la présence d'un dragon géant !

Rendez-vous à 18h45.

Venez nombreux encourager et soutenir notre équipe !

NM3 - Riedisheim domine Montmorot : 90-73

En se fiant au classement des 2 équipes on s’attendait à une rencontre très difficile pour Riedisheim, qui s’était incliné de 21 pts au match aller et dont les derniers résultats n’étaient pas à la hauteur des attentes initiales. Mais finalement, et à la grande satisfaction du public, les choses se sont passées bien différemment. D’entrée de jeu les locaux ont pris les commandes du match dans le sillage d’Arnaud Bader,và l’origine et à la conclusion d’actions bien construites (20-15 à la 6e). Les Jurassiens sont à la peine mais profitent de leur supériorité aux rebonds offensifs et défensifs pour rester au contact (25-23 à la 10e). Le capitaine Arnaud Halbwachs, en net regain de forme, et le très actif Thomas Hamery donnent un nouveau coup d’accélérateur (31-23 à la 13e), et comme Ethan Usselmann retrouve son efficacité, Riedisheim vire en tête à la mi-temps (46-38).
Au retour des vestiaires on s’attend à une vive réaction des visiteurs mais leur jeu reste toujours aussi brouillon et leur supériorité athlétique ne suffit pas pour combler leurs lacunes. Au contraire de Riedisheim qui maitrise parfaitement le match et s’appuie sur le duo Usselmann - Halbwachs pour encore creuser l’écart (65-50 à la 27e).
A plusieurs reprises cette saison les Haut-Rhinois ont craqué durant le money-time, la prudence reste de mise au début du dernier quart-temps. Mais Mael Bourblanc, en manque de réussite jusqu’alors, va les rassurer en réussissant un véritable festival : au cours des douze dernières il inscrira 17 des 23 points de son équipe.
Le score final de 90-73 illustre parfaitement la physionomie du match dominé de bout en bout par des Riedisheimois, débordant d’énergie, qui ont démontré qu’ils ont les moyens de s’imposer face aux meilleures équipes de leur groupe de N3. A l’avenir Il faudra essayer de confirmer ces bonnes dispositions et si possible dès samedi prochain à Rixheim dans un derby très attendu.

Riedisheim – Montmorot : 90-73
Salle Bartholdi. 150 spectateurs
Quart-temps : 25-23, 21-16 (46-39), 26-19, 18-16
Arbitrage de Mrs A. Lux et G. Huck
Riedisheim : 36 tirs réussis(dont 10 à 3 pts), 8 LF, 24 fautes
Bader 17, Hamery 8, Bourblanc 24, Vanoukia 2, Usselmann 17, puis Halbwachs 14, P. Binnert 2, J. Binnert 2, Haenni, Nsangou 4, Del Monte
Coach : G. Kaemmerlen assisté de N. Mosser
Montmorot : 25 tirs réussis(dont 9 à 3 pts), 14 LF, 18 fautes
Parnet 4, Leveque 8, Hermouet 2, Beaulieu 14, Delar 2, puis Jobard 13, Coulibaly 2, Harnais 13, Meno 13, Nyamba 2
Coach : R. Leveque

NM3 - Riedisheim s’incline face au CRO Lyon : 76 - 62

Fiche technique
Salle Roger Duplat à Lyon
Quart-temps : 22-22, 16-14 (38-36), 18-18, 20-8
Arbitrage de Mrs D. Yahiaoui et P. Gomarin

CRO Lyon : 25 tirs réussis (dont 15 à 3 pts), 11 LF, 20 fautes
Baccouche 13, Graffet 8, Castelneau 17, Chabbat 10, Bouazza, puis Jallabert 3, Zouiter 16, Bawara-Conzi, Ahamada 5, Urie 4, Laurent, Bangassi

Riedisheim : 20 tirs réussis(dont 7 à 3 pts), 15 LF, 17 fautes
Bader 10, Bourblanc 20, Halbwachs 6, Vanoukia 11, Usselmann 4, puis Hamery, Schoenacker, Binnert 6, Haenni 2, Nsangou 3

Riedisheim s’est incliné en fin de partie à Lyon et court toujours désespérément après sa première victoire à l’extérieur. Les Haut-Rhinois qui se sont bien battus, ont dû composer avec la méforme de leur joueur majeur Ethan Usselmann, qui n’a pas pu s’entraîner ces derniers temps pour des raisons professionnelles. Pourtant, ils ont très bien commencé le match en imposant leur jeu collectif et en contenant leurs adversaires avec une défense de zone très efficace. Aux paniers primés de l'artilleur local Rudy Castelneau, ils répliquent par ceux réussis par le duo Halbwachs - Bourblanc et par les rushs d’Arnaud Bader (22-22 à la 10e).
Ils prennent même nettement les devants (35-23 à la 16e) avant de connaître brusquement un étonnant passage à vide, avec une grosse maladresse dans les tirs et une succession de pertes de balles, ce qui permet aux Lyonnais de virer en tête à la mi-temps (38-36).
Au retour des vestiaires, le score reste longtemps très serré malgré le festival de tirs primés (15 au total) réussi par les coéquipiers du capitaine Dragan Bouazza.
A l’entame du dernier quart-temps tout reste possible (56-54 à la 30e). Mais malgré l’activité débordante de Mael Bourblanc (20 pts), Riedisheim va complètement lâcher prise face à des Rhodaniens survoltés et supérieurement armés physiquement, qui remportent une victoire méritée et capitale dans la lutte pour le maintien. Les choses se compliquent encore pour la troupe de Geoffroy Kaemmerlen qui doit vite trouver des solutions pour se relancer et éviter de se faire distancer irrémédiablement au classement.

NM3 - Riedisheim se relance contre Ouest Lyonnais : 83-79

Après trois défaites consécutives, Riedisheim a renoué avec la victoire en s’imposant
à domicile face à Ouest Lyonnais au terme d’une rencontre longtemps indécise et qui a tenu le public en haleine jusqu’au coup de sifflet final. Le début de match est à l’avantage des visiteurs qui mènent les débats(11-16 à la 7e). L’ adresse d’Ousmane Touré leur permet de maintenir un petit écart, mais les Riedisheimois , avec un Jules Binnert en net regain de forme, ne se laissent pas distancer et restent dans le sillage de leurs adversaires (15-18 à la 10e). Ils prennent même pour la première fois l’avantage à la 16e (30-27) et virent en tête à la mi-temps(37-35).
Au retour des vestiaires, les deux équipes sont longtemps au coude à coude (52-52 à la 27e), puis les Haut-Rhinois, sous l’impulsion d’Ethan Usselmann prennent un léger avantage (61-55 à la 30e). Le dernier quart-temps sera riche en rebondissements. Dans un premier temps, Riedisheim grâce à l’efficacité de Mawuli Vanoukia et Mael Bourblanc prend très nettement le dessus (77-63 à la 36e). La partie semble gagnée, d’autant plus que les Lyonnais perdent Touré, leur meilleur joueur, éliminé pour 5 fautes. Mais en imposant un pressing tout terrain intense ils font déjouer les locaux et leur pivot Abdoul Sanogo profite de l’aubaine pour relancer la partie (77-71 à la 38e). La fin de match est complètement débridée avec des pertes de balles de part et d’autre, mais heureusement pour Riedisheim, Usselmann est à la conclusion des derniers mouvements offensifs et donne le gain du match à ses couleurs 83-79.
Une victoire méritée qui permet aux protégés de Geoffroy Kaemmerlen de se relancer dans un championnat très dense où tout reste possible. Ils espèrent vivement clôturer l’année 2023 par un premier succès à l’extérieur samedi prochain à Dijon.

Fiche technique
Riedisheim – Ouest Lyonnais : 83-79
Salle Bartholdi. 150 spectateurs
Arbitrage de Mmes. I. Darifi et M. Kharbouch
Quart-temps : 15-18, 22-17 (37-35), 24-20, 22-24

Riedisheim : 30 tirs réussis(dont 5 à 3 pts), 18 LF, 19 fautes
Bader 9, Bourblanc 11, Halbwachs 10, Vanoukia 14, Usselmann 21, puis Hamery 4, Schoenacker, Nsangou 2, J. Binnert 12, Haenni, P. Binnert
Coach : Geoffroy Kaemmerlen assisté de Nicolas Mosser

Ouest Lyonnais : 30 tirs réussis(dont 6 à 3 pts), 13 LF, 17 fautes
Touré 23, Makhloufi 6, Dalsbak 7, Guillaud 9, Sanogo 19, puis Buchet, Lefebvre 9, Benoist 6
Coach : M. Verove

NM3 : défaite de Riedisheim à Saint-André les Vergers : 92-81

Saint-André-les-Vergers – Riedisheim : 92-81
Quarts-temps : 30-24, 19-20 (49-44), 19-20, 24-17
Arbitrage de Mrs N. Cordier et A. Roussel

Saint-André-les-Vergers : 36 tirs réussis (dont 11 à 3 pts), 9 LF, 15 fautes
Topolovac 11, Boudard 28, N’Dayen 8, Rakocevic 25, Cantinol 5, puis Tribout, Nebor, Daminthe, Girard 8, Bekamenga 7
Riedisheim : 33 tirs réussis (dont 6 à 3 pts), 9 LF, 19 fautes
Bader 10, Bourblanc 8, Halbwachs 3, Vanoukia 19, Usselmann 28, puis Hamery, Schoenacker, Nsangouh 4, P. Binnert 6, J. Binnert 3

Riedisheim avait le ferme espoir de remporter enfin un premier succès à l’extérieur face à un autre mal-classé. Mais Saint-André-les-Vergers, qui s’est montré dans l’ensemble plus solide et plus réaliste, s’est imposé assez facilement dans la phase finale d’une rencontre longtemps indécise. D’entrée, les aubois font preuve d’une adresse étonnante et multiplient les paniers bonifiés. Leur artilleur Damien Boudard, est inarrêtable et cette supériorité se concrétise au tableau d’affichage (20-13 à la 5e). Les visiteurs se battent avec leurs armes et limitent les dégâts (30-24 à la 10e).  Grâce à l’efficacité d’Ethan Usselmann (28 pts au total), ils restent dans le sillage de leurs adversaires mais sans véritablement les inquiéter.
Même scénario en deuxième mi-temps, les Haut-Rhinois sont toujours aussi combatifs et Mawuli Vanoukia se trouve souvent à la conclusion d’actions bien menées. Ils reviennent même à un souffle des aubois (61-6O à la 27e). Mais comme trop souvent cette saison ils baissent pavillon sur la fin. Dans le camp adverse, Zarko Rakocevic, fort de son expérience et à son sens du placement fait la loi sous les paniers des deux côtés du terrain, et Boudard enfonce le clou en réussissant 14 de ses 28 pts dans le dernier quart-temps. Saint-André prend le large (85-70 à la 35e) et peut tranquillement savourer une victoire méritée.
Pour Riedisheim les matchs se suivent et se ressemblent. Les Haut-Rhinois donnent généralement une bonne réplique à leurs adversaires mais se font irrémédiablement distancer dans les moments cruciaux.
Comme le souligne le coach Geoffroy Kaemmerlen : On n’est jamais très loin, mais jamais gagnants ». Cette nouvelle défaite plonge ses joueurs dans le doute et dans les profondeurs du classement. Il faudra impérativement relever la tête samedi prochain au Bartholdi contre Ouest-Lyonnais.

NM3 : défaite de Riedisheim face à Phenix Hery 79-84

Riedisheim est décidemment dans une mauvaise spirale et  la déconvenue de samedi soir face à Phenix Héry risque de laisser des traces. Pourtant les locaux ont entamé la rencontre gonflés à bloc. Face au jeu très physique des Icaunais, Arnaud Bader et les siens ont essayé d’imposer leur vélocité ce qui leur permet de mener à la marque (20-14 à la 6e). Mais archidominés aux rebonds, ils n’arrivent pas à décramponner leurs adversaires qui reviennent au score (25-22 à la 10e). Riedisheim s’appuie sur l’efficacité d’Ethan Usselmann et Mael Bourblanc pour garder la main (38-33 à la 17e) et pour virer en tête à la mi-temps(45-41).

Au retour des vestiaires les deux équipes sont toujours au coude à coude. Le combat physique est intense et les fautes pleuvent de part et d’autres. La supériorité athlétique de Héry est manifeste et  leurs pivots Michel Diop (2,08 m)  et Julien Basele Ikongo (2, 07m) font souffrir les Haut-Rhinois qui se battent pour rester dans la course (63-64 à la 30e).

Au début du dernier quart-temps les deux équipes se neutralisent et le score reste serré jusqu’à la 35e (64-63). Et brusquement les Riedisheimois lâchent prise, perdent leur jeu collectif, ratent une série de lancés-francs, multiplient les tirs précipités, et se font irrémédiablement distances (68-76 à la 37e).

Un petit baroud d’honneur leur permet de revenir à quelques longueurs d’Hery (76-80 à la 39e), mais ils doivent s’incliner au final (79-84). Un scénario qu’on a déjà connu plusieurs fois cette saison. Le coach Geoffroy Kaemmerlen était particulièrement désabusé à l’issue du match et ne cachait pas sa déception et son incompréhension devant les errements de son équipe durant le money-time : « Cette défaite nous fait très mal. Il va falloir trouver rapidement des solutions pour nous redresser et éviter la sinistrose ».

NM3 : Riedisheim avec autorité contre Jura Salins 93-82

Quand on rentre bredouille de ses déplacements il faut impérativement renverser la vapeur à domicile pour rester dans la course. Riedisheim s’est imposé avec une certaine maîtrise face à Jura Salins, au terme d’une rencontre très disputée qui a maintenu le public en haleine de bout en bout. S’appuyant sur un cinq majeur de grande qualité, les visiteurs font d’abord la course en tête (1-7 à la 3e, puis 15-24 à la 6e). Jawad Dahbi, en véritable maître à jouer, est inarrêtable, alternant les passes décisives et les paniers sous tous les angles. Mais Jules Binnert et les siens ne s’en laissent pas compter et réduisent le score (22-26 à la 10e). De part et d’autre les défenses sont perméables et le score évolue très vite. Thomas Hamery, très actif, donne enfin l’avantage à ses couleurs (41-37 à la 17e). Le capitaine Arnaud Halbwachs clôture la première mi-temps de la meilleure des manières avec un déboulé rageur en provoquant la 3e faute de Dahbi, ce qui changera indéniablement le cours de la rencontre (50-43).
Les Haut-Rhinois continuent sur leur lancée après la pause et font un premier break à la 26e (66-53) grâce à l’adresse de Mael Bourblanc et Mawuli Vanoukia, à la conclusion de quelques beaux mouvements offensifs. Ce sera le plus gros écart du match car les visiteurs lancent alors toutes leurs forces dans la bataille pour revenir au score. L’impressionnant pivot Adama Lo (2,13 m) fait la loi sous les paniers avec une sérié de rebonds offensifs et de contres permettant aux siens de réduire la marque (71-65 à la 30e) et même de revenir à un point des locaux (73-72 à la 32e). Va-t-on assister à un improbable renversement de situation ? Tout paraît possible mais les Haut-Rhinois gardent leur calme et reprennent leurs distances en infligeant au meilleur moment un 10-1 aux Jurassiens grâce à quelques stops défensifs et à des contre-attaques rondement menées, conclues par Ethan Usselmann et le revenant Arnaud Bader (83-73 à la 36e). La messe est dite. Les visiteurs, à bout de souffle, et dont les meilleurs joueurs sont éliminés ou criblés de fautes ne répliquent que par intermittence, laissant les locaux voguer vers une victoire amplement méritée ( 93-82).
Satisfait de la tournure de la rencontre, le coach Geoffroy Kaemmerlen pouvait savourer : « Mes joueurs ont parfaitement respecté notre plan de jeu. Notre collectif pouvait s’imposer au fil du match sachant que Jura Salins s’appuie essentiellement sur quelques individualités. Cette victoire nous permet de préparer plus sereinement nos prochaines nos échéances, à commencer par un derby samedi prochain à Pfastatt »

Riedisheim – Jura Salins : 93-82
Salle Bartholdi. 150 spectateurs
Arbitrage de Mme Khabouche et Mr Roussel
Quarts-temps : 22-16, 28-17 (50-43), 21-22, 22-17
Riedisheim : 36 tirs réussis(dont 7 à 3 pts), 14 LF, 27 fautes
Hamery 5, Bourblanc 17, Halbwachs 15, Vanoukia 11, Usselmann 22, puis Bader 16, P. Binnert, Schoenacker 2, Nsangou 2, J. Binnert 3
Jura Salins : 29 tirs réussis(dont 5 à 3 pts), 19 LF, 26 fautes
Dahbi 31, Jerome, Kiowani 12, Marschal 19, Lo 9, puis Roche 5, Dole 4, Thiebaud 2, Massala

NM3 : Poligny- Riedisheim 66 - 63

Poligny - Riedisheim : 66-63
Quarts-temps : 16-17, 18-16 (34-33), 17-16, 16-17
Arbitrage de Mrs B. Lamris et A. Cortes
Poligny : 24 tirs réussis (dont 9 à 3 pts), 9 LF, 16 fautes
Lochus 4, Bonyo 14, Gauchet 14, Mouche 8, Monroc 14, puis Mouz 3, Betbeder 2, Sanchez 6, Defert
Coach : L. Fevre
Riedisheim : 23 tirs réussis(dont 9 à 3 pts), 8 LF, 13 fautes
Hamery 7, Bourblanc 20, Halbwachs 9, Vanoukia 5, Usselmann 10, puis P. Binnert 4, Schoenacker, J. Binnert 6, Nsangou 2
Coach : G. Kaemmerlen assisté de N. Mosser

Riedisheim s’est rendu à Poligny avec la ferme intention de remporter enfin son premier succès à l’extérieur. Mais malgré tous leurs efforts, les Haut-Rhinois ont du s’incliner de peu au terme d’une rencontre très serrée. Sous l’impulsion d’un Maël Bourblanc en grande forme, les Haut-Rhinois réalisent un bon début de match (5-11 à le 5e) en s’appuyant sur un bon jeu collectif et une défense appliquée. Mais ils n’arrivent pas à décramponner leur adversaire qui reste dans leur sillage (16-17 à la 10e). Le jeu est équilibré avant qu’Arnaud Halbwachs et Paul Binnert ne donnent un peu d’air aux visiteurs (25-30 à la 17e). Les Bourguignons, bien emmenés par leur capitaine Kevin Mouchi profitent de quelques oublis au rebond pour refaire surface et mener d’un point à la mi-temps (34-33).
Même scénario après le repos, les deux équipes se tiennent de près (39-38 à la 24e), avant que Poligny ne réussisse à faire un petit écart par ses artilleurs Joseph Monroc et Thomas Gauchet (48-40 à la 27e). Les Haut-Rhinois ne paniquent pas et reviennent progressivement au score (51-49 à la 30e). Dans le dernier quart-temps Pollgny fait la course légèrement en tête mais Riedisheim reste toujours très près grâce surtout à l’efficacité de Bourblanc. Dans les dernières secondes, alors qu’il n’y a qu’un point d’écart, Riedisheim perd le ballon de la gagne et laisse la victoire à son adversaire.
Le coach Geoffroy Kaemmerlen était très décu pour ses joueurs qui auraient mérité mieux pour leur combativité et leur implication sans faille. « Compte-tenu des absences pour blessures nous avons fait le maximum, et avec un peu de réussite nous aurions pu l’emporter. Cette défaite nous met un maximum de pression pour le prochain match à domicile contre Jura Salins. On doit impérativement se relancer, sinon la suite de la saison risque d’être délicate ».

NM3 : Riedisheim avec la manière face à Nuits Saint Georges 81-54

En difficulté en ce début de saison, Riedisheim jouait gros samedi soir face à Nuits-Saint-Georges, un concurrent direct dans la course au maintien, qui le devançait au classement mais qu’on savait à sa portée.
Les locaux démarrent forts avec des paniers primés d’Arnaud Halbwachs et Mawuli Vanoukia (11-2 à la 3e). Mais les Bourguignons répliquent aussitôt par leur capitaine Clochet et au surprenant duo Lebigot - Herrgott (13-13 à la 7e ), et prennent même les commandes (15-18 à la 10e). Ce sera d’ailleurs la seule fois qu’ils mèneront à la marque.
Les Riedisheimois sont dominants dans le jeu, mais trop crispés par l’enjeu. Le jeune Mattéo Schoenacker (5 pts) montre pourtant la voie, mais ses coéquipiers ratent ensuite une série de balles faciles alors qu’ils étaient en bonne position sous les paniers (30-30 à la 16e). Il faut une grosse débauche d’énergie générale et l’efficacité retrouvée d’Ethan Usselmann (19 pts au final), pour parvenir à la mi-temps avec une petite avance (43-35). L’écart au score aurait pu être beaucoup plus importante avec un peu moins de fébrilité dans le geste final.
Après la pause, les Haut-Rhinois restent muets pendant 5 longues minutes mais leurs adversaires ne profitent que partiellement de ce passage à vide (43-39 à la 25e). Jules Binnert sonne le rappel des troupes avec 7 pts d’affilée, suivi d’un nouveau panier primé d’Halbwachs, ce qui redonne un peu d’air à leur équipe (56-45 à la 30e).
Au début du dernier acte, Mael Bourblanc réussit un petit festival aves 4 paniers successifs (dont 3 à longue distance) et porte le score à 67-54 (35e). Les visiteurs sont sonnés et subissent les dernières banderilles notamment des frères Binnert, sans avoir la force d’y répondre. Une victoire probante (81-54) après une rencontre très bien maitrisée.
Le coach Geoffroy Kaemmerlen était particulièrement soulagé à l’issue du match :
« Après les déboires que nous avons connus il était très important pour nous de redresser la barre et de montrer de quoi nous sommes capables. Ce large succès, avec la manière,
est de nature à regonfler le moral des troupes et nous permet d’aborder nos prochaines échéances avec plus de sérénité »

Riedisheim -Nuits Saint Georges : 81-54
Salle Bartholdi. 150 spectateurs
Quarts-temps : 15-18, 28-17(43-35), 13-10, 25-12
Arbitrage de Mrs Kubler et Roussel

Riedisheim : 28 tirs réussis (dont 11 à 3 pts), 14 LF, 20 fautes

Hamery 4, Bourblanc 17, Halbwachs 9, Vanoukia 10, Usselmann 19, puis P. Binnert 3, Schoenacker 5, J. Binnet 11, Laurentin 3
Coach : Geoffroy Kaemmerlen assisté de Noicolas Mosser

Nuits-Saint-Georges : 20 tirs réussis (dont 3 à 3 pts), 14 LF, 21 fautes
Goubelet 3, Clochet 14, Herrgott 11, Saubakessi 8, Lesne 6, puis Deslus 10, Lebigot 5, Abena, Rizzo
Coach : Alexis Duployer assisté de Vesko Radnic

NM3 : Tarare - Riedisheim 92-84

Tarare - Riedisheim : 92-84
Quarts temps : 26-19, 26-23 (52-42), 16-19, 24-23
Arbitrage de Mrs C. Regnier, M. Sorlut
Tarare : 33 tirs réussis dont 11 à 3 pts), 15 LF, 28 fautes
Ventura 26, K. Pluvy 11, B. Vauquois 29, T. Vauquois 8, Garguet 4, puis Romain 3, Jouve, Roche 5, Soly 4, Raimbault 2, J. Pluvy
Riedisheim : 32 tirs réussis(dont 7 à 3 pts), 13 LF, 20 fautes
Hamery 6, Bourblanc 23, J. Binnert 10, Vanoukia 15, Usselmann 25, puis P. Binnert,
Schoenacker 2, Halbwachs 3, Del Monte

Déjà à la peine en ce début de saison, Riedisheim a dû composer avec une cascade de forfaits, A la fracture au genou de Salem Fredj, s’est ajoutée la blessure longue durée d’Arnaud Bader (fracture du coude), et les indisponibilités de Thibault Haenni et Matys Laurentin.
Les Riedisheimois n’étaient donc pas dans les meilleures dispositions pour ce déplacement dans le Rhône. Et pourtant ils ont fait illusion en début de match en démarrant sous les chapeaux de roues (2-9 à la 3e), grâce l’efficacité d’Ethan Usselmann et Mael Bourblanc.
Mais progressivement, les locaux prennent le dessus. Benjamin Vauquois (29 pts) et Nicolas Ventura (26 pts) sont inarrêtables et permettent à leurs couleurs de mener 26-19 à la fin du premier quart-temps. Et même 45-25 à la 15e en submergeant complètement l’équipe haut-rhinoise.
Un changement défensif et quelques beaux mouvements offensifs permettent aux coéquipiers de Thomas Hamery de réduire l’écart au score (52-42 à la mi-temps).
Après la pause les Riedisheimois, très combatifs, reviennent au contact de leurs adversaires à plusieurs reprises, mais ces derniers réussissent à garder leurs distances grâce à leur adresse à mi-distance (68-61 à la 30e). En fin de match, les deux équipes se rendent coup sur coup, et au final Tarare l’emporte logiquement.
« Mes joueurs ont imprimé du rythme, se sont bien battus et ont fait preuve d’une grande solidarité. Malheureusement nous sommes partis de beaucoup trop loin pour pouvoir espérer renverser le cours du match » résumait Geoffroy Kaemmerlen le coach riedisheimois en rentrant aux vestiaires.
Rendez-vous samedi prochain au Bartholdi pour la réception de Nuits-Saint-Georges, l’autre mal classé. Une victoire sera impérative pour sortir la tête de l’eau.

NM3 : Riedisheim transparent à Prisse Macon 63 - 48

Quart-temps : 16-8, 18-11 (34-19), 13-16, 16-13 (63-48)
Arbitrage de Mrs B. Touzani et M. Radoycheva

Prissé : 20 tirs réussis(dont 4 à 3 pts), 19 LF, 26 fautes
Vermeil 14, Desroches 7, Ducote 3, Raoult 14, Morel 6, puis T. Panchot 1, L. Panchot 3, Voisin, Laval 4, Omankoy 8, Thomas 3, Macaire

Riedisheim : 13 tirs réussis(dont 2 à 3 pts), 20 LF, 28 fautes
Bader 12, Bourblanc 3, Halbwachs 5, Vanoukia 4, Usselmann 18, puis Hamery, P. Binnert, J. Binnert 4, Schoenacker 2, Haenni

Après avoir obtenu leur premier succès de la saison lors du derby contre Rixheim, les Riedisheimois avaient à cœur de confirmer à l’extérieur.
Mais en terre mâconnaise ils ont pris une belle leçon d’efficacité, d’intensité et d’envie. Dès l’entame de match l’on constate que les coéquipiers d’Arnaud Halbwachs ne sont pas à leur affaire. Insuffisamment rigoureux en défense, ils offrent une multitude de deuxièmes chances à leurs adversaires qui profitent de l’aubaine, notamment par leur intérieur Luc Raoult (14 pts). Les locaux prennent facilement les commandes de la rencontre profitant surtout des faiblesses des haut-rhinois ou seuls Arnaud Bader et Ethan Usselmann ont trouvé la mire (16-8 à la 10e).
Après ce quart-temps raté on espère que la machine bleue va enfin se mettre en route. Il n’en sera rien. Les visiteurs sont toujours à la peine en défense et empruntés sur le plan offensif, et atteignent la mi-temps sur le score de 34-19 qui reflète la différence de niveau entre les 2 équipes.
Recadrés par leur staff, ils reviennent sur le parquet un peu plus concentrés et combatifs. Ils montrent enfin de quoi ils sont capables et prennent le jeu à leur compte. Ce sursaut d’orgueil qui leur permet de remporter le troisième quart-temps et de revenir légèrement au score (47-35 à la 30e), ne sera malheureusement qu’un feu de paille. Les Haut-Rhinois retomberont vite dans leurs errements initiaux avec une défense aux abois et un manque de percussion et d’efficacité en attaque. Avec seulement 13 paniers réussis dans le jeu… Famélique !
Loin d’être impressionnant Prisse l’emporte (63-48) après avoir mené le match à sa guise. Dépité mais lucide à l’issue de la rencontre, le coach de Riedisheim Geoffroy Kaemmerlen concluait : « Pour exister et gagner une rencontre à l’extérieur il faut vite se remettre au travail pour arriver au niveau de nos adversaires et si possible dès samedi prochain à Tarare ».

NM3 : Riedisheim - Rixheim 88 - 87

Découvrez la vidéo de cet insoutenable derby, encore bravo à nos joueurs qui n'ont rien lâché et ont cru à la victoire jusqu'à la dernière seconde !
Go bucks 💪🏽

NM3 : Montmorot - Riedisheim 81 - 60

Montmorot - Riedisheim : 81-60
Quart-temps : 19-14, 18-18 (37-32), 25-16, 19-12
Arbitrage de Mrs Kechiche et Ucmak

Montmorot : 33 tirs réussis(dont 8 à 3 pts), 20 fautes, 7 LF
Parnet 14, Hermouet 2, Harnais 10, Beaulieu 18, Meno 17 puis Jobard 8, Chaudey,
Coulibaly, Lagenfeld 5, Niamba 4, Delor 3
Coach : R. Leveque assisté de L. Borsato

Riedisheim : 21 tirs réussis (dont 5à 3 pts), 19 fautes 13 LF
Bader 8, Bourblanc 8, Halbwachs 5, Vanoukia 9, Usselmann 14, puis
Hamery 4, Schoenacker 9, J. Binnert, P. Binnert, Laurentin 3,
Coach : Geoffroy Kaemmerlen, assisté de N. Mosser

Les 2 équipes qui ont perdu leur match d’ouverture sont particulièrement
crispées en début de rencontre et se tiennent de très près. Le meneur local Lucas Parnet, très véloce, réussit plusieurs pénétrations et permet à son équipe de prendre un léger avantage à la 10e (19-18). Bien emmenés par le jeune Mattéo Schoenacker, les Haut-Rhinois se reprennent et mènent à la marque à la 17e (26-29), avant d’encaisser un sévère 9-0, avec 2 paniers primés qui font très mal juste avant de retourner aux vestiaires (37-32).
Tout reste possible, mais malgré le retour en jeu d’Ethan Usselmann, qui avait été rapidement sanctionné de 2 fautes en début de match, les visiteurs vont se faire irrémédiablement distancer. Très combatifs mais trop maladroits sous les paniers, les coéquipiers d’Arnaud Halbwachs voient leurs adversaires creuser l’écart sans pouvoir réagir. Leurs intérieurs Boris Menot (17 pts) et Ken Beaulieu (18 pts) sont inarrêtables et enfilent les paniers.  A l’entame du dernier quart-temps la messe est quasiment dite( 62-48). Cet écart va encore s’accentuer dans les dernières minutes pour atteindre 21 pts à la fin.
« Nous avons fait illusion en première mi-temps, mais Montmorot a ensuite pris le dessus et nous a dominé. Nous nous sommes accrochés et mes joueurs sont restés solidaires jusqu’au bout. Mais il faut constater qu’il y a un gros niveau d’écart entre les 2 équipes. Il faudra vite se ressaisir et se remobiliser car samedi prochain aura lieu, au Bartholdi, le fameux derby contre Rixheim » déclarait le coach Geoffroy Kaemmerlen à l’issue de la rencontre.

NM3 : 1er match de la saison contre CRO Lyon

Riedisheim – CRO Lyon : 68 - 79

Riedisheim – CRO LYON : 68-79
Salle Bartholdi. 150 spectateurs
Quart-temps : 21-22, 17-19 (38-41), 17-22, 13-16

Riedisheim : 25 paniers (dont 5 à 3 pts), 18 fautes (dont 1 antisportive) 13 LF réussis
Bader 7, Bourblanc 8, Halbwachs 8, Vanoukia 19, Usselmann 14, puis Hamery 2, P. Binnert 3, Schoenacler, J. Binnert 4, Haenni 3, Laurentin
Coach : Geoffroy Kaemmerlen assisté de Nicolas Mosser

CRO Lyon : 28 paniers réussis (dont 13 à 3 pts), 20 fautes, 10 LF réussis
Baccouche 20, Castelnau 7, Ahamadou 14, Bouazza 9, Mohamed 11, puis Graffet 12, Kavungirwa 4, Urie, Nkanza, Bawara 2
Coach : Arnaud BIA assisté de Stanley Jackson

Les coéquipiers du capitaine Arnaud Halbwachs avaient à cœur de bien commencer la nouvelle saison. Ils se montrent d’entrée très combatifs mais leur jeu manque de consistance pour véritablement déborder les Lyonnais. Le score est d’abord très serré, mais bien aidés par leur adresse à longue distance, les visiteurs font un petit écart (10-16 à la 7e).
A l’énergie les locaux recollent au score (21-22 à la 10e), puis prennent provisoirement les commandes grâce à leur fer de lance Ethan Usselmann et au revenant Thibaut Haenni (28-24 à la 12e). Mais ils ratent plusieurs occasions de prendre le large. Lyon profite de plusieurs pertes de balles et erreurs défensives pour virer en tête à la
mi-temps (38-41).
Même scénario à la reprise, les locaux sont toujours aussi fébriles et n’arrivent pas à poser leur jeu. Seul Mawuli Vanoukia (19 pts) parvient a émerger, et permet à son équipe de limiter les dégâts. Les visiteurs, sans être transcendants, profitent des lacunes des Haut-Rhinois pour faire la course en tête (55-63 à la 30e). Ils vont même accentuer leur supériorité au début du dernier quart-temps (60-71 à la 34e), grâce à leur adresse à longue distance : ils ont marqué 13 paniers primés au total, dont 6 par leur artilleur patenté Lucas Baccouche. Piqués au vif, Arnaud Bader et les siens vont livrer un baroud d’honneur pour essayer de renverser la situation, et reviennent à 67-73 à 3mn de la fin du match . Malheureusement ils manqueront leurs dernières tentatives, alors qu’au buzzer, et pour enfoncer le clou, les Lyonnais réussissent un ultime tir primé assorti d’un lancer-franc. Victoire largement méritée des protégés d’Arnaud BIA, très sereins tout au long de la rencontre, alors que les locaux faisaient grise mine en sortant du terrain.
Leur coach Geoffroy Kaemmerlen résumait lucidement la situation : « Notre adresse a été insuffisante et notre jeu a manqué d’intensité et de fluidité. A l’avenir Il faudra afficher de meilleures dispositions pour espérer figurer honorablement dans le championnat qui vient de démarrer ».

TOURNOI DE PRÉ-SAISON NM2 - NM3

1er Challenge Bernard Fessler

Nous organisons ce week-end le 1er Challenge Bernard Fessler et nous accueillons les équipes de :

- Souffelweyersheim (NM2)
- Kaysersberg (NM2)
- Sélestat (NM3).

De belles confrontations avant la reprise du championnat de N3 le samedi 9 septembre contre CRO Lyon à Riedisheim.

NM3 : Riedisheim termine en beauté !

Pour le denier match de la saison, Riedisheim avait à cœur de clôturer la saison par une victoire alors que Nancy devait l’emporter pour être sûr de se maintenir.
D’emblée les locaux sont dominateurs. Ils prennent rapidement leurs distances (14-2 à la 2e et 22-9 à la 7e). Arnaud Halbwachs et Maxime Diss scorent à intervalle régulier alors que les visiteurs, très crispés, butent sur une défense locale très compacte. Il faut l’entrée en jeu de leur excellent meneur Jude Cure pour les relancer un peu. Ce dernier, rapide et excellent dribleur, permet à son équipe de ne pas sombrer complètement.
Sébastien Diss, fidèle à sa réputation, fait admirer son adresse à mi-distance et le capitaine Nicolas Mosser, retrouvant sa forme d’antan aligne 8 points d’affilée. Les Lorrains sont dans les cordes et ne peuvent que constater les dégâts (31-17 à la 14e). Le score à la mi-temps (43-26) reflète parfaitement la différence de niveau entre les deux équipes.
A la reprise le jeu est un peu plus équilibré. Les coéquipiers de Kentin Funk durcissent le jeu, les débats sont hachés et les fautes pleuvent de part et d’autre.
Roman Ibragimov et Hatim Filali trouvent quelques ouvertures mais n’arrivent pas à renverser la vapeur. Les banlieusards mulhousiens peinent pendant quelques minutes, ratent des paniers faciles mais l’efficacité de leur pivot Ethan Usselmann et de Maxime Diss (16 points chacun) leurs permettent de maintenir un écart conséquent (60-43 à la 30e). Le dernier acte confirme cette tendance et les Riedisheimois se font plaisir alors que le public du Bartholdi est debout pour saluer la belle prestation de ses favoris et les remercier de la belle saison vécue. Les Nancéens sortent du terrain la tête basse, ils savent que leur maintien dépend du résultat du match Rixheim-Saint André. Ils sont soulagés quelques minutes plus tard en apprenant la victoire des Haut-Rhinois. Leur entraineur J. Jeandel peut souffler : « Ce soir Riedisheim a été bien plus fort que nous. Heureusement que nous avons réalisé une belle deuxième phase de championnat , ce qui nous permet de rester en N3 ».
Coté Riedisheim la saison se termine de la meilleure des façons et il régnait une certaine euphorie à la fin du match. Antoine Gollentz savoure cette belle sortie : « Nous avons réussi un très beau parcours, sachant que la plupart de mes joueurs n’avait jamais évolué à ce niveau-là. Leur assiduité à l’entrainement et leur combativité nous a permis de franchir un palier. Je peux passer le flambeau à Geoffroy Kaemmerlen en toute sérénité » .

Riedisheim- SLUC Nancy : 79-57
Salle Bartholdi. 250 spectateurs
Arbitrage de Mmes M. Fender et Kharbouche
Quarts-temps : 22-14, 21-12( 43-26), 19-17, 17-14
Riedisheim : 25 tirs réussis (dont 12 à 3 pts), 17 LF, 16 fautes
Riff 2, Halbwachs 9, Diss M. 16, Haenni 11, Usselmann 16, puis Hamery, Mosser 14,
Binnert 1, Del Monte 2, Diss S. 8
Coach : A. Gollentz assisté de G. Kaemmerlen et P. Eberlin
Nancy : 22 tirs réussis(dont 3 à 3 pts), 10 LF, 28 fautes
Find 3, Seho, Martin-Kellie 3, Ibragimov 9, Filali 9, puis Konan 7, Bocum, Chevalier 6, Aubry 6, Cure 14
Coach : J. Jeandel assiste de B. Maurice

NM3 : Riedisheim n’y était pas...

Le maintien en N3 étant assuré, l’équipe de Riedisheim, un peu démobilisée, n’a pas fait le poids à Juvisy en s’inclinant largement (99-51).
A chaque match les Haut-Rhinois doivent compenser leur déficit de taille par un engagement supérieur et donc une grosse débauche d’énergie. Ce qui est éreintant à la longue et se ressent surtout en fin de saison. Mais quand il faut évoluer sans les intérieurs Thibaut Haenni, Mawuli Vanoukia, Ethan Usselmann et que le meneur Arnaud Bader se blesse dès le début du match, cela devient véritablement une mission impossible, surtout face à une armada comme celle de Juvisy avec ses six doubles-mètres.
Démarrant la rencontre avec une défense en zone, les Franciliens ne laissent que des miettes à leurs adversaires. Sous l’impulsion de leur capitaine Kevin Broliron (20 pts) et du pivot Hamidou Sidibe (15 pts), ils peuvent mener le match à leur guise et prennent rapidement le large grâce à une adresse impressionnante (9 paniers primés en première mi-temps et 15 au total).
L’écart au score grimpe très rapidement et à la mi-temps le sort de la rencontre est déjà scellé (57-26). Les coéquipiers de Nicolas Mosser n’ont que leur courage à opposer à cette déferlante.
En début de 2e mi-temps Jules Binnert (13 pts) Sébastien Diss (11 pts) adoucissent légèrement la note pour leurs couleurs mais la fin de rencontre est de nouveau à sens unique et à oublier au plus vite.
Il reste un dernier match à disputer samedi prochain au Bartholdi contre Nancy qui lutte toujours pour ne pas descendre d’un échelon. L’occasion pour les hommes d’Antoine Gollentz de redresser la barre devant leurs supporters et de terminer l’exercice sur une note positive. Quoiqu’il arrive le bilan de leur première saison en N3 est satisfaisant. Hormis ce dernier match à Juvisy qui s’est déroulé dans des conditions un peu particulières, l’équipe aura réalisé un beau parcours.

Juvisy-Riedisheim : 99-51
Quarts-temps : 23-13, 34-13(57-26), 16-15, 24-10
Arbitrage de Mrs Renard et Dienes
Juvisy : 31 tirs réussis dont 15 à 3pts, 8 LF, 12 fautes
Broliron 20, Sidibe 15, Azanlekor 11, Fortier 12, Soliman 10, puis Stojanovic 8, Yacko, Konan 12, Cisse 2, Kinzenzi 9
Riedisheim : 19 tirs réussis dont 3 à 3 pts, 5 LF, 17 fautes
Bader 6, Binnert J. 13, Halbwachs 7, Del Monte 4, M. Diss 3, puis Hamery 5, Riff, Mosser, Binnert P. 2, S. Diss 11

Prochain match : 1/2 finale de la Coupe du Crédit Mutuel



Riedisheim s’impose facilement contre Le Mée : 99-58

Dans une salle Bartholdi une nouvelle fois remplie à ras bord, Riedisheim a réalisé un beau match, dans une ambiance très festive, en dominant son adversaire dans tous les compartiments de jeu. En début de match Le Mée fait un peu illusion, parvient à s’accrocher au prix d’une grosse débauche d’énergie et à garder le contact (18-17 à la 10e). Arnaud Bader fait admirer sa vélocité et Ethan Usselmann, fidèle à son habitude est impérial sous les paniers et inscrit les dix premiers points de son équipe. Et quand les Riedisheimois, à l’image de Jules Binnert trouvent leur adresse à mi-distance, les banlieusards parisiens sont très vite acculés dans les cordes (34-21 à la 14e). Mawuli Vanoukia et Thibaut Haenni, très actifs, scorent à intervalles réguliers alors que les visiteurs ne trouvent aucune solution pour stopper l’hémorragie (38-23 à la 16e). Antoine Gollentz peut multiplier les rotations sans freiner l’allant de son équipe (48-31 à la 20e).
A la reprise Le Mée durcit le jeu, serre sa défense, mais sans résultat. Au contraire, avec un Maxime Diss des grands jours, qui va réussir au total six paniers bonifiés, Riedisheim prend définitivement le large (63-33 à la 25e). Tout semble simple et les joueurs locaux peuvent s’exprimer à leur guise. Et notamment le tout jeune Paul Binnert qui, une nouvelle fois, impressionne par la justesse de son jeu et son adresse naturelle (74 à 43 à la 30e).
A l’entame du dernier acte la messe est dite depuis très longtemps. Le Mée n’abdique pas complètement et répond par quelques escarmouches menées par Tristan Ducroy (12 pts) et Maxence Cappelle (10 pts) pour tenter de limiter les dégâts.
Mais l’écart au score ne cesse de se creuser : 85-52 à la 35e et 99-58 au final. A l’issue de la rencontre le coach local était satisfait de la prestation de son équipe tout en restant prudent en cette fin de championnat car mathématiquement le maintien n’est toujours pas assuré : « On a réalisé un bon match et notre prise de risque sur jeu rapide a été payante. Mais nous avons devant nous un calendrier très difficile avec trois déplacements consécutifs à Pfastatt, Sélestat et Juvisy qui nous ont battu à domicile lors de la première phase. Rien n’est fait ».

Fiche technique
ASCA RIEDISHEIM – LE MEE SPORTS MELUN : 99-58
Salle Bartholdi. 250 spectateurs
Quart-temps : 18-17, 30-14(48-31), 26-12,25-15
Arbitrage de Mme Casulla et Mr Roussel

Riedisheim : 36 tirs réussis (dont 12 à 3 pts), 15 LF, 16 fautes
Bader 10, Halbwachs 5, M. Diss 18, Vanoukia 17, Usselmann 23, puis Hamery, P. Binnert 8, S. Diss 4, Haenni 8, J. Binnert 6

Lemée : 23 tirs réussis(dont 1 à 3 pts), 11 LF, 17 fautes(dont 2 antisportives)
Okouo 1, Ducrotoy 12, Tancre 8, Cappelle 10, Sanson 6 puis Tutuezo 5, Deszinquentin 7, Gbadjale 9

Riedisheim explose Saint-Maur : 113-84

Riedisheim a réussi une prestation de haute volée en s’imposant largement contre Saint-Maur. Pourtant rien ne laissait présager un tel écart au score. En début du match, les deux adversaires se rendent coup sur coup, Riedisheim avec un jeu collectif bien huilé et Saint-Maur en s’appuyant sur des individualités performantes. Les débats sont serrés mais les banlieusards mulhousiens prennent néanmoins l’avantage vers la fin du premier quart-temps (33-24).
Le 2e acte est toujours placé sous le signe de l’offensive et on assiste à un gros concours de tirs à 3 pts avec des taux de réussite exceptionnels de part et d’autre. Les franciliens Thomas Breggion (27 points) et Sébastien Lapina (19 pts) sont particulièrement en vue, mais les coéquipiers d’Ethan Usselmann, très consistants en défense ne s’en laissent pas conter et maintiennent un petit écart de 9 points à la mi-temps (55-46).
A la reprise les débats sont équilibrées (63-57 à la 35e), mais ensuite la défense de Riedisheim prend progressivement le dessus. Et en attaque Maxime Diss, en net regain de forme, et Mawuli Vanoukia, au four et au moulin, prennent les affaires en mains. La marque va alors évoluer très nettement en faveur des locaux (77 -57 à la 38e et 80-64 à la 30e). Le scénario change encore de dimension quand Riedisheim se met à croire à un rattrapage du panier-avérage du match aller (-25) . Ils ne jouent plus pour la gagne mais pour prendre l’avantage au classement. Sous l’impulsion d’un Sébastian Diss étincelant (24 pts dont 6 à 3 pts), les paniers pleuvent et les stops défensifs s’enchainent. La note devient très salée pour Saint Maur (108-73 à la 37e), qui dans un dernier sursaut d’orgueil parvient juste à limiter les dégâts (113-84).
Les Haut-Rhinois prennent donc l’avantage au classement, ce qui est loin d’être négligeable dans cette poule extrêmement relevée et équilibrée, avec seulement trois victoires qui séparent le quatrième du premier relégable.
La fête est belle, et chaque joueur a apporté sa petite pierre à l’édifice. Du petit dernier, Paul Binnert, encore étonnant de culot et d’efficacité, aux plus anciens comme Thibaut Riff et Alejandro Del Monte, toujours aussi précieux.
Ravis d’avoir pu offrir un tel spectacle à son fidèle public, le coach Antoine Gollentz et son staff pouvaient savourer cette magnifique soirée. Mais leurs pensées se tournent déjà vers la prochaine échéance, la réception de Lemée-Melun le 1er avril prochain. Une victoire sera absolument impérative mais ne pourra pas encore garantir mathématiquement le maintien. Décidemment la fin de saison s’annonce palpitante.

Fiche technique
Riedisheim-Saint Maur : 113-84
Salle Bartholdi. 150 spectateurs
Quart-temps : 33-24, 22-22 (55-46), 25-18, 33-20
Arbitrage de Mrs S. Sandrolini et F. Phalip
Riedisheim : 43 tirs réussis dont 17 à 3 pts, 10 LF, 20 fautes

Bader 11, Halbwachs 6, M. Diss 16, S. Diss 24, Usselmann 18 puis P. Binnert 10, Riff 2,
Mosser 2, Del Monte 3, Vanoukia 20
Coach : A. Gollentz assisté de G. Kaemmerlen et P. Eberlin
Saint-Maur : 26 tirs réussis dont 10 à 3 pts, 22 LF, 17 fautes
Kadembila 6, Voyer 2, Nomine 12, Breggion 27, Lapina 19 puis Filin 12, Mouzaia 4, Ekwe
Epee 2

Riedisheim étouffe Schaeffersheim : 69-81

En fâcheuse posture au classement, Schaeffersheim devait absolument s’imposer pour garder un petit espoir de survie. Pour y parvenir les Bas-Rhinois, fidèles à leur réputation, ne ménagent pas leurs efforts, démarrent la rencontre sous les chapeaux de roue et mènent légèrement à la marque grâce à leur ailier Jérémy Angelo (6-4 à la 4e). Mais ce n’est qu’un feu de paille, car progressivement Riedisheim prend la direction des opérations. Les paniers bonifiés de Sébastien Diss et Thibaut Haenni viennent à point nommé pour se donner un peu d’air (11-17 à la 10e).  Poussé par son public Schaeffersheim se bat avec ses armes et impose un combat physique aux quatre coins du terrain. Cela leur permet de faire illusion et de ne pas se faire trop distancer. Mais l’engagement des locaux est souvent excessif, les fautes pleuvent et sanctionnent des contacts souvent trop rudes et maladroits.
Riedisheim garde son calme et se montre enfin plutôt adroit dans l’exécution des lancer-francs avec 28 réussites (sur 42 tentés), notamment par Ethan Usselmann (10) et Mawuli Vanoukia (6) .
A la mi-temps l’écart reste encore faible et ne reflète qu’imparfaitement la différence de niveau (36-41) . Riedisheim domine mais peine à creuser l’écart.
Tout s’est joué dans le troisième quart-temps, Arnaud Bader et les siens donnent un nouveau coup d’accélérateur qui laisse leurs adversaires dans les cordes (40-51 à la 25e). Le jeune Paul Binnert (18 ans) qui est lancé dans le grand bain, réussit un très bon match, apportant sa vélocité et sa fraicheur juvénile.
Schaeffersheim, à bout de souffle, ne réagit plus que sporadiquement par Loïc Cabut (17 pts) qui permet à son équipe de limiter les dégâts (49-63 à la 30e). La messe est dite et la fin de match ne sera qu’une formalité pour Riedisheim qui maitrise son sujet et l’emporte logiquement (69-81).
« On aurait pu s’imposer plus largement mais dans l’ensemble mon équipe qui a su garder son sang-froid dans les moments délicats, a fourni une bonne prestation pour l’emporter face à des Bas-Rhinois particulièrement motivés et volontaires qui jouaient leur toute dernière carte . Il faudra impérativement confirmer samedi prochain contre Saint-Maur qui nous devance au classement, car nos adversaires directs ne lâchent rien dans la lutte pour le maintien » commentera le coach Antoine Gollentz à l’issue de la rencontre.

Fiche technique :
Schaeffersheim. 150 spectateurs
Quart-temps : 11-17, 25-24(36-41), 13-22, 20-18
Arbitrage de MM. Springer et Aydin
Schaeffersheim : 27 tirs réussis (dont 3 à 3 pts), 9 LF, 30 fautes
Angelo 14, Louis 8, Holzinger 4, Kretz 6, Hirtz 4 puis Antz 4, Geistel 3, Waechter 7, Siegrist 2, Cabut 17
Riedisheim : 23 tirs réussis(dont 7 à 3 pts), 28 LF, 19 fautes
Bader 13, Hamery 2, Halbwachs 8, Haenni 5, Usselmann 20, puis Riff 1, Paul Binnert 8, Jules Binnert 5, S. Diss 6, Vanoukia 13

Riedisheim assure l’essentiel contre Vandoeuvre : 81-74

Face à la lanterne rouge Vandoeuvre, Riedisheim a longtemps douté et s’est fait peur, ne s’imposant que dans les dernières minutes du match.
Pourtant tout parait facile au début, les coéquipiers d’un Arnaud Halbwachs combatif malgré une blessure au dos, bousculent leurs adversaires qui ne semblent pas avoir les arguments pour rivaliser (11-2 à la 3e et 19-12 à la 7e ). L’on s’attend à une promenade de santé et à une partie déséquilibrée. Mais les lorrains qui n’ont rien à perdre, jouent crânement leur chance et à la faveur d’un 8-0 reviennent dans le jeu et prennent même les commandes à la 9e (19-20). Leurs deux fers de lance, Damien Boudard (23 pts) et Peter Nsungu (17 pts) font preuve d’une adresse exceptionnelle à mi-distance alors que les locaux manquent de consistance en défense, multiplient les pertes de balle et ratent des paniers faciles.
Sébastien Diss qui aligne 3 paniers bonifiés d’affilée permet néanmoins aux siens de reprendre leurs distances (37-28 à la 16e ). Étonnement, les visiteurs qui semblaient à la peine, reprennent brusquement des couleurs pour arriver à la mi-temps avec seulement 4 points de retard (42-38).
Même scénario après la pause, les Riedisheimois font de petits écarts mais n’arrivent pas à décramponner des vandopériens accrocheurs et efficaces, qui profitent même des largesses locales pour mener 65-67 à la 31e . Dans le camp local on commence à trembler, mais dans un sursaut d’orgueil, Riedisheim reprend enfin l’ascendant (75-69 à la 35e ) et le garde jusqu’au coup de sifflet final (81-74). Ethan Usselmann, souverain sous les paniers et qui réussira 27 pts au total, a encore joué un rôle déterminant.
«Mes joueurs ont beaucoup souffert face à cette équipe de Vandoeuvre qui s’est battue très vaillamment » résumait Geoffroy Kaemmerlen à la fin de la rencontre. « On a joué sur courant alternatif avec de belles séquences suivies de passages à vide. Au final on a eu un sursaut salutaire pour remporter une victoire absolument nécessaire dans la lutte pour le maintien en N3. Il faudra être beaucoup plus constants si on veut l’emporter la semaine prochaine à Schaeffersheim ».

Fiche technique
Riedisheim. Salle Bartholdi.
100 spectateurs
Quart-temps : 22-21, 20-17 (42-38), 23-24, 16-12
Arbitres : Mrs Boucekkine et Kubler
Riedisheim : 33 tirs réussis (dont 9 à 3 pts), 6 LF, 18 fautes
Bader 8, Halbwachs 11, Diss M. 2, Vanoukia 10, Usselmann 27 puis Hamery, Riff, Binnert, Haenni 8, Diss S. 15
Vandoeuvre : 29 tirs réussis (dont 7 à 3 pts), 9 LF, 19 fautes
Cisse 8, Boudard 23, Nsungu 17, Touré 2, Diendre 5, puis Meyer 14, MBimbe 5

Coupe du Crédit Mutuel - Mulhouse Pfastatt 3 (+20) - Riedisheim 1 : 74- 92

Facile victoire en Coupe du Crédit Mutuel des hommes d’Antoine Gollentz face à l’équipe Région de Mulhouse Pfastatt. Bon galop d’entraînement avant le derby à Rixheim samedi prochain 17h.

Quart-temps : 34-18, 9-23 (43-41), 14-23, 17-28
Arbitrage de Mrs Kubler et Boucekine

Mulhouse Pfastatt : 22 tirs (dont 3 à 3 pts), 7 LF, 13 fautes
Ekang 13, Maranzana 2, Calvayerac 15, Gitta 8, Laurentin 2 puis Grob, Diouf 6, Chaubet 5, Bana 3
Coach : H. Clodi

Riedisheim : 35 tirs réussis (dont 10 à 3 pts), 12 LF, 17 fautes
Bader 8, Binnert 4, Halbwachs 20, M. Diss 8 puis S. Diss 21, Riff 4, Mosser 6, Del Monte 4
Coach : A. Gollentz assisté de G. Kaemmerlen et P. Eberlin

NM3 : Riedisheim battu sur le fil par Souffelweyersheim 80-82

Quand on mène à la marque durant 39 minutes, de 17 points à la mi-temps, et qu’on se fait coiffer in-extrémis, c‘est dur à avaler. Mais Riedisheim peut être fier de sa prestation, la meilleure de la saison, face au leader Souffelweyersheim.
Prenant d’entrée la direction des opérations, les locaux font une démonstration de leurs excellentes dispositions actuelles et effectuent la course en tête sous l’impulsion d’Ethan Usselmann et Arnaud Halwachs (16-8 à la 6e). L’entrée en jeu de Sébastian Diss est particulièrement bénéfique. Il réussit plusieurs paniers d’affilée et trace la voie à ses partenaires (26-17 à la 10e). Dans une ambiance indescriptible, la différence ne cesse de s’amplifier. Les Riedisheimois font feu de tout bois et ne laissent que des miettes à leurs adversaires médusés.
Une première mi-temps d’anthologie qui se solde par un écart conséquent de
17 points (48-31) !
Changement de décor après la pause. Les visiteurs augmentent sensiblement leur agressivité défensive et font déjouer les banlieusards mulhousiens qui sont dans le dur, ratent une série de lancers-francs et subissent plusieurs faits de jeu défavorables. Le match devient très heurté et haché. Et comme le duo Nkene - Muller (respectivement 23 et 24 points au final) retrouve son efficacité, l’avance des locaux fond comme neige au soleil. A l’entame du dernier quart-temps les deux équipes sont à égalité (62-62 à la 30e). Un mano à mano s’engage alors et tient la salle en haleine. Arnaud Bader et les siens ne s’en laissent pas compter et continuent de faire la course en tête (74-71 à la 36e et 77-76 à la 38e), mais n’arrivent pas à faire le break.
Ils mènent encore 80-79 à 55 secondes de la fin et ratent d’un rien le panier qui aurait pu être décisif. En face, l’artilleur bas-rhinois Jérôme Hueber réussit un tir bonifié qui scelle le sort de la rencontre (80-82). Les visiteurs ont réussi le hold-up parfait et peuvent jubiler avec leurs supporters. Ils ont conservé leur invincibilité sans avoir jamais mené à la marque.
« On était tout prêt de l’exploit et on aurait mérité de gagner au vu de notre prestation d’ensemble. On retiendra que nous avons réalisé un grand match et qu’au niveau de notre qualité de jeu nous avons vraiment franchi un palier au cours des dernières semaines » déclarait le coach Antoine Gollentz en quittant la salle Bartholdi.
Des matchs de cette qualité, le nombreux et fidèle public riedisheimois en redemande, mais si possible avec un succès à la clé !

Fiche technique
Riedisheim – Souffelweyersheim : 80-82
Salle Bartholdi. 250 spectateurs
Quart-temps : 26-17, 22-14 (48-31), 14-31, 18-20
Arbitrage de Mrs B. Schmitt et M. Aydin
Riedisheim : 29 tirs réussis (dont 10 à 3 pts), 12 LF, 20 fautes
Bader 9, Halbwachs 13, M. Diss 5, Vanoukia 10, Usselmann 22 puis Hamery, Binnert 4, Del Monte, S. Diss 12, Riff 5
Souffel : 27 tirs réussis(dont 7 à 3 pts), 21 LF, 22 fautes
Hueber 14, Wade 5, Muller 24, Schann 8, Nkene 23 puis Tscheuwa 2, Jellimann, Schmitt 4, Edel, Ekembe 2

Riedisheim enchaîne à Saint-André : 73-89

Riedisheim continue sur sa lancée et réussit la passe de trois en s’imposant largement à Saint-André-les -Vergers au terme d’un match maitrisé de bout en bout : 73-89. D’entrée de jeu le duo Halbwachs - Usselmann donne le ton en concluant des actions offensives rondement menées. Le jeu collectif des coéquipiers de Nicolas Mosser fait merveille et il faut tout le talent de Jessy Cantinol et Maxime Girard pour que les locaux puissent rester au contact( 19-21 à la 10e). Mais ils ne peuvent empêcher les Haut-Rhinois, très adroits, de prendre progressivement leurs distances. Arnaud Bader et Ethan Usselmann font étalage de leur efficacité ce qui permet aux banlieusards mulhousiens de virer en tête à la mi-temps avec une belle avance : 34-44.
Au retour des vestiaires les Aubois font le forcing pour revenir à la marque et réussissent un 6-0, mais ce n’est qu’un feu de paille. Ils se heurtent ensuite à une défense très bien organisée qui étouffe leurs velléités et plus particulièrement celles du top-scoreur Stephan Andelkovic dont l’impact sera bien limité.
Au contraire, trois tirs primés successifs permettent aux visiteurs de prendre le large, et comme Sébastian Diss est dans un grand jour (16 pts au total), l’écart entre les 2 équipes se cesse de s’accentuer (50-68 à la 30e).
Le dernier acte est une formalité. Malgré de nombreuses rotations, l’intensité et l’efficacité ne faiblissent pas. Mawuli Vanoukia et Jules Binnert apportent leur contribution avant qu’Arnaud Halbwachs, euphorique (17 pts dont 5/6 paniers à 3 pts), ne conclut la rencontre sur un superbe tir du milieu de terrain.
« Nous avons su imposer notre jeu collectif, notre principal atout, et nous avons été adroits avec notamment 13 paniers bonifiés, pour remporter une victoire très importante dans l’optique du maintien » déclarait le coach Geoffroy Kaemmerlen à la fin du match.
De bon augure avant de recevoir samedi prochain l’intouchable leader Souffelweyersheim, que Riedisheim rêve de faire vaciller…

Fiche technique
Saint-André-les-Vergers - Riedisheim : 73-89
Arbitrage de Mrs Sandrolini et Cetin
Quart-temps : 19-21, 14-22 (33-43), 17-25, 23-21
Saint-André : 27 tirs réussis (dont 5 à 3 pts), 14 LF, 25 fautes (dont 1 technique)
Quazet, Ehueni 11, Girard 14, Cantinol 12, Andelkovic 17, puis Vincent 2, N’Dayen 5, Sassi 4, Bekamenga 8
Coach : Benabidi
Riedisheim : 29 tirs réussis (dont 13 à 3 pts), 18 LF, 18 fautes (dont 1 antisportive)
Bader 13, Halbwachs 17, M. Diss 4, Vanoukia 8, Usselmann 17, puis Riff, Mosser 3, Binnert 11, Del Monte, S.Diss 16

NM3 - Riedisheim confirme face à Ozoir : 80-59

Revigorés par leur récent succès à Mirecourt, les Riedisheimois ont à cœur de confirmer à domicile leurs bonnes dispositions actuelles, face à la solide et surprenante équipe d’Ozoir qui les devançait au classement. D’entrée de jeu les locaux imposent un rythme très soutenu et s’appuient sur Ethan Usselmann en grande forme (11-4 à la 3e). Mais leurs adversaires, au physique impressionnant à l’image de leur intérieur Mamadou Soukoune ne lâchent rien et
reviennent progressivement au score (15-13 à la 10e).
Riedisheim domine le jeu et grâce à des paniers des frères Diss et de Nicolas Mosser, ils repartent de plus belle (21-14 à la 13e). S’appuyant sur une défense bien organisée et une adresse remarquable, ils maintiennent les Franciliens à distance à la mi-temps (36-27).
Au retour des vestiaires les visiteurs, très agressifs, jettent toutes leurs forces dans la bataille pour revenir au score. Ils y parviennent dans un premier temps grâce aux remuants Ugo Bajeux et Marvin Lombilo (41-36 à la 24e), mais encaissent dans la foulée les coups de boutoir des tauliers locaux, Arnaud Halbwachs et Arnaud Bader qui permettent aux leurs de maintenir un écart conséquent (52-42 à la 30e).
Dans le dernier quart-temps, Usselmann et le bondissant Mawuli Vanoukia font exploser les visiteurs qui n’ont plus la force et les arguments pour contrer les hommes d’Antoine Gollentz. A la plus grande joie du public ravi de la prestation de son équipe, ils alignent dans les dernières minutes une série de paniers bonifiés et remportent une victoire large et amplement méritée après avoir mené durant toute la rencontre (80-59).
« On a été très fort défensivement et notre prise de risque sur jeu rapide a été payante », déclarait le coach adjoint Geoffroy Kaemmerlen à l’issue de la rencontre. Une prestation aboutie qui fait beaucoup de bien au groupe et permet d’emmagasiner de la confiance avant d’aller défier, samedi prochain, Saint-André les Vergers, toujours invaincu dans son fief.

Fiche technique
Asca Riedisheim- Ozoir Val d’Europe : 80-59
Quart-temps : 15-13, 21-14 (36-27), 17-15, 27-17
Arbitrage de Mme Schmitt et Mr Lux
Riedisheim : 28 tirs réussis (dont 10 à 3 pts), 12 LF, 18 fautes
Bader 15, Halbwachs 10, M. Diss 8, Vanoukia 13, Usselmann 20 puis Hamery, Binnert, Del Monte, S. Diss 8, Mosser 6
Coach : A. Gollentz assisté de Geoffroy Kaemmerlen et Peggy Eberlin
Ozoir : 22 tirs réussis (dont 3 à 3 pts), 12 LF, 28 fautes
Gaudier, Allouda 4, Hadjaz 5, Bajeux 9, Teffah 5 puis Maybotiade 4, Lombilo 9, Soukouna 11, Tackamoud 6, André 2,
Coach : J. Bouet assisté de W. Bocandé

NM3 : Riedisheim, victoire de haute lutte à Mirecourt : 87-92

Après un mois de décembre compliqué, les Haut-Rhinois ont à cœur de se relancer en ce début d’année. La semaine dernière ils se sont inclinés d’un rien à Nancy. Ce samedi ils démarrent pied au plancher, bousculant leurs adversaires surpris par l’engagement et l’enthousiasme des coéquipiers du véloce Arnaud Bader.
Les locaux réussissent à garder le contact grâce à quelques tirs réussis à mi-distance, mais se voient progressivement distancés par une équipe de Riedisheim parfaitement organisée et réussissant quelques beaux mouvements offensifs. Ce bel élan se voit coupé peu avant la mi-temps suite à un énorme choc frontal entre Ethan Usselmann et Anatole Yeguete. Les deux joueurs sont ko et saignent abondamment. Il faut l’intervention des pompiers pour les soigner, mais les deux pivots sont évidemment out pour le reste du match. Riedisheim s’appuie sur l’adresse de Mawuli Vanoukia et Jules Binnert et l’énorme abattage d’Arnaud Halbwachs (23 pts), pour virer en tête à la pause avec un avantage de 10 pts (39-49).
Le deuxième acte démarre plus difficilement. Les Vosgiens, dans le sillage de leur artilleur en chef Loïc Gigant (29 pts) bien secondé par David Dally, grignotent leur retard et prennent même un léger avantage (58-56 à la 27e).
Les banlieusards mulhousiens sont dans le dur. Les esprits sont encore affectés par le spectre des trois dernières défaites et hantés par le scénario du match aller perdu dans les dernières secondes. Mais à l’énergie ils reprennent le dessus et terminent le 3e quart-temps avec une petite avance (65-69). Dans le dernier acte les deux équipes sont au coude à coude, personne ne veut céder. Elles rivalisent d’adresse avec au final 13 tirs bonifiés réussis par les locaux contre 12 pour les visiteurs. A 6 minutes de la fin, Usselmann, blessé au front et au cuir chevelu, et couvert d’un bandage ne tient plus sur le banc et demande à rejouer pour aider son équipe. Une véritable force de la nature et une volonté à toute épreuve ! Ce retour galvanise ses coéquipiers qui se transcendent pour gérer au mieux les derniers instants de la rencontre et remporter un succès amplement mérité (87-92).
« Tous les joueurs ont apporté leur contribution à cette très belle victoire face à une équipe expérimentée de haut de tableau. Depuis la reprise, on a remis beaucoup d’intensité dans nos entrainements et ce travail commence à porter ses fruits. C’est vraiment plaisant de voir le groupe adhérer et s’investir pleinement dans notre philosophie de jeu ! » déclarait la coach-adjoint Peggy Eberlin en rentrant aux vestiaires.
De bon augure pour la suite du championnat et de quoi préparer sereinement la réception d’Ozoir le 28 janvier prochain.

Fiche technique
Quart-temps : 20-21, 19-28 (39-48), 26-20, 22-23
Arbitrage de MM. A. Roussel et J. Boisseau
Effort Basket Mirecourt : 31 tirs réussis dont 13 à 3 pts, 12 LF, 17 ftes
Dally 19, Gigant 29, Yeguete 2, Honoré 16, Luse 9 puis Noel, Meurville 1, Rilos 5,
Courtinard 6
Riedisheim : 34 tirs réussis dont 12 à 3 pts, 12 LF, 17 ftes
Halbwachs 23, Bader 20, Hamery, Usselmann 6, Vanoukia 14 puis Riff 4, Haenni 4,
M. Diss 2, Del Monte, Binnert 18

NM3 : Nancy - Riedisheim : 74 - 68

Après un début de match équilibré, Nancy prend progressivement la direction des opérations sous l’impulsion de Victor Aubry et Hatim Filall qui permettent à leur équipe de virer en tête à la fin du 1er quart-temps (21-17). Les Haut-Rhinois, trop fébriles, multiplient les pertes de balles et les tirs ratés et voient leurs adversaires faire un petit break à la mi-temps (41-32).
A la reprise Arnaud Halbwachs et Ethan Usselmann sonnent le rappel des troupes qui reprennent progressivement des couleurs. Nancy fléchit et voit Riedisheim revenir à sa hauteur à 48-48 (28e). Mais alors que le match semble sur le point de basculer, les Lorrains trouvent leur second souffle et repartent de l’avant toujours par l’intermédiaire de Filall (19 pts au total) qui exploite au mieux les balles récupérées au rebond.
Dans le dernier quart-temps, les deux équipes jouent leur va-tout, qui tourne à l’avantage des locaux qui réussissent trois paniers bonifiés consécutifs et scellent le sort du match.
« Mes joueurs se sont bien battus et le match était à notre portée, mais Nancy qui a mené au score durant quasiment toute la partie mérite sa victoire. Dans l’immédiat, nous allons essayer de sortir au plus vite de la spirale négative dans laquelle nous sommes engagés depuis quelques temps », déclarait le coach Haut-Rhinois Antoine Gollentz à l’issue de la rencontre.
Ce sera encore très difficile samedi prochain à Mirecourt.

Fiche technique
Nancy – Riedisheim : 74-68
Arbitrage de Mrs C. Funfrock et A. Lux
Quart-temps : 21-17, 20-15 (41-32), 14-18, 18-19 (74-68)
Nancy : 28 tirs réussis (dont 5 à 3 pts), 13LF, 25 fautes
Fund 8, Aubry 10, Seho 5, Engir 11, Ibragimov 13, puis Lahcene, Guerniou, Orlando,
Chevalier 8, Filall 19
Riedisheim : 25 tirs réussis (dont 4 à 3 pts), 16 LF, 25 fautes
Bader 8, Hamery 6, Halbwachs 16, Usselmann 17, Diss 6, puis Vanoukia 10, Riff, Mosser 3,
Binnert 2, Del Monte.

Bernard Fessler

NM3 : Riedisheim – Juvisy 73 - 81

Fin d’année difficile pour Riedisheim qui a encaissé sa troisième défaite consécutive à domicile. Le Bartholdi qui était réputé comme une forteresse quasi imprenable est devenue un lieu très hospitalier pour les équipes visiteuses.
Pourtant Arnaud Bader et les siens étaient gonflés à bloc et avaient à cœur de réaliser une bonne performance. Ils ont pris d’entrée la direction des opérations (15-8 à la 7e et 29-16 à la 12e), suite à 3 paniers bonifiés successifs de Sébastien Diss et Nicolas Mosser. Le temps pour l’entraineur adverse de recadrer ses troupes et l’on se retrouve quasiment à égalité (29-28 à la 15e). Un passage à vide inexplicable des locaux, ponctué par une répétition de tirs faciles ratés et une défense inefficace face aux coups de boutoirs adverses.
A la mi-temps rien n’est fait (43-42), mais l’on a perçu quelques signes de fatigue chez les tauliers locaux notamment pour Arnaud Halbwachs ou Ethan Usselmann (très souvent à terre), qui semblent émoussés par l’accumulation de matchs et des combats physiques qu’il faut mener chaque samedi en N3.
Cette impression est confirmée après la pause. Juvisy, grâce à un pressing incessant et l’adresse d’Hamidou Sidibe (18 pts), prend les commandes du match (45-50 à la 24e). Le métier de William Soliman, l’ex-international de 42 ans est déterminant et permet à son équipe de garder une petite avance à l’amorce du dernier quart-temps (54-59).
Jules Binnert et ses coéquipiers sont menés de 11 pts à la 35e, mais s’accrochent pour réduire l’écart à 71-75 à 55 secondes de la fin. Mais Juvisy négocie bien le money-time, transforme les derniers lancers-francs et l’emporte logiquement (73-81).
La trêve tombe à pic pour les Riedisheimois qui doivent impérativement recharger leurs batteries pour repartir de plus belle début janvier. Après un début de saison prometteur, ils ont marqué le pas ces dernières semaines. Il ne faut pas oublier que l’effectif est très jeune et qu’à part Thibaut Riff et les frères Diss, personne n’avait encore évolué à ce niveau.
Ils savent que pour pouvoir s’y maintenir et redresser la barre, il faudra à l’avenir faire preuve de plus de consistance, notamment durant les inévitables temps faibles d’une rencontre.

Fiche technique
Riedisheim- Juvisy : 73-81
Arbitrage de Mrs Franck et Roussel
Quarts-temps : 20-16, 23-26 (43-42), 11-17, 21-22
Riedisheim : 26 tirs réussis dont 6 à 3 pts, 17 LF, 21 ftes
Bader 9, Halbwachs 5, Diss M. 2, Haenni 5, Usselmann 17, puis Riff 4, Binnert 12, Del Monte 5, Diss S. 8, Mosser 6
Juvisy : 29 tirs réussis dont 6 à 3 pts, 17 LF, 19 ftes
Stojanovic 12, Broliron 10, Sidibe 18, Fortier 7, Soliman 14 puis Kinzenzi 2, Azanlekor 11, Diarra 2, Konan 5, Yacko

NM3 : Riedisheim – Sélestat 72-86

Riedisheim n’a jamais été en mesure de contester la supériorité de l’équipe de Sélestat qui a dominé la rencontre de bout en bout.  Mais pourquoi les débuts de matchs sont-ils toujours aussi difficiles ces derniers temps ? Et courir après le score est usant et parfois insurmontable comme ce fut le cas samedi soir.
D’entrée de jeu les violets prennent le jeu en mains et font admirer leur adresse, chaque tir fait mouche, alors les locaux balbutient leur basket et ratent tout ce qu’ils entreprennent. La marque passe de 2-10 à la 5e à 11-17 à la 10e. Le coach local Antoine Gollentz multiplie les changements, tente de remobiliser ses troupes. En vain, au contraire Sélestat continue son festival offensif et empile les paniers bonifiés (10 réussites contre 0 à la 18e). La marque de 25-43 à la mi-temps est éloquente et reflète parfaitement la différence de niveau. Cela fait des lustres que Riedisheim n’a été aussi largement distancé et malmené à domicile.
Au retour des vestiaires la partie débute par un coup de théâtre et la sortie prématurée d’Ethan Usselmann, le meilleur marqueur local et du joueur visiteur Bakary Touré. Personne dans la salle, ni les spectateurs ni les arbitres, n’a pu voir ce qui s’est passé entre les 2 joueurs car le jeu se déroulait à l’autre bout du terrain. La décision a donc été très « arbitraire » et sujette à de longues et vaines discussions. Ce coup du sort a paradoxalement réveillé et galvanisé les Riedisheimois qui ont enfin retrouvé des couleurs et l’efficacité qui leur faisait si cruellement défaut. Ils ont progressivement grignoté leur retard pour se retrouver à quelques longueurs de leurs adversaires (59-64 à la 33e). Un renversement de situation invraisemblable semblait s’amorcer.
Mais finalement Sélestat reprend son envol et grâce toujours à son adresse clinique (79-68 à la 36e) remporte une victoire amplement méritée au vu de sa prestation haut de gamme.
Les locaux qui faisaient grise mine à l’issue de la rencontre ont eu bien du mal à exprimer leur déception et surtout à expliquer pourquoi ils sont passés complètement au travers durant la première partie de la rencontre. Pour espérer terminer l’année sur une note positive, il faudra se remettre complètement en question et aborder avec une toute autre détermination la prochaine venue de Juvisy qui occupe actuellement la 3e place du classement.

NM3 - Victoire contre Vandoeuvre : 64 - 76

Riedisheim a longtemps souffert face à la lanterne rouge Vandoeuvre qui s’est vaillamment battue pour obtenir sa 2e victoire de la saison. Un succès aurait pu relancer cette équipe de bonne qualité mais qui a souvent manqué de réussite. Le début de match est particulièrement surprenant avec des locaux euphoriques, alignant plusieurs paniers bonifiés et qui prennent le large, bien emmenés par le meneur de jeu Sylane Bamba et surtout le talentueux pivot Peter Nsungu qui donnent le tempo. La sortie prématurée sur blessure d’Ethan Usselmann (7e) n’arrange pas les affaires des Haut-Rhinois qui sont véritablement malmenés durant le 1er quart-temps (24-14). Sous l’impulsion de Mawuli Vanoukia qui prend ses responsabilités et réussit un bon match (17 pts au total), ils reviennent progressivement dans le jeu mais restent menés à la mi-temps (37-33).
A la reprise, les Riedisheimois prennent encore plus nettement les rennes du match et mènent à la marque grâce à l’adresse et à l’abattage du duo Binnert - Bader. Bien aidés par Sébastien Diss qui réussit opportunément 2 paniers à longue distance, ils virent en tête à l’amorce du dernier quart-temps (53-58 à la 30e). Les Mosellans ne lâchent rien et avec l’énergie du désespoir, grâce à Gilles Diendere (13 pts) et toujours Nsungu (18 pts), ils reviennent à la hauteur de leurs adversaires (60-60 à la 35e). Mais éreintés et sentant le match leur échapper, ils sont gagnés par la nervosité ambiante et ratent leur fin de rencontre. Ils multiplient les fautes, s’en prennent aux arbitres et se font logiquement sanctionner.
Arnaud Halbwachs reste de marbre et transforme les lancers-francs accordés, alors que son compère Arnaud Bader, meilleur marqueur de son équipe avec 20 pts, enfonce le clou sur la fin en prenant la défense adverse de vitesse (64-76).
« C’est le match piège par excellence. Une équipe adverse en réussite en première mi-temps alors que nous étions à la peine. On a su faire preuve de caractère et surtout garder notre sang-froid pour nous imposer. Cette victoire nous permet de revenir à la 5e place du classement, ex-aequo avec Sélestat que nous allons affronter samedi prochain au Bartholdi » commentait le coach Antoine Gollentz.
Un rendez-vous à ne surtout pas manquer !

Fiche technique
Vandoeuvre – Riedisheim : 64-76
Quart-temps : 24-14, 13-19(37-33), 16-25, 11-18(64-76)
Arbitrage de Mr G. Huck et Mme N. Schmitt
Vandoeuvre : 25 tirs réussis dont 7 à 3 pts, 7 LF, 27 ftes dont 2 techniques et 1 disqualifiante
Bamba 10, Cisse 10, Nsungu 18, Thil 3, Diendere 13, puis Kilcik 4, Toure, Meyer 6, Thil 3, Grayssl
Riedisheim : 25 tirs réussis dont 6 à 3 pts, 20 LF, 15 ftes
Bader 20, Halbwachs 15, M.Diss 2, Vanoukia 17 pts, Usselmann, puis Mosser 3 Binnert 11, Del Monte 2, Haenni, S. Diss 6

NM3 - Riedisheim-Pfastatt 72 - 77

Le club de Riedisheim a dû déployer de gros efforts pour pouvoir accueillir au mieux le nombreux public qui a afflué vers la salle Bartholdi pour le derby contre MBPA. Et les spectateurs n’ont pas regretté leur déplacement car ils ont assisté à un spectacle de haute tenue avec une intensité maximale et un suspense qui a duré jusqu’aux derniers instants de la rencontre.
Les visiteurs démarraient sous les chapeaux de roue avec d’emblée un 0-5 (2e) mais Ethan Usselmann et Arnaud Halbwachs répliquaient aussitôt (8-7 à la 5e). Maxime Taczanowski avec 3 paniers bonifiés consécutifs redonnait l’avantage aux siens avant de voir son frère Ugo quitter le terrain pour une faute disqualifiante, tout comme le meneur local Arnaud Bader, suite à une action confuse lors d’une remise en jeu. Thomas Hamery et ses partenaires restaient dans le sillage de leur adversaire à la 10e (18-22).
Même scénario durant le 2e quart-temps, avec une nouvelle accélération de Pfastatt (21-30 à la 13e), mais Maxime Diss et Thibaut Haenni signaient un 8-0, suivi d’un panier bonifié du tout jeune Paul Binnert (17 ans) pour revenir à égalité à 37-37 à la 18e. Pfastatt gardait néanmoins un léger avantage à la mi-temps : 39-41.
Au retour des vestiaires, les Riedisheimois prenaient les rênes du match en resserrant la défense, seulement 10 points encaissés en 10 mn, et les coups de boutoir de Jules Binnert et Mawuli Vanoukia leurs permettaient de prendre quelques longueurs d’avance (48-43 à la 25e). Mais leur adversaire ne renonçait pas et parvenait à revenir à 52-51 avant l’entame du dernier acte.
Un nouveau coup d’accélérateur permettait aux locaux de reprendre un petit avantage (58-53 à la 33e). On sentait que le match pouvait basculer définitivement en leur faveur grâce à quelques stops défensifs et de belles opportunités offensives. Mais ces occasions de prendre le large ont été ratées et Pfastatt, grâce à son expérience et un peu de réussite reprenait le dessus (72-75 à la 58e). Arnaud Halbwachs ratait d’un cheveu l’occasion d’égaliser à 14 secondes de la fin et finalement son équipe devait s’incliner les armes à la main.
« Globalement nous avons réussi un bon match face à une équipe de haut de tableau. Malgré une adresse globalement en berne, on était tout prêt de plier le match au début du 4e quart-temps, ce qui nous laisse quelques regrets. Mais on doit maintenant se concentrer sur les 3 matchs programmés avant la trêve, à Vandoeuvre samedi prochain puis à domicile contre Sélestat et Juvisy. Des échéances très importantes pour nous ! » concluait le coach Antoine Gollentz au sortir des vestiaires.

NM3 - Riedisheim se relance à Lemée-Melun : 68-75

Revigorés par leur récente victoire à Schaeffersheim, les Méens avaient à cœur d’enchainer avec une victoire à domicile face à Riedisheim pour se relancer complètement dans ce championnat qu’ils ont mal débuté. D’emblée ils jetèrent toutes leurs forces dans la bataille et tenaient la dragée haute à leur adversaire. Leur meneur Prince Okouo donnait le ton en alignant 3 paniers d’affilée. Mais Arnaud Halbwachs lui donnait le change (9-9 à la 4e). Les deux équipes se tenaient de très près. On sentait les visiteurs individuellement plus forts, mais Lemée s’accrochait de son mieux (21-20 à la fin du 1er quart-temps). Les Riedisheimois Mawuli Vanoukia et Ethan Usselmann se montraient efficaces sous les paniers, mais c’était insuffisant pour décramponner des franciliens qui restaient au contact à la 20e (40-42). Lemée avait manifestement dépensé beaucoup d’énergie durant la première période et n’a pas pu suivre le rythme imposé par les coéquipiers du capitaine Nicolas Mosser, en net regain de forme, et qui retrouvait sa patte au bon moment. Le pivot Usselmann continuait son travail de sape (20 pts et 15 rebonds au total), et un premier écart était fait au tableau d’affichage (54-64 à la 30e). Lemée répliquait par quelques coups de boutoir de Maxence Cappelle et d’Elvin Tancre (12 pts chacun), pour ne pas sombrer et maintenir la flamme. Mais grâce à une défense efficace et très bien organisée autour de Thomas Hamery et Jules Binnert, les Haut-Rhinois ont bien contrôlé la fin de match, et ont pu compter sur quelques rushs concluants d’Arnaud Bader pour maintenir l’écart et l’emporter logiquement (68-75). « Un match sérieux et bien négocié par nos joueurs. Il faillait être costauds face à une équipe valeureuse qui jouait déjà sa survie et a tout donné pour tenter de renverser la vapeur », déclarait la coach adjointe Peggy Eberlin à la fin du match. De quoi préparer sereinement le derby de samedi prochain contre le MBPA.

Fiche technique
Le Mée-Melun – Riedisheim : 68-75
Quarts temps : 21-20, 19-22 (40-42), 14-22, 14-11
Arbitrage de Mrs Khelifi et Mazarin
Melun : 26 tirs réussis dont 7 à 3 pts, 9 LF, 19 fautes
Okouo 14, Bodock 8, Tukuezo 8, Tancre 12, Sanson 7 puis Donat, Ducrotoy, Capelle 12, Kiniali 4, Gbadjale 3
Riedisheim : 29 tirs réussis dont 6 à 3 pts, 11 LF, 16 fautes
Bader 11, Halbwachs 9, M. Diss 3, Vanoukia 7, Usselmann 20, puis Hamery 6, Mosser 8, Binnert 6, Del Monte 2, S. Diss 3

NM3 : Saint-Maur – Riedisheim : 98-73

Au vu des derniers résultats des deux équipes, on pouvait s’attendre à un match équilibré et serré, mais dès le coup d’envoi Riedisheim a dû batailler ferme pour rester dans le sillage de Saint-Maur qui déroulait son jeu avec une facilité déconcertante. A l’énergie, grâce à une bonne défense et aux coups de boutoir d’Arnaud Bader et Thomas Hamery, les Haut-Rhinois ne concédèrent que 4  points de retard sur leur adversaire à la fin du premier quart-temps (25-21).
Mais on les sentait toujours proches de la rupture face à des Franciliens qui, sous l’impulsion de Thomas Breggion (14 pts) et de  l’omniprésent Ibou Diallo (23 pts), exploitaient la moindre petite faille. A la mi-temps le score de (48-39) laissait encore quelques perspectives aux coéquipiers d’Ethan Usselmann, qui maintenait le bateau à flots.
Des espoirs rapidement douchés en 2e  mi-temps.  Pourtant les Riedisheimois étaient revenus des vestiaires en espérant renverser la situation, mais après quelques tentatives de relance de la part d’Arnaud Halbwachs ou Mawuli Vanoukia,  les  Franciliens reprenaient rapidement la direction des opérations,  grâce à une réussite impressionnante voire insolente  des joueurs en sortie de banc,  qui  au final ont été tout aussi efficaces que ceux du cinq de base, à l’image de Samuel Ahovi (16 pts) ou Jean Cort (11 pts).
Quelle démonstration de la part d’une équipe euphorique !
De quoi décourager les banlieusards mulhousiens, dominés individuellement et collectivement, et qui voyaient l’écart grimper inexorablement sans arriver à stopper l’hémorragie et s’incliner de 25 pts au coup de sifflet final. Très dur à encaisser et à digérer, mais il faut savoir reconnaître la performance de son adversaire qui a réalisé son match-référence.
« On n’a eu ni les jambes ni le mental pour rivaliser avec Saint-Maur, qui a été très fort  et a fait preuve d’un réalisme impressionnant et constant, sans le moindre temps mort. Il va falloir retenir la leçon, se remettre très vite au travail et préparer au mieux le prochain déplacement dans la région parisienne pour affronter Melun. Un adversaire coriace, en net regain de forme, qui sera difficile à battre », déclarait le coach Antoine Gollentz, quelque peu désabusé à l’issue de la rencontre.
En effet il faudra vite relever la tête dans ce championnat de N3, qui sera long et difficile. Il faudra se surpasser à chaque match pour tirer son épingle du jeu.

Fiche technique
Saint-Maur – Riedisheim 98-74
Gymnase Henry Pate
Arbitrage de Mrs Brunel et Reguer

Saint- Maur : 38 paniers dont 8 à 3 pts, 14 LF, 18 ftes
Lauper 2, Nomine 5, Breggion 14, Diallo 23, Lapina 5 puis Kabengele 8, Voyer 8, Ahovi 16, Cort 11, Bilong 6

Riedisheim : 29 paniers dont 6 à 3 pts, 9 LF, 20 ftes
Bader 7, Halbwachs 8, M. Diss 6, Haenny 5, Usselmann 24, puis Hamery 9, Mosser 4, Del monte, S. Diss 2, Vanoukia 8

NM3 : Riedisheim déborde Schaeffersheim en fin de match 89-68

En sortant des vestiaires le meneur de jeu local Arnaud Bader, à nouveau déterminant par son adresse et sa vélocité, a parfaitement résumé le match : « Tout n’a pas été parfait, on a fait un match assez moyen, mais nous sommes toujours restés concentrés sur notre objectif, alors que nos adversaires ont complètement disjoncté sur la fin ».
En début de rencontre tout paraissait facile, les Riedisheimois bien emmenés par Arnaud Halbwachs (18 pts) prenaient rapidement la direction des opérations pour mener 27-17 à la fin du premier quart-temps puis 32-18 à la 12e. Mais les sorties prématurées de Jules Binnert pour blessure et d’Ethan Usselmann pour accumulation de fautes, ont provoqué un petit flottement bien exploité par les visiteurs qui parvenaient à grignoter progressivement leur retard, notamment par Lucas Hirtz (15 pts) et Thibaud Louis (14 pts) pour revenir à 46-42 à la mi-temps.
Durant le deuxième quart-temps les Riedisheimois avaient multiplié les approximations, les tirs ratés et les mauvais choix, ce qui n’était pas du goût de leur coach Antoine Gollentz qui a vertement recadré ses troupes dans les vestiaires.
Après la pause, Mawuli Vanoukia, Thibaut Haenni ou Maxime Diss montraient par intermittences un peu de leur talent, mais globalement cela restait insuffisant pour faire la différence. Les deux équipes sont restées au coude à coude jusqu’à la 27e (58-58).
Et brusquement les visiteurs, probablement en surrégime et manifestement épuisés, se sont écroulés. Sous la pression de Riedisheim qui parvenait à passer la vitesse supérieure, ils ont multiplié les fautes grossières justement sanctionnées par les arbitres. Et le score évoluait rapidement, 73-62 à la 34e, et 82-62 à la 36e suite à une avalanche de tirs primés.
Le match était plié et se terminait dans une ambiance survoltée. Les supporters locaux étaient soulagés et enthousiasmés par le sprint final de leurs favoris.
« On a gagné, c’est l’essentiel après 3 semaines de trêve, et notre tableau de marche est respecté. Mais il reste beaucoup de travail à accomplir pour arriver à une meilleure maîtrise du jeu », déclarait Geoffroy Kaemmerlen, le coach adjoint, à l’issue de la rencontre. Place maintenant à deux déplacements difficiles dans la région parisienne pour y affronter successivement Saint-Maur et Melun.

ASCAR – Schaeffersheim : 89-68
Riedisheim. Gymnase Bartholdi. 150 spectateurs
Quarts-temps : 27-17, 19-25(46-42) 18-20,25-6
Arbitrage de Mrs Kubler et Huck

ASCAR : 30 paniers dont 10 à 3 pts, 19 LF, 19 ftes
Bader 14, Halbwachs 18, Diss M. 9, Vanoukia 9, Usselmann 16, puis Hamery 2, Mosser 3, Binnert 9, Haenni 10, Diss S. 3
Entr. : A. Gollentz assisté de G. Kaemmerlen et P. Eberlin

Schaeffersheim : 24 paniers dont 5 à 3 pts, 15 LF, 25 ftes
Antz 7, Louis 14, Cabut 11, Kretz 7, Hirtz 15 puis Scheeck H. 6, Scheeck G. 5, Kornman 3
Entr. Andres S.

NM3 : Riedisheim battu sèchement à Souffelweyersheim (63-44)

Ce duel entre promus a d’emblée tourné en faveur des Bas-Rhinois qui ont pris résolument les commandes sous l’impulsion d’Abdou Wade et Aziz Nkene, des joueurs véritablement surdimensionnés pour la N3. Ils enfilaient les paniers et provoquaient de nombreuses fautes, alors que Thomas Hamery et ses coéquipiers se faisaient sanctionner sévèrement à chaque tentative de défense (10-2 a la 4e).
A l’énergie les Riedisheimois grignotèrent leur retard sans pouvoir véritablement recoller au score (13-11 à la 7e).
Souffelveyersheim, complètement dominateur dans la raquette, plaçait ensuite une deuxième accélération à laquelle Riedisheim ne put répondre que très sporadiquement. Le tableau de marque affichait 33-24 à la pause ce qui reflétait parfaitement la supériorité des locaux.
On sentait Arnaud Bader et les siens touchés moralement et déjà un peu résignés surtout que Souffelweyersheim débutait la 2e mi-temps par un tonitruant 8-0.
Eux qui n’ont pas habitude de se faire malmener de la sorte, balbutiaient leur basket, ratant trop souvent l’immanquable. Tout était incroyablement difficile face à un adversaire euphorique. Seuls Arnaud Halbwachs et Jules Binnert (10 pts chacun) arrivaient à émerger tant soit peu de ce naufrage.

Dans l’autre camp le duo Wade-Nkene continuait son festival alternant paniers, dunks, rebonds et contres pour la plus grande joie du public local
A la 25e minute, avec un score de 44-25, le sort du match était déjà scellé et la fin de rencontre était sans intérêt avec des ratés et des pertes de balle de part et d’autre.
Avec seulement 44 points réussis au total, une performance famélique, Usselmann et les siens étaient méconnaissables et très loin de leurs standards habituels.

Le coach Antoine Gollentz ne pouvait que constater l’impuissance de son équipe ; « Bravo à notre adversaire qui s’est bien renforcé pour être encore nettement plus fort que la saison dernière. En étant outrageusement dominés au rebond et avec une adresse en berne on ne peut que perdre. On a jamais réussi à rentrer véritablement dans le match et on est tous passés au travers. J’espère que ce n’est qu’un accident de parcours. Il va falloir serrer les rangs car un sursaut d’orgueil collectif sera nécessaire samedi prochain lors de la réception de Rixheim pour le grand derby de la banlieue mulhousienne ».


Fiche technique
Souffelweyersheim-Riedisheim : 63-44
Salle Municipale
Quart-temps : 19-13, 14-11(33 -24) 18-9, 12-11
Arbitrage de Mrs Paulus et Deck

Souffelweyersheim : 22 paniers dont 4 à 3pts 15 LF/20 17 fautes personnelles
Hueber 10, Wade 11, Muller 11, Schann 2,Nkene 24 puis Tcheuwa 1, Jellmann 2, Edel, Himmelhouer, Legros 2

Riedisheim : 15 paniers réussis 10 LF/14 19 fautes personnelles
Bader 2, Hamery 2, Halbwachs 10, M. Diss 7, Usselmann 4, puis Riff 4, S. Diss,
Binnert 10, Del Monte 1, Haenni 4

Riedisheim domine Saint-André les Vergers (89-66) et remporte sa 2e victoire consécutive

Battu sur le fil par Mirecourt lors du premier match de la saison, une défaite rageante et difficile à digérer, Riedisheim avait à cœur d’offrir à son public un premier succès à domicile.
Mais Saint-André les Vergers, athlétiquement supérieur, a réalisé une très bonne entame de match pour mener 12-19 à la 7e grâce à un pressing tout terrain impressionnant et une réussite optimale dans ses tentatives de shoots. Mais progressivement les locaux ont grignoté leur retard. Sous l’impulsion du métronome Thibaut Riff, ils ont pris l’ascendant sur leur adversaire. L’expérimenté Maxime Diss bien aidé par Mawuli Vanoukia et Jules Binnert trouvaient des solutions pour faire sauter le verrou adverse. Et l’adresse à 3 points qui jusqu’ici faisait défaut est brusquement revenue avec onze réalisations au total. Les Riedisheimois ont pris définitivement les commandes du match à la 14e minute (35-32). Ils ont viré en tête à la mi-temps (44-36).
« Au début nous avons fait illusion, mais ensuite nous avons manqué d’adresse et avons été dominés dans tous les compartiments du jeu. J’ai tout essayé pour les contrecarrer et les faire douter, sans résultat » déclarait Kamel Benabidi, l’entraîneur aubois, quelque peu désabusé à l’issue de la rencontre.
Après la pause, Riedisheim a bien contrôlé la rencontre et maintenu un rythme effréné alors que les visiteurs étaient à la peine. De plus les artilleurs locaux étaient en réussite. Si Ethan Usselmann (22 points) réalisait un gros match comme d’habitude, le jeune et surprenant Thibaut Haenni (15 points) confirmait son nouveau statut de titulaire et démontrait qu’il avait franchi un gros palier. Enfin Arnaud Halbwachs (23 pts dont 5 paniers à 3 points), le catalyseur de l’équipe, a vraiment fait pencher la balance en faveur des siens.
En fin de rencontre, Saint-André, malgré sa combativité, a dû complètement baisser pavillon sous les coups de boutoir de Riedisheim qui finissait le match en roue libre en enthousiasmant les spectateurs.
Le coach Antoine Gollentz était satisfait de la prestation de son équipe : « Nous avons réussi à contenir l’impact du top scoreur visiteur Stéphan Andelkovic, et à hausser notre niveau de jeu après un premier quart-temps laborieux. Mais ce n’est qu’une étape dans une longue saison. Il faut déjà se concentrer sur notre prochain déplacement chez le leader Souffelweyersheim, notre bête noire la saison dernière ». L’emporter chez les Bas-Rhinois qui se sont encore renforcés à l’intersaison serait un véritable exploit.

Fiche technique
Riedisheim – Saint André les Vergers : 89-66
Salle Bartholdi. Quart-temps : 21-20, 23-16 (44-36), 17-14, 28-16
Arbitrage de Mr Boucekkine et Mme Gasulla

Riedisheim : 32 paniers réussis dont 11 à 3pts, 14 LF réussis sur 23, 13 fautes personnelles
Bader (7), Hamery, Halbwachs (23), Haenni (15), Usselmann (22), puis Riff (2), Vanoukia (6), Binnert (6), Diss (8), Del Monte
Entraineur : Antoine Gollentz assité de Geoffroy Kaemmerlen et Peggy Eberlin

Saint André les Vergers : 27 paniers dont 7 à 3 pts, 5 LF sur 10, 20 fautes personnelles
Vincent, Ouazet (4), Nebor (11), Cantinol (12), Andelkovic (21) puis N’Dayen, Girard (9), Sassi (9), Fouman
Entraineur : K. Benabidi

Première victoire en NM3 !

Victoire 58-75 à OZOIR VAL D'EUROPE

Prochain match NM3 : OZOIR VAL D'EUROPE - RIEDISHEIM

Samedi 17 septembre - 20h

Marche de la Biche : samedi 4 et dimanche 5 juin 2022


Joueuses, joueurs, entraineurs, OTM, arbitres, dirigeants, tous les licenciés sont concernés !

Mais aussi les parents des joueurs / joueuses !

Le club vous attend nombreux pour donner un coup de main...

Demi-Finale de la Coupe du Grand-Est : Souffelweyersheim - Riedisheim

Après avoir clôturé le championnat de Prénationale par un dernier succès sur Kaysersberg 2, les coéquipiers de Thibaut Haenny retourneront dans le Bas-Rhin pour défier une troisième fois Souffel qui est sur un nuage depuis bien longtemps. Leur dernière et seule défaite de la saison date du 2 octobre dernier contre BNS. C’était juste avant l’arrivée de leur fameux pivot camerounais. Désormais rien ne semble pouvoir les arrêter.
Les Diss, Riff, Usselmann et autres Binnert trouveront-ils la solution pour les faire chuter ? Difficile, mais rien n’est impossible.
Les hommes d’Antoine Gollentz jetteront leurs dernières forces dans cette bataille pour réaliser un exploit. Il sera important d’aller les soutenir car l’ambiance sera certainement très chaude dans la salle des Sept Arpents.

Coupe du Crédit Mutuel : 1/2 finale contre Illfurth ce mercredi

Riedisheim s’est incliné à Souffelweyersheim (72-61) dans la salle quasi mythique des Sept Arpents, bien remplie pour l’occasion et à fond derrière son équipe. Jusqu’à la fin du 3e quart-temps les débats étaient équilibrés et le score très serré.
Mais les Haut-Rhinois ont connu un passage à vide de quelques minutes. Leurs adversaires en ont profité pour faire un break qui sera impossible à combler en fin de match. Ils empochaient ainsi le titre de champion de Prénationale. Bravo à eux ! On essaiera de retenir la leçon, mais il n’y pas à rougir de cette défaite.

Pas le temps de gamberger pour les coéquipiers d’Alejandro Del Monte, puisque dès mercredi ils recevront Illfurth pour le compte de la Coupe du Crédit Mutuel. Le vainqueur jouera contre Mulhouse - Pfastatt, déjà qualifié pour la finale. Une belle perspective.

Samedi, dernier match du championnat, avec la réception de Kaysersberg 2. Les vignerons devraient bénéficier de quelques renforts de l’équipe de N1, ce qui compliquera les choses. Mais les Diss, Usselmann et autres Hamery, aimeraient clore le chapitre Prénationale sur une note positive. Un fort soutien du public sera important pour encourager les joueurs qui nous ont déjà tellement fait vibrer cette saison.
Go Bucks !

Prochain match des SM1 : Souffelweyersheim - Riedisheim

Samedi soir à 20h30, match au sommet pour le titre honorifique de champion de Prenationale.
A l’aller les deux équipes s’étaient livrés un duel de haut vol et Souffel l’avait l’emporte d’un souffle, à la dernière seconde, sur un tir venu d’ailleurs. Depuis lors, elles ont réalisé des parcours quasi parfaits et ont déjà assuré leur accession à l’échelon supérieur. Et se sont qualifiées pour les demi-finales des coupes du Grand Est et du Crédit Mutuel.

Souffel aura l’avantage de jouer à domicile et aura les faveurs du pronostic. Mais les coéquipiers d’Arnaud Halbwachs et Maxime Diss, très en vue contre Lutterbach, joueront crânement leur chance et ne lâcheront rien.
Un titre est toujours bon à prendre.

Que ce soit en championnat ou un coupe, les hommes d’Antoine Gollentz auront à jouer d’ici la fin de saison, quelques matchs-couperets qui leurs donneront un avant-goût de ce qui les attend la saison prochaine. Après l’euphorie et les festivités post-montée, il faudra revenir sur terre et serrer les rangs pour bonifier cette saison 2021-2022 d’ores déjà historique pour le club.

RIEDISHEIM EN N3 C’EST FAIT !

On en rêvait, c’est devenu une réalité.
Encore en Départementale il y a quelques années, le club du Président Rémi Ostermann a gravi trois échelons pour atteindre le niveau national.
Freinés par 2 années blanches dues au Covid alors qu’ils étaient bien placés, les hommes d’Antoine Gollentz sont restés concentrés sur leur objectif et l’ont atteint.
Et ils le méritent vraiment !
Les joueurs sont présents à chaque entraînement, alors que certains d’entre eux font le déplacement de Strasbourg où ils résident ou étudient. Ils ont su donner tellement de plaisir à leurs fidèles supporters, dont les rangs ont énormément grossis au fil des ans. La salle du Bartholdi est devenue trop exiguëe.

C’est également le résultat d’un patient travail de formation puisqu’une bonne partie des joueurs ont été formés localement. Le groupe est sérieux, soudé, respectueux des consignes et porté par des valeurs dont ils peuvent être très fiers.

Un grand bravo et un immense merci aux dirigeants qui ont encadré et assisté cette équipe et en particulier à Sandrine Ostermann, Joël Haenny, Thierry Stutz, Fred Halbwachs, Elodie Brenier. On ne peut pas tous les citer mais beaucoup ont agi dans l’ombre et se reconnaîtront. Et aussi à Peggy Eberlin la coach-adjoint.

Samedi dernier face à Geispolsheim, les coéquipiers du capitaine Nicolas Mosser ont réalisé un match sérieux et abouti menant au score de bout en bout pour s’imposer 93-75 au final. Et quand le résultat de Souffel - Saint Jo a été connu ils ont pu laisser éclater leur joie et fêter jusqu’au bout de la nuit !
Assurer la montée à trois journées de la fin du championnat est exceptionnel.

Ils pourront égrainer cette réussite samedi prochain à 20h30 en recevant Lutterbach. Les supporters sont invités à venir nombreux pour fêter cet événement avec leur équipe.

Prochain match des SM1 samedi soir à 20h30 contre Geispolsheim

Un seul mot d’ordre : Gagner !

Avant d’aborder la dernière ligne droite du championnat de Prenationale, l’heure n’est pas aux supputations et calculs. Il faut simplement jouer et essayer de l’emporter.
Contre Geispolsheim, le 4e, ce sera difficile. Cette équipe est truffée de joueurs de qualité et joue pour la montée depuis plusieurs saisons. On se souvient qu’au match aller les Riedisheimois l’ont emporté d’extrême justesse.

Les partenaires du revenant et toujours fringant Thibaut Riff devront faire preuve de patience et d’abnégation car les affrontements de haut de tableau se jouent souvent dans le money time. Ils n’ont perdu que deux matchs cette saison et chaque fois dans la dernière seconde…
Samedi soir il faudra donc encore se surpasser pour obtenir un succès.

Et le public si chaud et passionné lors du match à Saint-Jo aura encore un rôle très important à jouer. Il devra pousser et encourager au maximum son équipe car la tâche s’annonce ardue.

Et on fera les comptes en fin de soirée, quand on connaîtra. le résultat du match Souffel - Saint Jo …

Prochain match : Hirtzfelden (+30) - Riedisheim en Coupe du Crédit Mutuel

Battus sur le fil par Saint-Joseph Strasbourg (91-90), Riedisheim devra vite évacuer sa légitime déception pour se focaliser sur la fin de saison. Il reste quatre matchs à jouer pour décrocher le pompon et les coéquipiers de Nicolas Mosser restent en ballotage très favorable pour l’accession à l’étage supérieur.
Samedi soir la frustration était grande et justifiée à l’issue de la rencontre sachant que Riedisheim avait constamment mené à la marque. Se faire rejoindre en toute fin de match et perdre d’un point dans le dernière seconde des prolongations est dur à avaler. Mais il faut aussi et surtout retenir que le match a été de haut niveau et disputé dans un très bon esprit.
Dans une ambiance chaude et passionnée telle qu’on en voit rarement dans la région, les strasbourgeois ont su profiter de l’adresse exceptionnelle de leurs artilleurs dans le money time.
Pour se changer les idées Riedisheim se rendra à Hirtzfelden vendredi soir à 17h dans le cadre de la Coupe du Crédit Mutuel. Les Hardtois, actuels leaders de Départementale auront un bonus initial de 30 pts.

Match au sommet avec la N3 en ligne de mire : Saint-Jo Strasbourg - Riedisheim samedi soir à 20h30

Riedisheim a longtemps été accroché par Holtzheim 2. Encore au coude à coude au milieu du 3e quart-temps, l’équipe d’Antoine Gollentz a progressivement pris le large pour s’imposer finalement (91-69).
De bon augure avant de se rendre dans l’antre de Strasbourg Saint Joseph. Les Bas-Rhinois devront absolument gagner pour garder une chance d’accéder à l’étage supérieur. Et l’on sait par expérience qu’ils savent mobiliser l’ensemble de leur club pour pousser leur équipe. La pression sera clairement de leur côté car ils ne peuvent plus se permettre le moindre faux pas.
Riedisheim jouera sa carte à fond sachant qu’une victoire serait synonyme de montée assurée en N3 à 5 journées de la fin du championnat. Il faudra qu’un maximum de supporters soient présents pour les porter vers cet exploit sportif, que mériterait le club haut-rhinois après 2 saisons tronquées par la pandémie.
Pour ce match l’on devra se passer des services du meneur de jeu Arnaud Bader, sérieusement blessé à la cheville. Les coéquipiers des frères Diss devront encore se surpasser et garder leur sang froid dans une ambiance qui sera très chaude.

L’équipe 2 se rendra chez la lanterne rouge de Régionale Illfurth le même jour à 18h30. Une victoire est à la portée des protégés de Philippe Hoffmann.

Prochain match des SM1 : dimanche à 15h30 contre Holtzheim 2

Les Riedisheimois se sont imposés facilement contre CTC Grand Ballon qui a réussi à limiter l’écart en début de partie, mais s’est complètement écroulé en deuxième mi-temps : 63-100.
Supérieurs dans tous les compartiments de jeu, les Binnert, Usselmann ou Hamery ont pu déployer leur jeu à leur guise.
Et une bonne nouvelle : après quatre mois d’indisponibilité pour une blessure au pied, Thibaut Riff a fait son retour sur les parquets.
Dans l’immédiat les protégés du Président Ostermann recevront Holtzheim 2. Un adversaire coriace, surtout quand l’équipe première lui met des joueurs à disposition comme samedi dernier face à Lutterbach qui a encaissé un sévère revers (93-59)
Il faudra donc aborder ce match avec un maximum de sérieux et de concentration.
Plus que jamais l’équipe aura besoin du soutien de ses fidèles supporters pour espérer engranger un nouveau succès.
Go Bucks !

Prochain match des SM1 : CTC Grand-Ballon - Riedisheim

Après un périple nancéien ou les Riedisheimois se sont imposés (68-74) dans le cadre de la Coupe du Grand Est, retour au Championnat avec un déplacement à Guebwiller dimanche soir à 17h30.
Les Florivaliens sont actuellement à la peine et luttent pour leur maintien en Prénationale. L’on se rappelle qu’au match aller ils avaient donné du fil à retordre aux coéquipiers de Nicolas Mosser avec notamment une adresse étonnante à mi-distance. Il ne faudra donc pas prendre cet adversaire à la légère et jouer dans le même esprit qu’habituellement.
Les Diss, Halbwachs et autres Del Monte ont suffisamment d’expérience pour savoir que rien ne sera facile et qu’il faudra être parfaitement concentré pour éviter toute déconvenue.
L’équipe 2 se rendra à Colmar samedi soir à 20h30 chez la lanterne rouge de Régionale. Un match largement à la portée des hommes de Philippe Hoffmann.

Prochain match des SM1 : Coupe du GE à Nancy

Face à une pâle équipe d’Erstein, les Riedisheimois ont réalisé un véritable festival (100-49) ne laissant que des miettes à leur adversaire. Les coéquipiers de Sébastien Diss ont pu déployer leur jeu à leur guise et réciter leurs gammes. Avec Arnaud Bader et Thomas Hamery à la baguette, les jeunes Thibaut Haenni et Paul Binnert n’ont pas été en reste et ont pu montrer leur talent.
Samedi soir ils se rendront à Nancy dans le cadre de la Coupe du Grand Est.
L’occasion de sortir du quotidien et de préparer les dernières rencontres de Prénationale sachant que tout se jouera entre Souffelweyersheim, Riedisheim et Saint-Jo Strasbourg pour les deux places donnant accès à la N3.
Rien n’est fait a sept journées du terme.

Prochain match : Riedisheim - Erstein

Dimanche dernier face à la SIG, les Riedisheimois ont pris leurs distances dès le premier quart temps (4-27). Ils ont ensuite fait tourner leur effectif alors que leurs adversaires jetaient toutes leurs forces dans la bataille pour ne pas sombrer.
Les Strasbourgeois ont réussi dans un premier temps à réduire un peu l’écart mais la marche était trop élevée et au final ils se sont inclinés (52-75). Un bon match des protégés d’Antoine Gollentz qui ont parfaitement négocié ce déplacement.
Samedi prochain à 20h30 au gymnase Bartholdi ils recevront Erstein qui lutte pour son maintien en Prénationale. Il est sûr que cette équipe se battra bec et ongles et doit être pris au sérieux .
Les locaux chercheront à continuer leur parcours exemplaire et à engranger une nouvelle victoire.
Comme à chaque rencontre ils auront besoin du soutien et des encouragements de leurs supporters car ils ne peuvent se permettre le moindre faux-pas pour conserver leur place de co-leader.

L’équipe 2 est revenue bredouille de son périple à Gries (79-50). Les coéquipiers de Tim Ostermann tenteront d’inverser la vapeur dimanche à 14h face à Richwiller.

Prochain match des SM1 face à la SIG 3

Riedisheim a remporté samedi soir une belle victoire (100-75) face à la surprenante équipe de Schirrhein. Les solides forestiers ont donné du fil à retordre aux banlieusards mulhousiens avant de lâcher prise en fin de partie.
Depuis le début de l’année 2022, Riedisheim a affronté toutes les équipes de la première moitié du classement et a obtenu 4 victoires (Geispo, Saint-Jo, Illfurth, Schirrhein) et ne s’est incliné que contre Souffel à la toute dernière seconde du match sur un tir venu d’ailleurs. La seule défaite à ce jour.
Un bon bilan intermédiaire face à des formations qui, a des degrés divers, lorgnent vers l’étage supérieur. Cela met les coéquipiers de Nicolas Mosser dans une bonne position, mais il reste neuf matchs à jouer et tout reste à faire pour envisager une montée en N3.
Les prochaines rencontres face à des adversaires luttant pour le maintien seront autant de matchs-pièges. A commencer par le prochain déplacement chez la SIG 3, l’actuelle lanterne rouge. Les équipes réserves sont souvent truffées de jeunes joueurs de talent, prêts à se surpasser pour réussir un exploit, surtout face à l’actuel co-leader.
Thibaut Haenny, Arnaud Bader et autres Ethan Usselmann auront tout intérêt à prendre cette rencontre au sérieux pour engranger un nouveau succès.
Rendez-vous dimanche soir à 17h30 à Graffenstaden.

L’équipe 2 a réalisé une belle performance en gagnant face au leader Saint-Jo 2 : 77-72
Elle se rendra à Gries 2 samedi soir à 18h.

Prochain match : Riedisheim - Schirrhein

Souffelweyersheim et Schirrhein sont les deux équipes - surprises de ce championnat de Prénationale.
Après un démarrage de saison difficile, avec trois défaites initiales, les forestiers bousculent désormais tout sur leur passage et viennent d’aligner neuf victoires d’affilée (série en cours) et la dernière face à Illfurth (89-65) est significative. Il faudra donc être très fort pour s’imposer face à cette équipe qui est actuellement sur un nuage et pointe désormais en troisième position juste derrière les locaux.
Aucun relâchement ne sera donc permis à Alejandro Del Monte, Thomas Hamery et consorts.
Ce sera certainement encore un match disputé, intense, dans la lignée des dernières rencontres à domicile. Le public ne s’y trompe pas et vient en nombre depuis le début de la saison. Les Riedisheimois auront rudement besoin de son soutien pour obtenir une nouvelle victoire et maintenir le cap.
Rendez-vous samedi soir à 20h30 au gymnase Bartholdi.

Riedisheim s’impose face à Saint-Jo : 83-74

Après une entame équilibrée les Riedisheimois ont progressivement pris le dessus sur leur adversaire pour mener de près de 20 points au milieu du 3e quart-temps en s’appuyant sur les frères Diss, Ethan Usselmann ou Arnaud Halbwachs au meilleur de leur forme. Les Strasbourgeois ont ensuite profité d’un petit relâchement local pour jeter leurs dernières forces dans la bataille et réduire l’écart. Mais dans le money-time Jules Binnert et ses coéquipiers ont bien maîtrisé leur sujet et même clôturé le match par un superbe panier à longue distance d’Arnaud Bader qui a fait bondir tout le Bartholdi. Au final une belle victoire qui conforte leur deuxième place.
Les protégés d’Antoine Gollentz et Peggy Eberlin pourront souffler un peu, sachant que les organismes ont été mis à rude épreuve depuis le début de l’année.
Avant de recevoir la surprenante équipe de Schirrhein qui vient d’aligner huit succès consécutifs et pointe désormais à la troisième place. Nous y reviendrons.

Prochain match des SM1 contre Strasbourg Saint-Joseph ce samedi à 18h30

Face à Illfurth, un prétendant à la montée en N3, qui jouait une de ses dernières cartes, il a fallu batailler ferme pour s’imposer (73-81). Les Sundgauviens qui ont dans leurs rangs des joueurs chevronnés, avaient 13 points d’avance à l’entame du dernier quart-temps. Une défense de fer, de l’adresse, du courage et de l’abnégation ont été nécessaires pour renverser la situation. Une victoire importante avant d’affronter Saint-Jo qui talonne Riedisheim au classement et qui est en très grande forme, témoin leur carton récent contre Geispolsheim (129-74). Avec 16 paniers à 3 points. Impressionnant !
On se rappelle que le match initialement programmé début décembre a été reporté au tout dernier moment à la demande des visiteurs. C’est maintenant l’heure de la grande explication. Les Bas-Rhinois ont dans leur effectif des joueurs comme le pivot Glen ou le shooteur Come, capables de faire exploser un match.
Il faudra que toute l’équipe locale se transcende. Les Usselman, Halbwachs, Diss et leurs coéquipiers en sont capables. Comme contre Souffelweyersheim on devrait pouvoir vivre un grand moment de basket au Bartholdi samedi soir à 18h30.
Un face-à-face qui promet de l’intensité, du suspense, de l’émotion. En espérant vivement une issue favorable pour les locaux qui ne veulent surtout rien lâcher.
Il faudra venir en nombre pour les encourager.
Ils auront besoin de votre soutien.

Prochain match des SM1 à Illfurth samedi à 20h30

Les Riedisheimois se sont imposés facilement face à Kaysersberg 2 : 62-94.
Après un début de match un peu laborieux ils ont pris progressivement la mesure de leur adversaire et l’ont largement dominé. Et à l’instar de Maxime Diss, en grande forme, ils ont pu dérouler leur jeu collectif face à des vignerons totalement résignés après la pause. Arnaud Bader, Thomas Hamery, Nicolas Mosser et consorts ne se sont pas faits prier pour scorer à intervalles réguliers.
Changement de décor samedi prochain car il faudra se rendre à Illfurth pour rencontrer une équipe qui est toujours positionnée comme prétendante à la montée en N3.
On devrait retrouver la même ambiance qu’au match aller avec un public nombreux et chaleureux. Bref une soirée qui mérite d’être vécue par les joueurs et les supporters des deux camps. Le duel sera probablement très serré entre deux équipes qui se connaissent parfaitement.
Difficile de faire un pronostic mais l’on sait que les hommes d’Antoine Gollentz seront motivés pour réaliser une belle performance et remporter une nouvelle victoire.
Venez nombreux pour les soutenir !

Prochain match des SM1 à Kaysersberg dimanche à 17h30

Le match Riedisheim - Souffelweyersheim a tenu toutes ses promesses avec 2 équipes au coude à coude de la première à la dernière seconde. Quelle intensité, quel engagement de part et d’autre. Et toujours dans un très bon esprit.
Et si les locaux se sont inclinés in extremis, ils n’ont pas à rougir de leur défaite face à un adversaire qui a un effectif et un jeu de grande qualité. Ils se sont très bien battus et n’ont rien lâché. Ils étaient sur le point de l’emporter, mais un tir magistral a ruiné leurs espoirs (70-72).
Le match s’est terminé dans un silence de cathédrale reflétant la déception des joueurs et du public venu en très grand nombre. Il faudra vite se remettre de cette déconvenue, car d’autres échéances cruciales se profilent à l’horizon.
À commencer par un déplacement périlleux à Kaysersberg.
Les vignerons ont toujours des résultats en dents de scie sachant que leur effectif varie en fonction des besoins de l’équipe première. Il faudra faire abstraction de ces aléas et se remobiliser pour espérer ramener un résultat positif.

L’équipe 2 coachée par Philippe Hoffmann a remporté une belle victoire face à Ohnheim (59-50) se rendra à Weitbruch le même jour à 16h30.

Match au sommet de la Prénationale : Riedisheim reçoit son dauphin Souffelweyersheim 2

Les Bas-Rhinois sont un peu la surprise de ce début de saison. Un groupe très jeune, bonifié par la venue de recrues de grand talent, et notamment d’un pivot d’origine africaine qui pourrait évoluer à un niveau bien plus élevé.
Les locaux pourront-ils faire déjouer cette équipe ? Il faudra mettre son bleu de chauffe, ne rien lâcher quelle que soit la tournure des évènements. Et surtout s’appuyer sur une bonne organisation défensive, ce qui est leur atout maître.
L’adresse de Maxime et Sébastien Diss sera également très précieuse sachant qu’Ethan Usselmann, Alejandro Del Monte et Arnaud Halbwachs auront à mener une bataille difficile sous les paniers. Quoi qu’il arrive, ce match ne sera qu’une étape dans cette compétition difficile, ouverte et qui réservera encore bien des surprises. Les Riedisheimois joueront crânement leur chance pour essayer d’arracher un succès de plus.

Rendez-vous dimanche à 17h30 à la salle Bartholdi. Les joueurs auront besoin des encouragements de leurs supporters.

L’équipe 2 de son côté, recevra Ohnheim samedi soir à 20h30.

Lutterbach - Riedisheim : 61-84

Face à des brasseurs courageux et combatifs mais qui n’avaient pas les arguments pour véritablement rivaliser, Riedisheim a pu dérouler ses gammes et s’imposer assez facilement.
Dans ce championnat de Prenationale un peu trop haché, les hommes d’Antoine Gollentz ont su garder le rythme et n’ont rien perdu de leur jeu collectif bien huilé pour continuer leur série de victoires.
Ils ont même pu profiter de l’occasion pour lancer dans le grand bain le tout jeune Paul Binnert, qui a de qui tenir et qui se positionne pour l’avenir.
Pas de match le week-end prochain, mais tous ont en tête le choc qui se profile pour le prochain match à domicile, programmé le 23 janvier entre le leader et son dauphin Souffelweyersheim 2. Nous y reviendrons.

Prochain match des SM1 : Lutterbach - Riedisheim

Reprise des compétitions en Prénationale pour Riedisheim avec un déplacement délicat samedi soir à 20h30 chez le voisin de Lutterbach.
Affronter les brasseurs dans leur salle est toujours une mission difficile.
Ces derniers ont réalisé un bon début de saison avant de marquer le pas en raison d’une avalanche de blessures. La trêve et les matchs reportés ont permis de panser les plaies, mais cassent le rythme de ce championnat. Il est impossible de dire dans quel état de forme se présenteront les deux équipes.
Le capitaine Nicolas Mosser et ses coéquipiers essaieront de continuer sur leur lancée et de glaner une nouvelle victoire. Ils devront faire preuve de sang-froid et d’efficacité face à un adversaire toujours particulièrement motivé pour le derby.

À la même heure l’équipe 2 ira affronter la lanterne rouge de la Régionale, Illfurth 2. Un match à la portée des jeunes Riedisheimois.

Riedisheim s’impose de justesse à Geispolsheim : 66 - 67

Les coéquipiers d’Alejandro Del Monte ont ramené une très courte mais précieuse victoire de leur déplacement dans le Bas-Rhin. Tout paraissait si facile en première mi-temps. Riedisheim survolait les débats et dominait assez nettement son adversaire (24-39). Mais dès la reprise la machine si bien huilée s’est brusquement enrayée : plus de réussite dans les tirs et une défense aux abois. Les banlieusards strasbourgeois ont retrouvé progressivement des couleurs, grignotant progressivement leur retard, et prenaient même les commandes (62-56) à 5 minutes du terme.
Mais les Riedisheimois ont su serrer les rangs et ont réussi à redresser la barre dans le money-time. Bien emmenés par Maxime Diss et Arnaud Halbwachs, ils ont eu un très beau sursaut d’orgueil pour finalement l’emporter d’un petit point. Un dénouement heureux après une rencontre à rebondissements et stressante pour leurs supporters. Mais toujours dans un très bon esprit de part et d’autre.
Les hommes d’Antoine Gollentz restent donc invaincus et gardent la tête de la Prénationale. De quoi passer de belles fêtes de fin d’année . Mais tout reste à faire dans ce championnat très ouvert puisque quatre voire cinq équipes restent dans la course pour l’accession à l’échelon supérieur.
Rendez-vous le 8 janvier prochain à Lutterbach pour un derby toujours très attendu.

Prochain match des SM1 : Geispolsheim - Riedisheim

Le match contre Saint-Joseph Strasbourg n’a pas eu lieu, les Bas-Rhinois s’étant désistés pour des raisons sanitaires, un peu nébuleuses. On laissera à la Ligue le soin d’apprécier la situation et d’appliquer le règlement.
Riedisheim se déplacera à Geispolsheim le week-end prochain pour affronter l’un des prétendants à la montée en N3, une équipe qui joue les premiers rôles depuis plusieurs années. L’an dernier juste avant l’arrêt des compétitions l’équipe d’Antoine Gollentz y avait réalisé un match parfait et s’était imposée assez largement. En sera-t-il de même cette année ?
Ethan Usselmann et ses partenaires devront jouer à leur meilleur niveau pour réediter la même performance. Thibaut Riff, blessé ne sera malheureusement pas de la partie, mais Thomas Hamery, qui revient d’un stage scolaire à l’étranger, intégrera l’équipe. Les Riedisheimois qui savent se transcender dans les grandes occasions seront-ils à la hauteur de leur réputation ?
Réponse samedi soir à 17h15 dans la banlieue strasbourgeoise.

Bravo à l'équipe 2 qui a remporté une belle victoire face à Eguisheim (71-69), qui était le leader jusqu’alors invaincu de la Régionale.
Prochain match à l’extérieur, le dimanche le 19/12 à 16h30 contre Hattmatt.

Choc au sommet entre Riedisheim et Saint-Joseph Strasbourg

Le samedi 4 décembre à 20h30 à la salle Bartholdi

Les coéquipiers d'Arnaud Halbwachs ont encore remporté une belle victoire face à Holtzheim 2 (63-81).
Ils ont fait le break d’entrée et ont ensuite contrôlé le match, alors que leur adversaire a mis beaucoup d’intensité physique pour ne pas sombrer. Les Riedisheimois y ont laissé quelques plumes, surtout Thiebaut Riff, sérieusement blessé à une cheville, alors qu’Ethan Usselmann et Arnaud Bader, également touchés, devraient être rétablis pour la prochaine rencontre.

Les confrontations entre Riedisheim et Saint-Jo ont toujours été épiques, indécises et de très bon niveau. Il en sera certainement de même cette année, puisque l’on verra aux prises l’actuel leader de Prénationale et l'un de ses dauphins. Il faudra particulièrement se méfier de leurs scoreurs Come et Glen, capables de faire basculer un match. Le duel sera certainement très serré et les locaux auront besoin d’un soutien massif de leurs supporters pour se surpasser et pouvoir continuer à faire la course en tête.

Venez nombreux pour soutenir votre équipe !

Victoire de la Une contre CTC Grand Ballon

Il a fallu rester concentré jusqu’au bout pour s’imposer (79-71) face à une équipe de CTC Grand Ballon combative, accrocheuse et terriblement efficace à longue distance.
Les Riedisheimois ont toujours mené au score mais n’ont pas réussi à prendre véritablement le large. Même en étant moins brillant qu’en d’autres circonstances, l’essentiel était d’engranger une nouvelle victoire et c’est ce que l'on retiendra. Surtout que par ailleurs, certains favoris de la Prénationale ont mordu la poussière.
Il est maintenant temps de se tourner vers le prochain déplacement à Holtzheim 2 programmé pour samedi prochain à 20h30. Affronter une équipe réserve comporte toujours une part d’incertitudes, mais le capitaine Nicolas Mosser et ses coéquipiers ont les armes pour s’imposer en terre bas-rhinoise et donc de continuer sur leur lancée.
Pour ce faire, il faudra se montrer un brin plus efficace sous les paniers, sachant que la défense est toujours aussi bien en place. Un seul changement dans l’effectif, Arnaud Gollentz devrait être appelé à compenser l’absence pour congés d’Alejandro Del Monte.

Comme prévu, l’équipe 2 a gagné facilement contre Colmar (92-66). La tâche sera plus difficile face à Geispolsheim 2 dimanche soir à 17h30.

Actualités

Premier bilan sur le début de la saison

Début de saison quasi parfait pour l’équipe fanion de l’ASCAR avec quatre victoires consécutives en championnat et une courte défaite en Trophée Coupe de France.
Après deux saisons tronquées en raison de la pandémie, les hommes d'Antoine Gollentz étaient impatients de retrouver la compétition.
Pour l’ouverture, dans une salle Bartholdi comble et face à l’un des favoris de la Prénationale, Illfurth, Nicolas Mosser et ses coéquipiers ont progressivement pris le match en main pour mener d’une vingtaine de points à l’entame du dernier quart-temps. Malgré un petit fléchissement en fin de partie, ils l’ont emporté logiquement 71-65.
Le déplacement à Schirrhein, un dimanche soir, dans le fin fond du Bas-Rhin avait tout du match piège, mais les Riedisheimois ont dominé leur adversaire de la tête et des épaules : 43-84.
Les deux rencontres suivantes, à domicile face à SIG 3 (66-51), et à Erstein (60-86) ont été gagnées assez facilement, mais ne resteront pas dans les annales.
Juste avant la trêve, les banlieusards mulhousiens ont affronté l’actuel leader de N3, Furdenheim. Après une partie haletante, de très bon niveau, ponctuée de 2 prolongations, ils se sont inclinés de peu…

Quels enseignements peut-on tirer de cette reprise ?
- D’une façon générale les joueurs sont présents physiquement, et forment un véritable bloc solidaire et bien organisé.
- Les anciens de la maison, Alejandro Del Monte, Thibaut Riff ou Nicolas Mosser n’ont rien perdu de leurs qualités et restent les moteurs de l’équipe.
- Les artilleurs, Maxime et Sébastien Diss tout comme Jules Binnert sont très précieux pour leur adresse et leur abnégation
- Arnaud Halbwachs, dans son style caractéristique, avec ses rushs et ses tirs improbables ; Ethan Usselmann, par sa présence sous les paniers et son efficacité en attaque comme en défense, sont des rouages essentiels. Et que dire d'Arnaud Bader qui explose littéralement cette année ?
- Le petit dernier du groupe, Thibaut Haenny, commence à prendre ses marques et possède encore une belle marge de progression.
Bref une belle équipe qui s’entend parfaitement bien, sur et en dehors du terrain, et leu jeu s'en ressent.

Quel avenir ?
L’objectif initial était d’aligner six victoires avant d’affronter les autres grosses écuries et notamment Geispolsheim et Saint-Joseph Strasbourg.
Mais aucun adversaire n’est à négliger, à commencer par Guebwiller, qui, à la surprise générale, vient de surclasser Lutterbach et se présentera au Bartholdi pour la reprise, le 13 novembre prochain.

Programme des matchs du samedi 13 et dimanche 14 novembre 2021

Pour la reprise du championnat, après les vacances de la Toussaint, Riedisheim recevra le CTC Grand-Ballon.
Le début de saison des hommes d’Antoine Gollentz est parfait avec 4 victoires consécutives alors que l’équipe du Florival, issue de la fusion entre Guebwiller et Berrwiller, semble avoir trouvée ses marques et vient d’infliger d’infliger une sévère défaite à Lutterbach (71-51).
Les locaux ne peuvent se permettre le moindre faux pas et devront prendre cet adversaire au sérieux s’ils veulent rester en haut de tableau.
Ils devront retrouver d’emblée leur cohésion et leur tranchant pour éviter toute mauvaise surprise, car rien n’est joué d’avance et chaque match a sa propre vérité. On peut néanmoins faire confiance à Thibaut Riff toujours aussi efficace à la mène et aux deux Arnaud, Bader et Halbwachs, pour imposer leur vélocité. Et si les frères Maxime et Sébastien Diss ou Jules Binnert trouvent la mire, les choses devraient bien se passer, surtout qu’Ethan Usselmann ne s’en laissera certainement pas compter sous les paniers.
On devrait encore pouvoir assister à un beau match de basket samedi soir à 20h30 au gymnase Bartholdi.

Dimanche à 17h30, l’équipe 2 recevra Colmar, une nouvelle est à la portée des protégés de Peggy Eberlin.

Venez nombreux pour encourager les équipes de l’ASCAR ; elles ont besoin de votre soutien.

Reprise du championnat ce week-end

Samedi 25 septembre au Gymnase Bartholdi

Reprise du Championnat samedi soir à 20h30 à la salle Bartholdi avec d’emblée un choc très attendu entre Riedisheim et Illfurth.
Faire des pronostics après cette longue période d’inactivités est un exercice hasardeux mais il est quasi certain que ces deux équipes feront partie des favoris de la Prénationale.
Dans le camp local, l’effectif est resté très stable et le coach Antoine Gollentz a parfaitement préparé ses joueurs pour cette rentrée. L’on connait leur cohésion, leur organisation défensive, et leur capacité de percussion. Les anciens Thibaut Riff, Alejandro Del Monte et le capitaine Nicolas Mosser sont toujours bien présents pour montrer la voie a leurs jeunes coéquipiers parmi lesquels Arnaud Bader et Ethan Usselmann sont devenus des valeurs sures. Pour l’emporter face à Illfurth, il faudra se surpasser et faire preuve d’adresse à mi-distance. Les frères Sébastien et Maxime Diss ou Jules Binnert ont les qualités pour relever ce défi.
L’ambiance promet d’être très chaude et lancer cette nouvelle saison par un succès serait de bon augure pour la suite.
L’ équipe 2 drivée par Peggy Eberlin aura également une tache difficile en recevant Thann dimanche à 17h30, alors que l'équipe 3 fera le chemin inverse samedi à 18h30.

Trois, deux, un... victoire !

La rencontre entre Riedisheim et Saint-Joseph a tenu toutes ses promesses avec des renversements de situation et un suspense total jusqu’à la fin. Après une entame à l’avantage des locaux (17-6 à la 5e minute), les débats se sont progressivement équilibrés, puis ont tourné à l’avantage des Strasbourgeois au cours du 3e quart-temps. Et l’on a assisté à un superbe mano à mano entre Ethan Usselmann (35 pts) et Quynce Glen (31 pts). Et lorsque ce dernier a donné l’avantage à son équipe à 2 secondes de la fin l’on croyait l’affaire pliée. Mais sur la remise en jeu, l’artilleur maison Jules Binnert, d’un tir lointain dont il a le secret, faisait exploser le Bartholdi et donnait la victoire aux siens (voir la vidéo ci-dessous).
Que d’émotions et finalement de soulagement pour la troupe d’Antoine Gollentz. Mais il faut déjà se tourner vers le prochain match à Geispolsheim dimanche à 15h30. Les Bas-rhinois, quasi-irrésistibles ces 2 dernières années, connaissent un début de saison difficile et ont enregistré 2 défaites à l’extérieur. Gare à leur réveil.
Il faudrait que les partenaires de Thomas Hamery se surpassent et retrouvent leur adresse à distance pour pouvoir prétendre à un nouveau succès.

L’équipe 2, après avoir réussi à mener de 17 points, s’est malheureusement inclinée face à Altkirch (80 - 90). Une défaite qui fait mal mais il faudra rapidement se relancer et pourquoi pas dès samedi à 20h30 à Thann.
La 3 qui s’est imposée à Sausheim (57-64) sera au repos cette semaine.

Les féminines battues de peu à Spechbach (54-51) recevront Rumersheim dimanche à 14h.



Victoire de notre équipe 1 à Lutterbach

Pour s’imposer face à la solide équipe de Lutterbach (63-80), les hommes du tandem Antoine Gollentz - Edouard Landri ont produit un match de qualité dans une salle où beaucoup d'équipes laisseront des plumes. Déjà bien en jambes, Arnaud Bader, Thibaut Riff et leurs coéquipiers ont imposé un rythme très soutenu durant toute la partie. Et, à l’image des frères Diss et de Jules Binnert qui revient progressivement à son meilleur niveau, ils ont été performants dans les tirs à mi-distance.
Il faudra réaliser une prestation équivalente samedi prochain à 20h30 au gymnase Bartholdi en recevant Saint-Joseph Strasbourg qui affiche de grosses ambitions mais connait un démarrage difficile. Attention à leur réveil, on se souvient d’un scénario identique l’année dernière, suivi d’un quasi sans faute pour finir en troisième position juste derrière Riedisheim. La plus grande vigilance sera donc de mise pour éviter toute déconvenue. L’expérience du capitaine Nicolas Mosser ou de l'inaltérable Alejandro Del Monte, tout comme les fulgurances d’Arnaud Halbwachs seront encore très précieuses pour obtenir un résultat positif.

L’équipe 2 qui est revenue de Geispolsheim 2 avec une défaite 88-69 jouera en ouverture à 18h30 contre Altkirch. Les jeunes Meister, Haenni, Invernizzi et consorts devront se ressaisir pour garder les Sundgauviens à bonne distance au classement de la Régionale.

La 3 victorieuse de Guebwiller 3 (59-54) effectuera un court déplacement à Sausheim à 19h45.

Toujours samedi, les féminines coachées par Philippe Hoffmann qui se sont inclinées d'extrême justesse face à Dutlenheim 50-51 iront se mesurer à Nord Sundgau 2 à 18h30.

Première victoire pour notre équipe 1

Riedisheim s’est imposé logiquement face à une équipe de Holtzheim longtemps accrocheuse mais qui a baissé pavillon en fin de partie (87-58).
Même s’il reste quelques imperfections à corriger, ce qui était prévisible après six mois d'interruption, le jeu collectif est déjà bien huilé. Les frères Diss se sont très bien intégrés et leur présence élargit la gamme des potentialités du groupe. Ethan Usselmann a été dominant au rebond, Jules Binnert adroit dans ses tirs, et l’inusable Thibaut Riff tient toujours la baguette avec maestria. C’était aussi le dernier match de Tim Ostermann, qui va désormais se consacrer à ses études. Ses partenaires lui ont rendu un bel hommage en fin de partie.
Place au prochain match avec un déplacement difficile à Lutterbach samedi soir à 20h30. Les joueurs des deux camps se connaissent depuis de longues années et leurs confrontations sont souvent serrées. Cette année encore il sera difficile de s’imposer face aux brasseurs qui viennent se s’incliner à Illfurth. Il faudra faire preuve de patience et de sang froid pour envisager un résultat positif, sachant que l’ambiance dans la salle de la rue Wilson est en général très chaude.

L’équipe 2 qui a obtenu une belle victoire face à Saint-Joseph 2(79-71) ira affronter Geispolsheim 2 dimanche à 17h30. Encore un challenge difficile pour les protégés de Peggy Eberlin.

La 3 qui s’est inclinée a Wittenheim aura l’occasion de se rattraper le même jour à 9h en recevant Guebwiller 3.

Les féminines qui l’ont emporté 45-53 à Eckbolsheim joueront à domicile samedi soir à 20h30 contre Duttlenheim.

U15 F : championnes du Haut-Rhin


Championnes du Haut-Rhin !

Après avoir remporté le tournoi de la Mie Câline,
elles remportent le titre du Haut-Rhin !

Reprise du championnat ce week-end

Reprise du championnat pour Riedisheim après une trêve d’un mois, juste entrecoupée par un match de Coupe du Crédit Mutuel gagné contre les voisins de Rixheim (64-63). Si les sociétaires de N3 déploraient l’absence du duo Sakho - Tresch, que dire des locaux avec 5 joueurs forfaits et un 6e qui s’est blessé dès l’entame de match. Ce genre de victoire après une rencontre très serrée est bonne pour le moral et la confiance d’un groupe.

Cette page est tournée et il faut maintenant se focaliser sur le déplacement à Erstein dimanche à 17h30. Les sucriers sont imprévisibles et irréguliers, le match aller en est la parfaite illustration : ils s’étaient progressivement liquéfiés après avoir mené de 17 points au terme du premier quart-temps.
A ce jour, ils sont les seuls à avoir fait chuter le leader Geispolsheim, ce qui constitue une véritable référence. Il faudra donc aborder ce match avec un maximum de sérieux et de concentration, notamment en défense, pour éviter un sort analogue.

La II aura un gros défi à relever en allant affronter Kalibasket samedi soir à 20h30, alors que III coachée par le revenant Edouard Landri recevra Ruelisheim dimanche à 11h.

Enfin, les féminines qui font un parcours honorable en Régionale joueront contre Phalsbourg samedi soir à 20h30.

Victoire contre Rixheim en Coupe Crédit Mutuel !

Pour le match de Coupe Crédit Mutuel de samedi dernier, Rixheim s’est présenté sans Sakho et Tresch. Mais que dire de Riedisheim où 5 joueurs avaient déclaré forfait et un 6ème s’est blessé dès l’entame de match.
Il en faut plus pour déstabiliser les coéquipiers du capitaine Alejandro Del Monte qui ont mené au score durant quasiment toute la partie et se sont imposés au terme d’un final très serré (64-63).

En première mi-temps, en s’appuyant sur l’adresse d’Arnaud Halbwachs (14 pts) et Thomas Mutz (12 pts), ils ont réussi à maintenir l’écart initial de 10 unités. Après la pause, Rixheim a accéléré la cadence, est revenu au score surtout grâce à l’américain Joe Ford (16 pts).
Mais les locaux n’ont rien lâché, et durant le money-time, Thibaut Boeckler a fait pencher la balance pour ses couleurs, sous les applaudissements d’un public séduit par la combativité et l’abnégation de ses favoris.
Même si le championnat est naturellement la priorité des deux équipes, gagner ce genre de rencontre est de nature à renforcer la confiance d’un groupe.
C’est aussi l’occasion de lancer de jeunes joueurs dans le grand bain comme Thibaut Haenni (17 ans) le fils de l’entraineur-adjoint ou Thomas Hamery qui a fait un match remarquable.

Seulement 2 équipes seniors en lice ce week-end : la III qui vient de battre facilement Eschentzwiller (48-64) recevra Kalibasket II dimanche à 10h, et à la même heure la IV ira défier Rixheim V.

Seuls comptent les résultats officiels sur le site de la FFBB

Réponse samedi soir à 20h30 au gymnase Bartholdi...

Très beau derby en perspective ce week-end entre Rixheim et Riedisheim dans le cadre de la Coupe du Crédit Mutuel.
Depuis plusieurs années Rixheim figure dans le haut de tableau de N3 et semble bien placé cette année pour enfin accéder à l’échelon supérieur. Cette équipe composée de joueurs chevronnés comme Skucz, Sacko ou Drouet s’est fortement renforcée à l'intersaison avec la venue de Jacques Tresch et de Zainoui Bah, un ancien de Pro B. Et plus récemment la venue de l’américain Joe Ford leur a fait franchir un palier. Depuis lors ils ont accumulé huit victoires consécutives avant de subir un petit revers face à Furdenheim samedi dernier. Un incident de parcours.

Que peut faire le pensionnaire de Prénationale, certes détenteur du trophée, face à une telle équipe ?
Ses moyens sont évidemment beaucoup plus modestes. Avec des joueurs en grande majorité formés en interne, ils sont globalement dans une bonne dynamique et toujours en lice pour la montée en N3 derrière l’intouchable Geispolsheim.
Le début d’année a été un peu laborieux mais Ils n’ont rien perdu de leur combativité et leur jeu d’équipe est toujours bien en place.
Ce match sera l’occasion pour les Riedisheimois, et en particulier pour des jeunes comme Arnaud Bader, Jules Binnert, Arnaud Halbwachs ou Ethan Usselmann d’emmagasiner de l’expérience qui leur sera très utile pour la suite du championnat.
L’an dernier ils avaient battu Rixheim en demi-finale mais comme indiqué plus haut leurs voisins se sont fortement renforcés et il n’y aura plus d’effet de surprise.
La hiérarchie sera-t-elle respectée, ou va-t-on assister à un nouvel exploit des hommes d’Antoine Gollentz ?

Réponse samedi soir à 20h30 au gymnase Bartholdi !

Victoire de la Une !

Seule équipe en lice ce week-end, les féminines joueront en Coupe du Crédit Mutuel contre Horbourg-Wihr samedi soir à 18h30 au gymnase Bartholdi. Les protégées de Philippe Hoffmann qui effectuent un bon parcours en Régionale, se heurteront à un adversaire qui joue les premiers rôles en Prénationale.
Pour décrocher une place en quarts de finale, il faudra qu’un maximum de supporters viennent encourager cette équipe qui rêve de réaliser un exploit.

Les masculins I se sont imposés contre Holtzheim II (74-60). Les coéquipiers de Tim Ostermann avaient commencé en fanfare menant 24-9 à la fin du premier quart-temps, mais ont été rejoints par les Bas-Rhinois à la mi-temps. Après la pause ils ont repris les commandes et n’ont plus lâché la bride à leur coriace adversaire qui a justifié sa place dans le haut de classement. Ils seront au repos cette semaine, sachant que le 22 février ils affronteront Rixheim (N3) en Coupe du Crédit Mutuel.
La II s’est inclinée lourdement face à Geispolsheim II(59-85), alors que la IV a continué sa belle série contre Kalibasket IV (67-49) et s’installe en tête de son championnat.

Seuls comptent les résultats officiels sur le site de la FFBB

Missions difficiles...

Devant un public venu très nombreux et particulièrement chaud, Riedisheim a tenu pendant une mi-temps face à Strasbourg Saint-Joseph (27-28). Après la pause, les Strasbourgeois ont jeté toutes leurs forces dans la bataille, et par tous les moyens à leur disposition ont encore fait monter la pression d’un cran. Les Haut-Rhinois, déboussolés, n’ont pas su y répondre et se sont inclinés de 12 points.
Une défaite logique au vu du match mais qui laisse un gros sentiment de frustration aux coéquipiers d’Alejandro Del Monte qui devront en tirer des enseignements pour l’avenir. Si le jeu collectif est toujours bien en place, il faudra dorénavant se montrer capable d’augmenter l’intensité de jeu et surtout retrouver plus d’efficacité en attaque. Les joueurs savent se surpasser, ils l’ont prouvé maintes fois dans le passé, et ils auront encore l’occasion de le faire samedi soir à 20h30 au Bartholdi en recevant Holtzheim II, une équipe redoutable qui figure dans le haut de tableau de Prénationale.

En lever de rideau à 18h30, la II qui vient de créer la surprise en s’imposant à Berrwiller (65-71) cherchera à poursuivre sur sa lancée en recevant Geispolsheim II. Une mission difficile.

La III, emmenée par Bastien Schneck (19 pts) s’est imposée largement contre Berrwiller II (50-88).

Dimanche matin à 10h, la IV qui vient de battre Sausheim (53-63) recevra Kalibaket IV, une équipe invaincue à ce jour.

Les féminines se sont imposées de peu face à Illfurth II renforcé pour l’occasion(53-50). Elles joueront contre Berrwiller II samedi soir à 18h30. Un nouveau défi a la portée de la capitaine Estelle Gasser et ses partenaires.

Victoire des masculins 1 contre la SIG !

Bousculés et menés au score pendant une grande partie de la rencontre face à la SIG III, les Riedisheimois ne se sont pas désunis et n’ont jamais renoncés. Et durant le money-time, alors que leurs adversaires étaient éreintés, ils leurs ont porté l’estocade et se sont imposés (59-67).
L’équipe est un peu dans le dur actuellement mais s’en sort grâce à son excellent mental. Arnaud Halbwachs (18 pts), en net regain de forme, a été particulièrement précieux dans les moments cruciaux. Une nouvelle épreuve les attend dimanche soir à 17h30 contre Strasbourg Saint-Joseph, actuellement troisième au classement. Candidats déclarés à la montée en N3, les Strasbourgeois se sont bien repris après un un début de saison difficile, mais ne peuvent plus se permettre le moindre faux-pas pour rester dans la course. Pour réaliser une nouvelle performance à l’extérieur, Riedisheim devra se montrer sous son meilleur jour durant tout le match et limiter les passages à vide.

L’équipe II s’est inclinée sans démériter face à Altkirch (78-83), et aura à gérer un nouveau déplacement difficile à Berrwiller samedi soir à 20h30.

La III a été battue par Trois Pays (77-91) en Coupe du Crédit Mutuel et affrontera Berrwiller 2 dimanche à 11h. Le même jour, mais à 9h, la IV ira se mesurer à Sausheim III.

Enfin les féminines qui viennent de remporter une belle victoire à Duttlenheim (58-62) joueront samedi soir à 20h30 au gymnase Bartholdi contre Nord Sundgau II. Elles essaieront de prendre leur revanche du match aller perdu de seulement 4 points.

Victoire des masculins 1 contre Kaysersberg !

Empruntés et un brin passifs en début de rencontre les masculins 1 ont longtemps été menés par des Kaysersbergeois très agressifs et particulièrement adroits, à l’image de leur fer de lance Hugo Bourblanc (28 points). Il a fallu que le coach Antoine Gollentz sonne énergiquement le rappel des troupes pour les voir changer de braquet et prendre progressivement les commandes. Mais les vignerons n’ont jamais baissé les bras et sont restés au contact jusqu’au bout (73-71).
Le coup de sifflet final a été accueilli avec soulagement par les joueurs et leurs supporters. Tout le groupe, sous l’impulsion de Thomas Mutz et Thibaut Riff, a su se surpasser pour assurer l’essentiel.

Dimanche à 15h30 ils joueront à Strasbourg contre la SIG III, un adversaire à ne surtout pas sous-estimer. Pour l’emporter il faudra surtout retrouver certaines vertus défensives un peu oubliées ces derniers temps.

L’équipe 2 s’est inclinée logiquement face à Weitbruch II (51-89). Elle se rendra à Altkirch samedi soir 20h30. Il serait de bon ton de s’y imposer pour s'extirper de la zone de relégation.

La III qui vient de gagner de justesse face à Eschentzwiller (63-59) recevra Trois Pays I en 8e de finale de la Coupe du Crédit Mutuel, dimanche à 15h.

Enfin les féminines, défaites à Weyersheim (62-53) pour le dernier match de la phase aller, auront un autre déplacement difficile à Duttlenheim, le même jour à 15h30. Pour pallier l’absence de 2 joueuses blessées, le coach Philippe Hoffmann pourra compter sur des cadettes très prometteuses.

Reprise compliquée pour les équipes de l’ASCAR

La reprise des compétitions a été compliquée pour la plupart des équipes de l’ASCAR.

A commencer par les féminines qui se sont fait surprendre par Horbourg-Wihr II (52-58). Une déconvenue que la capitaine Estelle Gasser et ses partenaires vont essayer d’effacer samedi prochain à Weyersheim.

Les masculins I ont subi une lourde défaite face au nouveau leader Geispolsheim (76-52). Après une préparation de match perturbée par une série de pépins physiques, ils se sont retrouvés face à une formation euphorique qui a fait preuve d’une grande qualité de jeu et d’une adresse exceptionnelle avec notamment 13 paniers à 3 points émanant de 6 joueurs différents. Un véritable feu d’artifice !
Après avoir essuyé une première salve et compté 15 points de retard, les Riedisheimois, au prix d’une grosse débauche d’énergie, sont revenus à la hauteur de leurs adversaires peu avant la pause. Mais ces derniers sont repartis de plus belle en 2e mi-temps et les Haut-Rhinois, désabusés, ne réagissaient plus que sporadiquement. En jouant de la sorte les Bas-Rhinois sont vraiment au-dessus du lot et devraient survoler la Prénationale.
Pour les coéquipiers de Thomas Mutz qui a encore fait étalage de son efficacité (21 points), il faut vite passer à autre chose et se concentrer sur la prochaine rencontre qui les opposera à Kaysersberg II. Une équipe à ne surtout pas sous-estimer, capable du meilleur comme du pire. Il faudra retrouver ses fondamentaux pour espérer renouer avec la victoire samedi soir à 20h30.

Les masculins II, exemptés la semaine dernière, joueront à 18h30 contre Weitbruch II.

La III a longtemps fait jeu égal avec Hirtzfelden, mais a lâché prise durant le dernier quart-temps (71-88). Prochain match à domicile face à Eschentzwiller, dimanche à 9h.

Seule l’équipe IV a tiré son épingle du jeu en s’imposant contre Pfastatt V(63-37), et ira affronter 3 Pays III, le même jour à 10h30.

Week-end de reprise

C’est la reprise pour Riedisheim avec d’emblée un déplacement difficile à Geispolsheim. Les 2 équipes sont actuellement en tête de la Prénationale, mais le plus dur reste à faire sachant qu’on en est qu’au tiers du championnat et que la compétition est vraiment très ouverte.
Les Bas-Rhinois présentent une équipe très homogène, bien articulée autour de leur capitaine et maître à jouer Julien Schaller. Comme ils évolueront à domicile, ils auront les faveurs du pronostic. D’autant plus qu’ils semblent déjà très affutés : ce mardi ils ont battu très nettement Strasbourg Saint-Joseph(90-61).

Mais les coéquipiers du véloce Tim Ostermann joueront crânement leur chance. Ils ont fait bonne figure en Coupe de France face à Holtzheim, et sont prêts à relever un nouveau défi. Le match sera probablement serré et beaucoup se jouera au mental. Arnaud Halbwachs, Thibaut Boeckler et autres Aurélien Bangel réaliseront-ils une nouvelle performance? Réponse samedi soir à 20h30.

A la même heure les féminines recevront Horbourg II, un adversaire à la portée des protégées de Philippe Hoffmann, qui auront l’occasion de conforter leur place dans le haut de tableau de Régionale.

Les masculins III qui ont connu un début de championnat difficile sont en plein redressement et viennent de remporter une belle et large victoire sur Sausheim (86-53) en finale de secteur de coupe du Crédit Mutuel. Ces jeunes joueurs, à l’instar de Haenni, Meister ou Invernizzi commencent à confirmer leur talent, ce qui est de bon augure pour l’avenir. Ils n’auront pas la partie facile dimanche à 17h30 face aux vieux briscards de Hirtzfelden.

Enfin la IV affrontera Mulhouse-Pfastatt V à 9h et devrait logiquement l'emporter.

FINALE REGIONALE TROPHEE COUPE DE FRANCE : RIEDISHEIM - HOLTZHEIM

Depuis qu’ils avaient passé le 3ème tour de l’épreuve, les joueurs de Riedisheim avaient ce match contre Holtzheim dans un coin de leur tête. Mais il a fallu d’abord assurer le quotidien en championnat, et tout le monde sait que rien n’est simple en Prénationale. Chaque match nécessite une grosse débauche d’énergie et se joue souvent sur des détails. Le début de championnat a été bien négocié, mais le plus dur reste à faire pour les hommes du tandem Antoine Gollentz - Joël Haenni. A noter l’impact positif de ce dernier, qui par sa sérénité et son état d’esprit, facilite grandement la gestion de la vie du groupe.

En recevant Holtzheim, pensionnaire de N2, très bien placé pour l’accession à l’échelon supérieur, les Riedisheimois ne se font évidemment aucune illusion.
C’est un adversaire complètement hors de portée, avec des joueurs recrutés aux 4 coins de la France et à l’étranger. Cinq d’entre eux dépassent le double-mètre, certains sont passés dans des clubs professionnels ou des centres de formation. Un autre monde !

Les coéquipiers de Nicolas Mosser n’auront que leur courage à opposer à cette armada et chercheront à limiter les dégâts pour que le spectacle soit de qualité. Ils ont encore en mémoire leur épopée de mai dernier où ils avaient remporté la Coupe du Crédit Mutuel après avoir notamment battu Rixheim et Dessenheim (N3), mais Holtzheim est indiscutablement d’un calibre supérieur et il faudrait vraiment un miracle pour réussir l’exploit. Ils pourront compter sur les encouragements de leurs fidèles supporters et la salle Bartholdi devra être à fond derrière ses favoris.

Les jeunes comme Arnaud Bader, ou les anciens à l’image de l’intrépide Alejandro Del Monte, se réjouissent de participer à ce match et donneront comme d’habitude leur maximum pour que la fête soit belle quel que soit le résultat final.


Composition des équipes

Riedisheim : Thibaut Riff, Tim Ostermann, Arnaud Bader, Arnaud Gollentz, Aurélien Bangel, Arnaud Halbwachs, Ethan Usselmann, Thibaut Boeckler, Nicolas Mosser(cap), Alejandro Del Monte, Thomas Mutz, Tristan Schlaeflin, Jules Binnert
Coach : Antoine Gollentz, assisté de Joel Haenni



Programme du 14 et 15 décembre 2019

La salle polyvalente d’Illfurth était pleine comme un œuf dimanche dernier pour l’affrontement entre les locaux et Riedisheim. Le 3e contre le leader.
Et il fallait être costaud pour résister à la fougue des Sundgauviens qui démarraient la rencontre pied au plancher et ont tenu la dragée haute a leurs hôtes jusqu’à la mi-temps.

Après la pause ces derniers ont progressivement étouffé leur adversaire qui n’a plus trouvé de solutions offensives alors que de leur côté, Mutz, Halbwachs et consorts déroulaient leur jeu, avec à la baguette, le métronome Thibaut Riff.
La victoire sur le score de 64-49 est avant tout collective puisque tous les joueurs y ont apporté leur contribution, et ont fait preuve de discipline en respectant à la lettre les consignes de leur coach.
Dans un championnat de Prénationale très ouvert, aucun relâchement n’est permis et il faudra aborder le prochain match, samedi soir à 18h30 au gymnase Bartholdi contre Souffelweyersheim 2, avec la même détermination, surtout que les jeunes talents du club bas-rhinois sont capables de tous les exploits. La vigilance sera donc de mise.

Le même soir à 20h30, la 2 qui vient de remporter une victoire rassurante face à Gries 3 (83-96), recevra l'actuel leader de la Régionale, Saint-Joseph Strasbourg 2. Il faudra vraiment que les coéquipiers de Nicolas et Baptiste Schmitt se surpassent pour obtenir un résultat positif.

Les masculins 3 qui connaissent un début de championnat difficile se rendront à Spechbach dimanche matin à 10h30.

Les féminines, qui ont logiquement battu Colmar (78-51), auront l’occasion de confirmer leurs bonnes
dispositions actuelles face à Brumath samedi soir à 18h30.

Programme du week-end du 7 et 8 décembre 2019

Bonne performance de Riedisheim à Schirrhein dimanche dernier (55-72). Les Bas-Rhinois sont restés au contact jusqu’à la mi-temps grâce à leur top-scoreur Leprêtre, en état de grâce durant la première période(25 points).
Après la pause, changement de décor, les Riedisheimois ont resserré leur défense, laissant peu d’espace à leur adversaire, et en retrouvant une belle efficacité en attaque.
Ils ont progressivement pris le large pour l’emporter finalement assez nettement. Il faudra jouer avec la même détermination dimanche prochain à 15h30 à Illfurth, qui a réussi un bon début de championnat et pointe actuellement en 3e position…
Encore un bon test pour les hommes d’Antoine Gollentz qui aimeraient continuer sur leur lancée. Ils devront se montrer patients et concentrés, sachant que l’ambiance est souvent chaude dans la salle polyvalente locale.


La 2 de son côté s’est lourdement inclinée à Hattmatt (87-60). Elle devra essayer de se relancer samedi soir à 17h15 chez la lanterne rouge Gries 3.
L’équipe 3 recevra Kaysersberg 3 dimanche matin à 10h, et Riedisheim 4 ira se mesurer au FCM2.

Les féminines qui viennent de s’imposer de belle manière face à Eckbolsheim (57-43) auront l’occasion d’engranger un nouveau succès samedi soir à 20h30 contre Colmar et de s’installer dans la première moitié de tableau.

Programme du week-end du 30 novembre

Match difficile en perspective pour l’équipe fanion de Riedisheim qui ira affronter Schirrhein dimanche à 17h15.
Il est toujours difficile de s’y imposer, surtout que les Bas-Rhinois, qui ont connu un début de saison difficile, sont actuellement en net regain de forme. Les coéquipiers de l’exemplaire Thibaut Riff viennent de s’imposer de justesse face à Guebwiller et Lutterbach et devront encore déployer beaucoup d’énergie et garder leur sang-froid pour essayer de ramener une nouvelle victoire. Un objectif à leur portée.

La 2 jouera le même jour à 16h30 à Hattmatt. Les jeunes protégés de Peggy Eberlin ont livré une belle prestation contre Eguisheim et ils devront évoluer dans le même registre pour réaliser un nouvel exploit.

Les féminines recevront Eckbolsheim samedi à 18h30. Elles comptent actuellement 2 victoires et 3 défaites et tenteront d’équilibrer leur bilan. Elles pourraient ainsi rejoindre au classement leur adversaire du jour.

Sacrée soirée à Bartholdi !

Sacrée soirée au Bartholdi samedi dernier.
En lever de rideau, l’équipe 2 a réussi à gagner face à Eguisheim (74-69). Et pourtant les vignerons avaient pris le large en début de partie, mais les jeunes joueurs dirigés par Peggy Eberlin se sont battus sans relâche pour revenir progressivement au score et pour l’emporter au final. Arnaud Bader, Thomas Hamery et Jules Binnert ont donné le ton, et ce succès leur fait beaucoup de bien après un début de saison difficile. C’est avec cette combativité et cet état d’esprit qu’il faudra aborder les futures échéances.


Et que dire du match suivant qui a vu l’équipe 1 s’imposer d’un souffle face à Lutterbach (74-72) ; au terme de la prolongation ? Un combat intense, équilibré, indécis, mais disputé avec beaucoup de fair-play de part et d’autre, avec un corps arbitral qui a très bien maîtrisé son sujet.
Les brasseurs ont réalisé une excellente prestation et il a fallu que les hommes d’Antoine Gollentz se surpassent pour s’imposer. Les coups de boutoir d’Arnaud Halbwachs, la percussion d’Ethan Usselmann, l’adresse et le sang froid de Thomas Mutz durant le money-time ont été déterminants, sachant que l’issue a été longtemps incertaine.

Les Riedisheimois seront au repos le week-end prochain. Ils pourront préparer sereinement les prochains déplacements périlleux à Schirrhein et Illfurth.

Dimanche matin à 10h45 la 3 se rendra chez le leader Sausheim à 10h30, et la 4 recevra Lutterbach 5 à 10h.

Les féminines recevront Schirrhein samedi soir à 18h et essaieront d’obtenir la 2e victoire de la saison pour recoller le milieu de tableau.


Equipe 1 de l'ASCAR Basket Riedisheim

Riedisheim en finale régionale de la Coupe de France

Le match de Coupe de France Geipolsheim - Riedisheim a tenu toutes ses promesses.

Les Haut-Rhinois, dont la moitié des joueurs alignés avait tout juste 20 ans, l’ont emporté 68-79 au terme d’une partie intense qu’ils ont contrôlé de bout en bout. Et pourtant leur adversaire était de qualité.
Mais dans le sillage de Jules Binnert ou Arnaud Bader qui confirment leur gros potentiel, les Riedisheimois ont validé leur ticket pour la finale régionale qui aura lieu fin décembre. Ils y retrouveront soit Sélestat (N 3), soit Holtzheim (N2)

Dans l’immédiat, place au championnat avec, samedi soir à 20H, un déplacement difficile à Guebwiller, qui figure régulièrement dans le haut de tableau de la Prénationale.
Il faudra que les coéquipiers du capitaine Nicolas Mosser jouent avec la même discipline et la même efficacité qu’à Geispolsheim pour espérer l’emporter. Et l'expérience de Thibaut Riff, Thomas Mutz ou Arnaud Gollentz sera encore très précieuse.

A la même heure l’équipe 2 se déplacera à Thann. Lors du dernier match gagné face à Kalibasket, les protégés de Peggy Eberlin ont démontré qu’ils avaient dorénavant le niveau de la Régionale. Ils chercheront à confirmer leur forme ascendante après un début de saison laborieux.

Dimanche à 10h30 la 4 se rendra à Wiitelheim, et la 3 recevra Thur Doller à 17H30

Geispolsheim - Riedisheim en Coupe de France

Après trois semaines de trêve, c’est la reprise pour l’équipe fanion de Riedisheim, qui ira se mesurer à Geispolsheim samedi soir à 20h. Les Bas-Rhinois emmenés par leur capitaine Julien Schaller sont véritablement sur un nuage depuis début 2019. Au tour précédent ils ont pulvérisé Furdenheim (N3) de 30 points. En championnat de Prénationale, ils font figure d’épouvantail et personne ne semble en mesure de rivaliser avec eux.

Ce sera donc très difficile pour les hommes d’Antoine Gollentz qui tenteront néanmoins de leur tenir la dragée haute. Il faudra surtout les empêcher de développer le jeu à leur guise par une activité défensive intense. L’expérience de Thomas Mutz ou Thibaut Riff sera encore très précieuse, tout comme la vélocité des Schlaeflin, Ostermann ou Boeckler pour éviter un match à sens unique.

Le début de saison est encourageant pour les Riedisheimois avec 3 victoires consécutives, mais le mois de novembre s’annonce délicat avec un déplacement à Guebwiller et la réception de Lutterbach. Il faudra donc retrouver rapidement ses automatismes et se montrer très efficaces en attaque.

Réussir un exploit à Geispolsheim permettrait d’envisager les prochaines échéances avec un maximum de confiance et de sérénité.

Autres matchs :

Samedi 2 à 18h30 :
- Riedisheim 4 - Sierentz
- Ruelisheim - Riedisheim 3

Résultats du 12 et 13 octobre 2019

Capable du meilleur comme du pire, Erstein a été fidèle à sa réputation samedi dernier. Euphoriques pendant 15 minutes, au point de mener de 17 points, les sucriers se sont progressivement éteints pour s’incliner 81-69 au final. Les Riedisheimois, d’abord médusés, ont progressivement repris des couleurs, grâce en  particulier à l’inlassable activité de Tristan Schlaeflin et Jules Binnert et l’efficacité  d’Ethan Usselmann (20 points).

Ils ont maintenant trois  semaines de trêve avant d’entamer un mois de novembre qui s’annonce rude avec pour commencer le 2 un match de coupe  à Geispolsheim  qui semble intouchable depuis début 2019.

L’équipe 2 a remporté son premier succès de la saison face à Kalibasket (75-64). Mathias Lescoeur a été très en vue dans cette rencontre tout comme le jeune Thibaut Haenni, qui revient à la compétition après une longue absence pour blessure.

La 4 de son côté l’a emporté de justesse à Ruelisheim (55-58).

Enfin l’équipe féminine n’a eu que son courage à opposer à Phalsbourg et s’est inclinée 81-51.

Programme du week-end du 12 et 13 octobre 2019

Riedisheim s’est imposé à Holtzheim 2 (50-59) au terme d’un match bien maîtrisé.
Après avoir mené de 16 points à la mi-temps, les coéquipiers de Jules Binnert et du revenant Tristan Schlaeflin, ont un peu fléchi après la reprise mais sans jamais perdre le fil.
Ce résultat leur permet d’aborder dans les meilleures conditions la réception d’Erstein samedi soir à 20h30. Les sucriers sont souvent imprévisibles, capables du meilleur comme du pire, et il faudra être concentré pour éviter toute mauvaise surprise. On comptera encore sur l’efficacité de Thomas Mutz ou Ethan Usselmann, auteurs chacun de 15 points lors du dernier match, pour décrocher une nouvelle victoire.

En lever de rideau l’équipe 2 accueillera Kalibasket à 18h30. Le début de saison est difficile pour les protégés de Peggy Eberlin qui sont encore en phase d’apprentissage. Ils aimeraient obtenir un premier succès, ce qui permettrait d’envier la suite avec plus de sérénité.

A la même heure l’équipe 4 ira affronter Ruelisheim 2, un adversaire qui sera beaucoup plus coriace que Rixheim 5 qu’ils ont étrillé (93-23) la semaine dernière.

Toujours samedi mais à 18h15, les féminines qui viennent de l’emporter face à Berrwiller 2(58-56), au terme d’une partie très disputée, se rendront à Phalsbourg. Un déplacement difficile en perspective.

Enfin le dimanche à 17h, les masculins 3 iront défier Kalibasket 2.

Programme du 5 et 6 octobre 2019

Après avoir difficilement battu Souffelweyersheim 2 en Coupe de France (66-57), retour au au championnat pour notre équipe 1 avec un déplacement périlleux à Holtzheim 2 samedi à 17h15. Difficile à ce jour d’évaluer la valeur de cet adversaire nouvellement promu en Prénationale, d’autant plus que les effectifs des équipes réserves sont souvent fluctuants.
Pour s’y imposer il faudra encore et avant tout, s’appuyer sur une bonne base défensive et garder son sang-froid quelles que soient les péripéties du match. L’expérience de joueurs comme Nicolas Mosser, Arnaud Gollentz ou Aurélien Bangel sera encore très précieuse pour ramener un résultat positif de ce déplacement dans le Bas-rhin.

Le même jour à 18h30, l’équipe 4 qui vient de s’incliner face à Kalibasket 4 (78-51), recevra Rixheim 5 et tentera de renouer avec la victoire.

Les féminines coachées par Philippe Hoffmann, qui opèrent désormais en Régionale, joueront à 20h30 contre Berrwiller 2, et visent un premier succès.

Les masculins 2 ont un calendrier difficile en ce début de saison. Ils iront défier Geispolheim 2 dimanche à 17h30. Les jeunes coéquipiers d’Arthur Slaski, qui
sont montés de deux échelons au cours des deux dernières années, sont encore un peu tendres et manquent d’expérience. Ils devront impérativement muscler et discipliner leur jeu pour pouvoir rivaliser avec leurs nouveaux adversaires.

Première journée et première victoire de l'équipe 1

Affronter Strasbourg Saint Joseph, un des grands favoris de la Prénationale, était un bon test pour débuter la saison. Dès l’entame les Riedisheimois ont pris l’ascendant sur leur adversaire par un 9-0 initial, et n’ont plus lâché les commandes pour mener 35-20 à la mi-temps.
Après un petit fléchissement durant le 3e quart-temps, ils ont remis le couvert vers la fin du match pour terminer à 70-50 sur un dernier tir au buzzer de Thomas Mutz qui a été le grand homme du match avec ses 25 points.
Les bas-rhinois, médusés, se sont heurté à une défense intraitable et n’ont jamais pu s’exprimer comme ils l’auraient souhaité. Si du côté local on a été satisfait de retrouver d’emblée un bon niveau de jeu, il ne faudrait surtout pas s’emballer et aborder les prochaines rencontres avec sérieux et modestie à commencer par Holtzheim 2 qu’ils iront défier le 5/10. A noter qu’un petit nouveau, Thomas Hamery, qui sort d’une année blanche pour raisons scolaires, a joué ses premières minutes en équipe sénior. Et il a fait très bonne figure, sans se laisser impressionner le moins du monde.
En attendant place à la Coupe de France, avec la venue de l’équipe de Souffelweyersheim 2 vendredi soir à 20h30. Les visiteurs viennent de s’incliner de très peu, après prolongation, face à Lutterbach. Une belle confrontation en perspective.

L’équipe 2 a été dominée par Berrwiller( 69-77) plus expérimenté, et aura un déplacement difficile à Ohnheim samedi soir à 20h.

Le même jour à 18h, l'équipe 4, facile vainqueur de Sausheim 3(76-48) affrontera son homologue de Richwiller.

Enfin l'équipe 3 commencera son championnat en recevant Berrwiller 2 dimanche matin à 9h.

Reprise des compétitions pour la saison 2019/2020

Reprise des compétitions pour l’équipe fanion de l’ASCAR,  et  ça va démarrer très fort avec la réception samedi soir à 20h30 du grand favori  de la Prénationale, Saint-Joseph Strasbourg. Les Bas-rhinois figurent dans le  le haut de tableau depuis plusieurs années  et se sont considérablement renforcés cet été. L’objectif de montée en N3 est clairement affiché.
Mais les Riedisheimois n’ont pas pour habitude de s’en laisser compter.  Le coach Antoine Gollentz dispose d’un effectif inchangé de 13 joueurs dont plusieurs jeunes très prometteurs emmenés par les chevronnés Thomas Mutz et Thibaut Riff.
Pour s’imposer, ils devront s’appuyer sur leur bonne organisation défensive et retrouver d’emblée le niveau de jeu  et l’efficacité affichés au printemps dernier.  L’ambiance sera donc très chaude au gymnase Barholdi, surtout qu’en lever de rideau à 18h30, l’équipe 2 recevra Berrwiller pour son premier match en Régionale.
Après deux montées successives, cette équipe désormais entrainée par Peggy Eberlin, voudra démontrer qu’elle est capable de progresser encore.
Avoir deux équipes au plus haut niveau régional est déjà une grande réussite pour le club du Président Rémi Ostermann, qui est globalement dans une très belle dynamique.

L’équipe 4 recevra Sausheim 3 le dimanche matin à 10h.

Beau bilan de la saison 2018/2019 en Prénationale !

Terminer ex-aequo à la 3e place de la Prénationale et gagner la Coupe du Crédit Mutuel, le bilan de la saison est largement supérieur aux prévisions les plus optimistes.

Pour le dernier match gagné à Souffelversheim (53-57) rien n’a été facile. Quand il n’y a plus d’autre enjeu que de terminer le championnat en beauté, la motivation générale est forcément moindre. Pourtant les coéquipiers d'Arnaud Gollentz ont encore trouvé les ressources nécessaires pour s’imposer au terme d’un match longtemps indécis ou les défenses ont pris le pas sur les attaques.

Place à la trêve estivale qui permettra aux organismes de se régénérer. Les esprits sont déjà tournés vers la prochaine saison, et connaissant la difficulté du championnat de Prénationale où beaucoup d’équipes sont intrinsèquement très proches, on sait que rien ne sera facile. Mais la confiance emmagasinée ces derniers mois permet envisager l’avenir avec sérénité.

Une salle Bartholdi pleine à craquer !

La salle Bartholdi était pleine à craquer samedi dernier pour le choc entre Riedisheim et Strasbourg Saint-Joseph.

Et le match a tenu toutes ses promesses : un basket de qualité, de l’intensité, une ambiance survoltée, et du suspense jusqu’à la dernière seconde. Les coéquipiers de Tristan Schlaeflin, auteur des lancers francs décisifs, ont dû tout donner pour s’imposer 69-67 face à un adversaire qui l’avait emporté de 20 points lors du match aller.
Depuis la mi-janvier les Riedisheimois ont fortement haussé leur niveau de jeu et ne sont inclinés qu’à deux reprises au cours des 15 dernières rencontres, ce qui leur a permis d’arriver aux portes de la N3 et de remporter la Coupe du Crédit Mutuel.
Le championat de Prénationale a été très disputé,et les équipes qui vont monter, Sélestat et probablement Schaeffersheim ont bien mérité leur promotion. Riedisheim, pour une première saison à ce niveau, a été la grande révélation, ce qui est de bon augure pour l’avenir. Surtout que la politique de formation interne porte ses fruits avec l’éclosion de joueurs comme Arnaud Bader, Ethan Usselmann ou Arnaud Halbwachs.
Pour clore la saison, ils iront affronter Souffelweyersheim 2 dimanche à 15h30. Un match sans enjeu hormis celui de terminer en beauté.

L’équipe 2 l’a emporté largement contre Colmar (105-70). Lors de ce match, un autre jeune du club, Jules Binnert, a fait l’étalage de tout son talent. Avec son attitude faussement détachée, il a réalisé un véritable festival qui a laissé pantois partenaires et adversaires. Les protégés de Xavier Sutter joueront les barrages d’accès en Régionale contre une équipe bas-rhinoise qui n’est pas encore connue à ce jour. Un beau challenge et pourquoi pas une nouvelle montée !

Quand aux masculins 3, ils ont tout bonnement gagné la finale départementale de D3.

Les féminines 1 iront affronter Heimersdorf samedi à 18h30

Après leur large victoire sur Vendenheim (96-16) les benjamines, toujours invaincues, sont assurées d’être championnes d’Alsace. Elles, et leur entraineur Julien Marx, ont été ovationnés par le public. Si elles arrivent à maintenir leur dynamique actuelle, elles vivront encore de très belles choses dans les années à venir.

Enfin samedi après-midi à 15h30 tout le club soutiendra son équipe de minimes féminines qui jouera à Wittenheim une demi-finale départementale.

Grande soirée de basket ce samedi au gymnase Bartholdi de Riedisheim.

A 16h30 les benjamines qui dominent leur championnat de la tête et des épaules, recevront Vendenheim. Avec une victoire, elles seraient officiellement championnes d’Alsace, ce qui couronnerait un parcours sans faute de la troupe de Julien Marx.

A 18h30 les masculins 1 recevront la redoutable équipe de Saint-Joseph Strasbourg et son top-scoreur Quyne Glen, le meilleur joueur de Prénational. Les locaux viennent de remporter de la plus belle des manière la Coupe de Crédit Mutuel en dominant Dessenheim (N3) dans tous les compartiments de jeu (72-52). Ethan Usselmann, Arnaud Halbwachs et Thibaut Boeckler ont été les plus prolifiques en attaque, mais c’est surtout leur défense de fer qui a découragé les Hardtois qui n’ont jamais pu s’exprimer comme ils le souhaitaient.

Le prochain match devrait être très disputé entre 2 équipes qui sont actuellement ex-aequo et abattront leur dernière carte dans la course à la montée à l’échelon supérieur. Quoiqu’il arrive les hommes d’Antoine Gollentz qui ont très nettement haussé leur niveau de jeu ces dernières semaines, ont déjà réalisé une très belle saison, mais il serait du meilleur effet de remporter une nouvelle victoire pour ce dernier match à domicile.

Le club du Président Ostermann fera en sorte que cette soirée soit festive, avec la présentation des équipes de jeunes. L’ambiance promet d’être chaude.

Dimanche matin à 9h l’équipe 2 facile vainqueur de Nord Sundgau 2 (35-82), recevra Colmar, ce qui devrait permettre aux coéquipiers de Bastien Schneck de conforter leure place sur le podium de Prérégionale.

La 3 jouera la finale départementale de D3 contre Wittelsheim le même jour à 14h dans la salle Plessier à Altkirch.

Une fin de saison palpitante !

La fin de championnat de Prénationale sera palpitante !
Si Sélestat semble hors d’atteinte, ses quatre poursuivants, dont Riedisheim, sont au coude-à-coude pour la 2e place, synonyme d’accession en N3. Il reste 3 matchs à jouer et le moindre faux-pas risque d'être fatal.
Jouer contre des équipes réserves en fin de saison, quand certains championnats sont terminés est souvent piégeux. On l’a vu contre Gries, qui pour la première fois a aligné 10 joueurs. Ce n’est que dans le dernier quart temps que les choses se sont décantées, sous la houlette d’Alexandro Del Monte dominateur au rebond défensif et efficace en attaque.

Dimanche prochain à 17h15, il faudra affronter une autre réserve, celle de Kaysersberg...
Si les coéquipiers d’Aurélien Bangel pouvaient retrouver l’adresse qui les fuit ces derniers temps cela faciliterait grandement les choses. Heureusement que le le groupe est particulièrement solidaire et combatif et sait se transcender dans les moments cruciaux.

Les masculins 2 ont été menés durant 40 minutes face à Heimersdorf et n’ont égalisé que dans les dernières secondes du match. Ils se sont imposés quasi miraculeusement après 2 prolongations (69-75). Arnaud Bader et Baptiste Schmitt se sont illustrés par leur incessante activité, ce qui a permis à leur équipe de renverser une situation longtemps compromise. Un nouvel écueil les attend dimanche soir à 17h contre Nord Sundgau 3.

Le même jour à 9h la 3 recevra Eguisheim 3. Un nouveau succès est à la portée des troupes du Président Rémi Ostermann.

Riedisheim en finale !

La demi-finale de coupe du Crédit Mutuel entre Rixheim (N3) et Riedisheim (Prénational) a tenu toutes ses promesses en termes d’intensité et de suspense.
Riedisheim l’a emporté au finish face au favori de l'épreuve. Pourtant les coéquipiers de Nicolas Mosser n’avaient pas leur adresse habituelle à mi-distance, alors qu’en face l’artilleur Jean Freyburger alignait les paniers bonifiés.
Avec un retard de 12 pts vers la fin du 3e quart-temps ça devenait problématique... Mais les riedisheimois n’ont jamais baissé les bras. Au contraire, ils ont encore serré leur défense et sous l’impulsion de l’exemplaire Thibault Riff, ils sont revenus progressivement sur leur adversaire, médusé, qui ne s’attendait pas à une partie aussi difficile. Et ils l’ont emporté après un money-time très bien géré. Les voilà en finale contre Dessenheim, autre équipe de N3, le 5 mai prochain.

Mais d'abord retour au championnat avec la réception samedii soir à 18h30, de la lanterne rouge Gries 3.
Pour avoir encore une petite chance de jouer la montée, il faudra
évidemment l’emporter, mais gare à tout excès de confiance, surtout que les visiteurs pourraient se voir renforcé pour la circonstance sachant que les autres équipes séniors du club ont terminé leur saison.
A la même heure l’équipe 3 ira se mesurer à Carspach 2 alors que Riedisheim 2 se rendra à Heimersdorf dimanche à 16h30.

Les féminines 1 joueront contre Kalibasket dimanche à 15h et la 2 emmenée par Elodie Brenier recevra Berrwiller 4 samedi soir à 20h30.

Rixheim - Riedisheim : une belle affiche en demi-finale de la Coupe du Crédit Mutuel !

Les 2 équipes sont actuellement dans une belle dynamique. Rixheim qui joue les premiers rôles en N3 depuis plusieurs années et vient d’ailleurs de terminer son championnat en décrochant une honorable troisième place, sera naturellement favori. Ses joueurs dont beaucoup viennent de Pfastatt ou Mulhouse sont chevronnés et font figure de favoris pour remporter le trophée.

Riedisheim de son côté est prêt à jouer les trouble-fêtes. Les hommes d’Antoine Gollentz viennent d’aligner cinq succès consécutifs, notamment contre les leaders Schaeffersheim et Sélestat et se positionnent dans le haut de tableau de Prénationale. Ils viennent d’éliminer assez facilement Guebwiller et joueront sans pression. Ils profiteront de cette rencontre pour mesurer l’écart qui les sépare du niveau supérieur.
Que de chemin parcouru au cours des dernières années. Le club du Président Rémi Ostermann table avant tout sur le formation interne. Cela demande du temps et de la patience mais au final s’avère payant et très prometteur pour l’avenir.

Aurélien Bangel, Arnaud Halbwachs et consorts s’appuieront sur leur défense pour essayer de contrer les artilleurs adverses et ne pas se faire submerger d’entrée.

Sont-ils déjà en mesure de fournir une opposition crédible et de brouiller les cartes ?
Réponse lundi prochain à Masevaux (14h) où il faudra venir les soutenir car la rencontre s’annonce très chaude.

Programme des matchs du samedi 6 et dimanche 7 avril 2019

Encore une très belle soirée de basket samedi dernier à Riedisheim !

En lever de rideau les masculins 2 emmenés par Jules Binnert, au meilleur de sa forme, ont battu Dessenheim 2 (80-69) et se replacent ainsi dans la course à la 2ème place de Prérégionale. Une première mi-temps euphorique et une fin de match bien négociée leur ont permis de prendre le meilleur sur leur adversaire.

L’équipe 1 s’est ensuite mesurée au co-leader Schaeffersheim. Un match intense de bout en bout. A la différence des visiteurs qui s’en remettaient au seul talent de l’impressionnant T. Louis, les protégés d’Antoine Gollentz, ont déployé un jeu très collectif et bien huilé. Et Thomas Mutz a porté l’estocade à quelques secondes de la fin avec un superbe tir primé. Entre le véloce Thibault Riff et l’infatigable Tristan Schlaeflin, avec un Arnaud Halbwachs au four et au moulin, les Riedisheimois ont soulevé l’enthousiasme de leur public et ont amplement mérité leur victoire.

Samedi prochain à 20h30 ils se rendront à Sélestat, l’autre ténor de Prénationale, invaincu dans sa salle. Un beau challenge à relever !

A la même heure, la 2 recevra Chalampé et cherchera à obtenir un nouveau succès.


Les féminines 1 ont largement dominés Illzach et sont désormais très bien placées pour une montée en Régionale. Elles joueront à domicile face à Berrwiller 3 samedi à 18h30 alors que la 2 accueillera Sierentz dimanche matin à 10h30.

Programme des matchs du samedi 30 et dimanche 31 mars 2019

En l’emportant à Illlfurth (65-75), les Riedisheimois confortent leur position dans le haut de tableau, derrière les co-leaders Sélestat et Schaeffersheim qu’ils vont affronter prochainement.


A commencer par ces derniers qu’ils accueilleront samedi soir à 20h30. Les visiteurs ont quasiment assuré la montée en N3 et jouent maintenant pour la première place. Les péripéties du match aller sont encore dans toutes les mémoires mais il faudra en faire abstraction et se concentrer pleinement sur cette nouvelle rencontre que les partenaires de Nicolas Mosser aborderont en outsiders. Ils aimeraient beaucoup jouer les troubles-fêtes et montrer qu’ils sont capables de rivaliser avec les tout meilleurs.

En lever de rideau à 18h30 il y aura un autre match important pour les masculins 2 qui recevront Dessenheim 2 avec comme ambition de leur souffler la deuxième place de Prérégionale. Les Schneck, Schmitt et autres Kuenemann ont réalisé un bon match face au leader Thann, ne s’inclinant de très peu (62-56).
Il faudra jouer dans le même esprit face à une équipe hardtoise très imprévisible.

L’équipe 3 qui s’est largement imposée face à Nord Sundgau 5 (47-75), ira se mesurer à Pfastatt 4 dimanche matin à 9h.

Les féminines 1 se sont imposées largement à Trois Pays (37-60) et se préparent à recevoir Illzach, la seule équipe qui pourrait encore leur contester la première place de Prérégionale. Si les coéquipières d’Estelle Gasser arrivent à s’imposer dimanche matin à 10h30, elles pourraient terminer le championnat en roue libre.

Riedisheim 2 sera attendu le même jour à 11h par Kaysersberg 2.

Programme des matchs du samedi 23 et dimanche 24 mars 2019

Il a fallu batailler jusqu’au bout pour s’imposer (83-77) face à  une belle équipe de Schirrhein, qui en jouant de la sorte en fera souffrir beaucoup lors des derniers matchs de championnat. Riedisheim a pu compter sur  l’efficacité des jeunes Ethan Usselmann et Arnaud Bader bien épaulés par Tim Ostermann et Arnaud Halbwachs.
Ces joueurs patiemment formés au club commencent à donner leur pleine mesure ce qui est de bon augure pour l'avenir. Cette victoire permet aux protégés d’Antoine Gollentz de consolider leur position dans le haut de tableau. Ils se rendront à Illfurth samedi soir  20h30  où il est toujours difficile de s’imposer, surtout que les Sundgauviens luttent pour leur maintien en Prénationale.
L’expérience de Thomas Mutz et Thibaut Riff sera encore particulièrement précieuse pour négocier au mieux ce genre de rencontre.

L’équipe 2 qui vient de l’emporter face à BNS 3 (56-43), jouera à Thann à 20h. Mission impossible face au leader invaincu de la Prérégionale ? Un exploit des coéquipiers de Cédric Kuenemann serait du meilleur effet.

Les masculins 3 ont gagné facilement face à Trois Pays 2 (75-29) et iront se mesurer à BNS 5 dimanche matin à 9h.

Malgré tout leur courage les féminines 1 se sont logiquement inclinées en Coupe du Crédit Mutuel face aux Panthères de Mulhouse qui ont déroulé leur jeu avec beaucoup de maîtrise. Retour au championnat avec un déplacement à Hegenheim dimanche à 17h30.
La 2 jouera à Kientzheim le matin à 10h.

Belle victoire de l'équipe 1 à Sélestat !

Après Schaeffersheim, c’est Sélestat jusqu’ici invaincu à domicile qui a dû reconnaitre la supériorité de Riedisheim (57-69).
Les coéquipiers de Thibaut Boeckler n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires complètement désemparés, qui n’ont jamais trouvé la solution pour déjouer l’organisation défensive des haut-rhinois. Et l’écart aurait pu être bien plus important sans ce manque de réussite chronique aux lancers francs (3 réussis sur 17 tentés), une déficience qui finira par être gommée dans les prochaines semaines.
Avec 5 victoires consécutives, Riedisheim est vraiment l’équipe de cette fin de saison et se met à lorgner vers les toutes premières places synonymes de montée en N3. Il faudrait gagner les 4 derniers matchs et tabler sur l’un ou l’autre faux pas des concurrents directs.
Que de chemin parcouru en quelques mois, alors que l’objectif initial était d’assurer le maintien en Prénationale, sachant que la moitié de l’effectif n’avait jamais joué à ce niveau. C’est le fruit d'un gros travail collectif effectué à l’entrainement avec des joueurs assidus et engagés qui ont un réel plaisir à partager leur passion.
Maintenant place à la trêve pascale avant la réception de la lanterne rouge Gries, le 27 avril prochain.

L’équipe 2 s’est également imposée face à Chalampé (78-67). Les jeunes protégés de de Xavier Sutter continuent sur leur belle lancée et s’installent dans le haut de tableau derrière l’inaccessible leader Thann. Une belle performance pour une première année en Prérégionale.

Les féminines 1 l’ont emporté largement contre Berrwiller 3 (60-25) et voguent tranquillement vers le championnat Régional.

Riedisheim 2 qui a nettement battu Sierentz(73-46), ira affronter Heimersdorf 2 samedi soir à 20h. C’est le seul match du club programmé pour ce week-end.

Chez les jeunes, les benjamines sont toujours aussi dominantes et très bien parties pour remporter le titre régional.



Programme des matchs du samedi 16 et dimanche 17 mars 2019

Deux matchs à ne pas rater samedi soir au gymnase Bartholdi de Riedisheim !

- 18h30 en Prénationale masculine : ASCAR - Schirrhein

- 20h30 en Coupe du Crédit Mutuel Féminines : ASCAR - Panthères de Mulhouse (Nationale 2)

Les masculins 1 viennent de réaliser une belle performance collective en allant s’imposer à Guebwiller (60-76) au terme d’un match parfaitement maîtrisé. Avec une défense bien articulée autour de l’expérimenté Arnaud Gollentz et du jeune Ethan Usselmann qui s’est également illustré en attaque (17 pts), les Riedisheimois ont complètement étouffé leur adversaire. Thibaut Riff a parfaitement mené le jeu et a été le meilleur scoreur de son équipe (19 pts).
Face à Schirrhein, ils chercheront à enchaîner une nouvelle victoire, mais méfiance car les bas-rhinois qui luttent pour leur maintien n’ont rien perdu de leur combativité et viennent de s’incliner de très peu face au leader Sélestat.

Les féminines 1 qui réalisent un beau parcours en Pré-régionale où elles sont invaincues à ce jour, recevront les Panthères de Mulhouse. Un match  complètement déséquilibré puisqu’il y a quatre niveaux d’écart entre les 2 équipes. Un autre monde !
La jeune phalange dirigée par Philippe Hoffmann devra faire preuve de beaucoup de courage pour éviter un trop gros écart final. Lors de cette rencontre les locales auront le plaisir de retrouver leur ex-coéquipière Claire Wilb qui est logiquement partie  tenter sa chance à l’échelon supérieur.

Dimanche matin à 9h, l’équipe 3 masculine accueillera Trois Pays 2, et les masculins 2 qui occupent une belle troisième place de leur groupe de Prérégionale joueront contre contre Nord Sundgau 3 à 17h30.

De leur côté les doublures féminines iront se mesurer à Rumersheim 2 à 14h.

Programme des matchs du samedi 9 et dimanche 10 mars 2019

En s’inclinant sur le fil (63-66) face à une équipe de Geispolsheim en net regain de forme et très combative, les Riedisheimois étaient particulièrement frustrés après un money-time  mal négocié.
Alors qu’ils avaient le match bien en mains, ils ont fait preuve d’une  fébrilité  inhabituelle, alternant les pertes de balle et les lancers ratés avec seulement sept réussites sur 24 tentatives. Rageant, mais pas de nature à les décourager. Surtout qu’un beau derby les attend à  Guebwiller samedi à 20h.
Les Florivallens qui disposent d’un effectif de  qualité et visaient la montée en N3 en début de saison, sont désormais distancés par les co-leaders Sélestat et Schaeffersheim, ce qui constitue une grosse déception.
Riedisheim s'était incliné d’un petit point lors du match aller. Ils aimeraient bien prendre leur revanche et joueront crânement leur chance, sachant qu’ils pourront compter sur le retour du virevoltant Tristan Schlaeflin.

Les masculins 2 se sont imposés à Lutterbach (59-68) au terme d’une partie très disputée. Les jeunes Arnaud Bader et Ethan Usselmann ont permis à leur équipe de s’imposer logiquement. Les protégés de Xavier Sutter recevront les doublures de Rixheim samedi soir à 18h30 alors que les féminines 2 affronteront Wintzenheim à 20h30.

L’équipe 1 féminine jouera à domicile dimanche à 10h45 et elles chercheront à conserver leur invincibilité.

Programme des matchs du samedi 2 et dimanche 3 mars 2019

Programme des matchs du samedi 2 et dimanche 3 mars 2019

Reprise de la compétition pour l’ASCAR.

Les masculins 1 vont recevoir Geispolsheim, une des meilleures formations de Prénationale qui dans un bon jour peut l’emporter contre n’importe quelle équipe. Les visiteurs ont d’ailleurs gagné le match  aller et viendront à Riedisheim pour chercher un nouveau souffle après quelques contreperformances.
Les protégés d’Antoine Gollentz devront être a leur meilleur niveau pour espérer l’emporter et conforter leur  place dans le Top 5.
Après une trêve de 3 semaines il est toujours difficile d’évaluer l’état de forme des uns et des autres et de faire un pronostic. Le match qui se déroulera samedi soir au gymnase Bartholdi à 20h30 sera donc très ouvert.

L’équipe 2 qui vient de s’imposer laborieusement face à Hirtzfelden (74-64), ira affronter Lutterbach 2 dimanche soir à 17H30. Encore une partie difficile en perspective pour Arthur Slaski et ses coéquipiers.

La 3, emmenée par le Président Rémi Ostermann ira se mesurer à Kalibasket 3, le même jour à 10h.

Chez les féminines, l’équipe 1 coachée par Philippe Hoffmann sera au repos. Elle  vient d’écarter Wittenheim 3 (82-67) et réalise un excellent parcours en championnat Pré-régionale qu’elle domine pour l’instant.
La 2 se rendra à Heimersdorf samedi soir à 20h30.

Programme des matchs du samedi 2 au dimanche 3 février 2019

Programme des matchs du samedi 2 au dimanche 3 février 2019

Riedisheim a remporté son match de coupe face à Thann au terme d’une partie très disputée (87-94).
Remonter un handicap de 20 points est toujours difficile, et il a fallu être patient et sérieux pour décramponner une équipe invaincue en Pré-réginale et qui a déjà pratiquement assuré sa montée à l’échelon supérieur.
Une mention spéciale à Thomas Mutz ,très adroit et efficace, et aux jeunes Binnert, Usselmann et Bader qui ont parfaitement tenu leur rang, en remplacement des titulaires habituels.

Retour au championnat ce samedi  avec un déplacement délicat à Erstein, une équipe capable du meilleur comme du pire. Depuis leur victoire contre le leader Schaeffersheim en décembre dernier, ils sont plutôt dans le dur, mais attention à leur réveil. Faisons confiance aux coéquipiers du capitaine Nicolas Mosser pour ramener un résultat positif de ce déplacement.

Deux matchs à domicile ce samedi, d’abord à 18h30 Riedisheim 3 recevra Rosenau 2, et à 20h30 les féminines 2 affronteront Rumersheim 2, l’actuel leader de D2.

Les  masculins 2 iront affronter le FCM dimanche matin à 10h. Un match largement à leur portée.



 

Programme des matchs du samedi 26 au dimanche 27 janvier 2019

Belle victoire de Riedisheim contre Souffelweyersheim 2 (73-54) au terme d’un match très bien maîtrisé après une entame difficile ( 0-8, après 3 minutes de jeu). Tous les joueurs ont apporté leur contribution, avec une mention spéciale à Alejandro Del Monte, toujours aussi efficace en défense, et Thibaut Boeckler qui revient à son meilleur niveau.

Samedi soir à 20H30, les protégés d’Antoine Gollentz se rendront à Thann  dans le cadre de la Coupe du Crédit Mutuel. L’adversaire du jour caracole en tête du championnat de Prérégionale et réussit  depuis plusieurs saisons de très beaux parcours en coupe. Comme ils bénéficieront d’un bonus de 20 points ils seront difficiles à battre dans leur salle. Il faudra être patient et efficace pour espérer passer au tour suivant. Les banlieusards mulhousiens ont dans leurs rangs suffisamment d'éléments chevronnés pour pouvoir atteindre cet objectif.

Programme des matchs du samedi 19 au dimanche 20 janvier 2019

Nette défaite de l’équipe 1 masculine face à Saint-Joseph Strasbourg qui a pleinement justifié sa position de leader de Prénationale (85-65).
Après un début de match difficile, les Riedisheimois, emmenés par Arnaud Halbwachs et Tristan Schlaeflin sont  progressivement revenus à la hauteur de leur adversaire, avant de céder en fin de match. Il faut se tourner vers le prochain match et la réception de Souffelweyersheim 2 samedi soir à 20h30. Un gros duel entre 2 équipes ex-aequo au classement avec 5 victoires et autant de défaites.
Dans leur salle et avec le soutien de leur public, les coéquipiers d’Arnaud Gollentz devront se surpasser pour espérer l’emporter.

La 2 s’est imposée à Colmar en haussant son niveau de jeu en 2e mi-temps (53-69 et grâce aux coups de boutoir de Jules Binnert et Ethan Usselmann. Les protégés de Xavier Sutter seront au repos cette semaine.

Riedisheim 3 s’est incliné de peu chez son dauphin Eguisheim (75-69) et sera en déplacement à Spechbach ce dimanche à 10h.

A la même heure, les féminines 1, faciles vainqueurs de Colmar (31-112), recevront Heimersdorf, et dans leur forme actuelle, et devraient s’imposer sans difficulté.

Les filles de la 2 se rendront à Spechbach le samedi soir à 18h30 pour y affronter Nord Sundgau 4.

Chez les jeunes on continuera à suivra plus particulièrement le parcours sans faute des filles U13 Région, qui ont encore fait un carton contre Wittenheim (79-12), et se rendront à Vendenheim samedi à 14h.

Reprise du championnat

Reprise du championnat pour l’équipe fanion qui se rendra à Strasbourg samedi à 20h30 pour y affronter Saint-Joseph, le co-leader de la Prénationale. Les banlieusards mulhousiens, qui ont réussi un début de championnat prometteur, auront une tâche difficile face à un adversaire invaincu à domicile.
Réussir un exploit à l'extérieur serait la meilleure façon de commencer l’année pour les coéquipiers de Nicolas Mosser. L’expérience de Thomas Mutz et Thibault Riff sera encore très précieuse pour tenter de déjouer tous les pronostics.

A la même heure les masculins 2 et les féminines 1 joueront à Colmar. Les premiers au gymnase Camille See, et les filles au gymnase Saint-Exupery. Les deux équipes ont de bonnes chances de s’imposer.

Toujours samedi soir, l'équipe  3, leader de son groupe de D3 jouera à Eguisheim, face à son dauphin. Une bonne occasion de conforter sa position.

Les féminines 2 iront à Illzach dimanche après-midi à 14h30.

Belles fêtes de fin d'année !

Face à une équipe de Kaysersberg 2 très accrocheuse, Riedisheim a su se montrer patient et concentré pour s’imposer très logiquement (81-64). Thomas Mutz (20 pts), Aurélien Bangel (18 pts) et Arnaud Halbwachs (15 pts) ont été particulièrement efficaces. Il faut  aussi noter le bon retour après blessure de Thibault Boeckler.
Les banlieusards mulhousiens ont globalement  rempli leur contrat pour la première partie de championnat et peuvent même
nourrir quelques regrets pour l’un ou l’autre match perdu alors qu’ils avaient les arguments pour l’emporter, notamment
à Schirrhein et contre Guebwiller. La suite du championnat sera très ouverte et interessante. Il faudrait essayer d’être plus performant à l’extérieur, et les supporters locaux, toujours très présents et prêts à encourager leurs favoris, devraient vivre quelques belles soirées au Bartholdi.

Le constat est le même pour l’équipe 2 qui a fait un parcours très honorable pour sa première année en Prérégionale. Les coéquipiers de Bastien Schneck n’ont enregistré que 3 défaites pour 6 victoires et pointent à la 3e place du classement.

La 3 masculine a gagné tous ses matchs et occupe la place de leader en D3.

Les féminines 1  sont  invaincues en Régionale, ce qui constitue une très belle performance pour la jeune troupe coachée par Philippe Hoffmann. Enfin les féminines 2 sont en tête de leur groupe de D2.

En résumé, les résultats des équipes séniors du club présidé par Rémi Ostermann sont à ce jour  très encourageants et de bon augure pour la suite.

Ce samedi  après-midi, place à la fête de Noël organisée pour les plus jeunes licenciés du club.

Reprise des compétitions le 13 janvier prochain.

Programme des matchs du samedi 15 au dimanche 16 décembre 2018

Ne pouvant réunir 7 joueurs, l’équipe de Gries 3 a été contrainte de déclarer forfait le week-end dernier. Il est vraiment étonnant qu’un  club de cette envergure ne soit pas en mesure de réunir un minimum de joueurs pour jouer en Prénationale.
Samedi à 20h30 les Riedisheimois accueilleront l’équipe de Kaysersberg 2, qui est aussi à la peine peine en ce début de saison, mais capable du meilleur comme du pire en fonction des joueurs alignés. Il est donc difficile de faire le moindre pronostic.
Les coéquipiers de Tristan Schlaeflin auront néanmoins à coeur de confirmer leur bonne forme actuelle matérialisée par une victoire probante contre Sélestat, et ainsi terminer l’année sur une note positive.

Les masculins 2 se sont imposés avec autorité face à Heimersdorf ( 70-53 ). Léo Scherrer et Jules Binnert ont été particulièrement efficaces pour maintenir leur adversaire à distance. Ils recevront Nord Sundgau 3 dimanche à 17h30.

L’équipe 3, toujours leader de D3, jouera contre Carspach 2, le matin à 10H.

Chez les jeunes, il faut noter la très nette victoire des filles U13 face à Alsace du Nord(44-20).
Incontestablement, elles dominent le championnat régional, et sont à féliciter pour la qualité de leurs prestations.


 
Les autres matchs :

Samedi le 15/12, à domicile :
U11M  Riedisheim 2  - Reningue 2 à 13h30
U11M  Riedisheim 1  - Kalibasket 2 à 15H
U17M  Riedisheim1  - Duttlenheim à 16h30
U20M  Riedisheim  - Duttlenheim à 18h30

A l’extérieur :
U15M  Eguisheim 2 - Riedisheim 2 à 17h
DF2     Berrwiller 4  - Riedisheim 2 à 20h30

Dimanche 16/12, à domicile :
U15M  Riedisheim 3 - Trois Pays à 13h30
U18F  Riedisheim - Rosheim à 15h30

A l’extérieur :
U11F  Trois Pays - Riedisheim à 10h30
U17M FCM - Riedisheim 2 à 14h30
U13M Cernay - Riedisheim 2 à 16h

Programme des matchs du samedi 8 au dimanche 9 décembre 2018

Quel match de Riedisheim face à Sélestat qui est un candidat sérieux à la montée en N3 : 90-67 !
Dès l’entame, les joueurs d’Antoine Gollentz ont dominé leur adversaire dans tous les compartiments de jeu. Sous l’impulsion de Thomas Mutz et Thibaut Riff, et avec l’adresse retrouvée de Tim Ostermann et Nicolas Mosser, les locaux ont mené de 20 points à la mi-temps (50-30).
Après la pause, ils ont parfaitement géré leur avance grâce à une excellente organisation défensive, pour réaliser ce qui est avant tout un succès collectif et servira de match référence.
Samedi prochain à 19h30 ils recevront l’actuelle lanterne rouge, Gries 3. Il faudra se garder de tout excès de confiance, car cette équipe pétrie de jeunes talents est capable de réaliser un exploit.

En lever de rideau, à 17h30, les U13F recevront leurs homologues d’Alsace du Nord. Ce sera le duel au sommet  entre 2 équipes invaincues à ce jour. Les filles coachées par Julien Marx ont bien préparé cette rencontre qui peut s’avérer décisive pour la suite de leur saison.

Dimanche à 14h30, les féminines 1,  également invaincues, recevront Kalibasket, une équipe difficile à manoeuvrer. Un succès permettrait de conforter leur position de leader.

A 17h30 l’équipe 2 masculine recevra Heimersdorf. Les coéquipiers d’Arnaud Bader et Ethan Usselmann chercheront à confirmer leur forme ascendante après leur belle prestation à Chalampé.

 
Les autres matchs samedi 8/12, à domicile :

- U15M  Riedisheim - Rixheim à 14h
- U11F   Riedisheim - Berrwiller à 15h30

A l’extérieur :

- U13M  Rosenau 2 - Riedisheim 2 à 14h
- U11M  Illzach - Riedisheim 2 à 14h
- U9M    Horbourg - Riedisheim à 14h
- U15M  Dinsheim - Riedisheim à 14h
- U13M  FCM - Riedisheim à 16h
- U15F   Nord-Sundgau - Riedisheim à 16h45
- U17M  Dinsheim - Riedisheim à 17h
- U18F  Vieux-Ferrette - Riedisheim à 17h30


Dimanche 9/12, à l’extérieur :

- DF2  Sierentz - Riedisheim 2 à 10h
- U17M Thur Doller 2 - Riedisheim 2 à 14h

Programme des matchs du samedi 1er au dimanche 2 décembre 2018

Jouer les premiers rôles en Prénationale est plus facile quand on peut s’appuyer sur l’un ou l’autre joueur hors normes, capable de faire la différence à lui tout seul. Thibaut Louis avec 33 pts au compteur a fait pencher la balance pour Schaeffersheim samedi dernier.
Sélestat, le prochain adversaire  de Riedisheim, a dans son effectif plusieurs éléments qui ont évolué récemment en N2 comme Schaal, Casagrande ou Poisson. Les banlieusards mulhousiens, qui n’ont pas les arguments pour attirer ce type de joueurs, doivent tout baser sur leurs valeurs traditionnelles : la formation, l’état d’esprit et un engagement de tous les instants pour être crédibles. A terme cette politique sera payante, mais dans l’immédiat il faut serrer les rangs et surtout chercher à progresser en concentration pour éviter de trop fréquents passages à vide.
Un exploit est-il possible samedi soir à 20h30 ? Sur le papier, et au vu des résultats de ce début de saison cela semble très difficile, mais le sport réserve parfois de telles surprises ! Et n’oublions pas que l’année dernière en Régionale, Sélestat ne s’est incliné qu’une seule fois, et justement à Riedisheim...

L’équipe 2 s’est imposée à Chalampé au terme d’un match maîtrisé de bout en bout. Le jeune meneur Arnaud Bader a été particulièrement en vue, et a entrainé toute l’équipe dans son sillage.

La 3 continue sur sa lancée en battant Mulhouse/Pfastatt 4 (86-62) et consolide ainsi sa place de leader invaincu.

Pas de compétition ce week-end pour ces 2 formations  qui pourront ainsi supporter les masculins 1 qui auront vraiment besoin d’un maximum d’encouragements.

Les féminines joueront à Waldighoffen en Coupe du Crédit Mutuel à 18h30.

Les autres matchs, samedi 1/12, à domicile :

-  U11M  Riedisheim  - Rixheim à 13h30
-  U15F  Riedisheim - Berrwiller à 15h
-  U13M Riedisheim 2 - Cernay à 17h
-  U15M Riedisheim - Lutterbach à 18h30


Dimanche 2/12, à domicile :

-  U18F  Riedisheim - Furdenheim à 13h30
-  U17M Riedisheim - Mulhouse/Pfastatt à 15h30


Dimanche 2/12, à l’extérieur :

-  U11M Nord Sundgau - Riedisheim 2 à 10h30
-  U13F Duttlenheim - Riedisheim à 13h30
-  U20M Geispolsheim - Riedisheim à 15h30
-  U17M Zillisheim - Riedisheim 2 à 16h30




 

Programme des matchs du samedi 24 au dimanche 25 novembre 2018

Riedisheim se rendra à Schaeffersheim samedi soir à 20h30. Les bas-rhinois font partie des favoris à la montée en N3, et leur début de saison légitimise  cette ambition. En effet ils n’ont perdu qu’un match, et encore après prolongation, face à l’autre ténor, Sélestat. C’est dire que la tâche sera ardue pour les hommes d’Antoine Gollentz. Ils sont bien préparés et se battront avec détermination. Pour ne pas avoir de regrets il faudra s’accrocher et ne rien lâcher.
Faisons confiance aux Bangel, Schlaeflin et autres Riff qui n’ont par habitude de s’en laisser conter et sont prêts à se surpasser pour réaliser un exploit.

L’équipe 2 s’est inclinée de justesse face à Thann (64-68) en coupe du Crédit Mutuel. Elle espère renouer avec la victoire en se rendant à Chalampé le même jour à 20h.

La 3 qui occupe actuellement la première place de son groupe de D3 recevra Mulhouse/Pfastatt 4 dimanche matin à 9h. Les coéquipiers de Rémi Ostermann devront se montrer sous leur meilleur jour pour espérer l’emporter.

Toujours dimanche à 11h, les féminines 1 iront affronter Berrwiller 3 et tenteront de continuer leur série de victoires.
Vendredi 23/11, à domicile :
U17M  Riedisheim2 - Ruelisheim à 19h

Samedi 24/11, à domicile :
U9M   Riedisheim - Wittenheim 2 à 13h30
U11M Riedisheim - FCM à 15h
U15M Riedisheim - Electricité Strasbourg à 17h
U13M Riedisheim - Illzach à 18h30
DF2    Riedisheim 2 - Kaysersberg à 20h

A l’extérieur : U15M Vignoble 2 - Riedisheim 2 à 15h45

Dimanche 25/11, à domicile :
U15F  Riedisheim - Kalibasket à 10H30
U13F  Riedisheim - Geispolsheim à 13h30
U17M Riedisheim - Sélestat à 15h30
U18F  Riedisheim - Eschau à 17h30

A l’extérieur : U20M  Sausheim - Riedisheim à 17h30

Programme des matchs du samedi 17 au dimanche 18 novembre 2018

Riedisheim s’est logiquement imposé face à Illfurth samedi dernier (84-50) au terme d’une partie maîtrisée de bout en bout. S’appuyant sur une défense bien organisée autour d’Arnaud Gollentz et Thomas Mutz, les artilleurs locaux,  notamment Nicolas Mosser et Tim Ostermann ont retrouvé  leur adresse à longue distance. Arnaud Halbwachs (16 pts) a  également été très efficace et a clôturé la rencontre de la plus belle des manières  en scorant au buzzer du rond central. Pas de match ce week-end, mais tous les joueurs ont déjà en tête leurs prochains matchs contre Schaeffersheim et Sélestat, les 2 ténors de Prénationale.

L’équipe 2 s’est inclinée face à Dessenheim (86-62). Elle recevra Thann dans le cadre de la Coupe du Crédit Mutuel. Battus de peu récemment en championnat par cette même équipe, Nicolas Schmitt et ses coéquipiers tenteront de prendre leur revanche. Une mission difficile mais  non insurmontable.
Rendez-vous samedi soir à 20h au gymnase Bartholdi.

Le même jour et toujours en coupe les féminines coachées par Philippe Hoffmann se rendront à Waldighoffen pour 19h. Vainqueurs de leurs trois premiers matchs de championnat, elles devraient s’imposer face un adversaire qui évolue à un échelon inférieur.


La ligue régionale et le comité départemental ont décidé de reporter tous les matchs prévus samedi avant 19h, en raison des risques de blocage des routes



FETE DE NOEL !

FETE DE NOEL ASCAR 2018

Programme des matchs du samedi 13 au dimanche 14 octobre 2018

L’ambiance sera très chaude au gymnase Bartoldi samedi soir.
L’équipe de Riedisheim nouvellement promue en Prénationale recevra Guebwiller à 20h30. Les visiteurs qui jusqu’à présent jouaient les premiers rôles dans ce championnat, ont effectué un recrutement estival qui leur permet sans conteste de viser la montée en Nationale 3. Leur récent succès face à Sélestat, un autre prétendant, confirme cette ambition légitime. Ils ne peuvent se permettre le moindre faux pas et viendront donc dans la banlieue mulhousienne pour s’imposer coûte que coûte.
Les Riedisheimois qui  viennent de s’incliner de peu à Geispolsheim, après un match longtemps indécis, découvrent les exigenges d’une compétition ou le moindre relâchement peut être fatal. Trouveront-ils les ressources pour rivaliser avec leurs adversaires ? Sauront-ils les faire douter ?
Les joueurs d’Antoine Gollentz se  sont bien préparés pour cette confrontation, qui sera un temps fort de ce début de saison. Il faudra que Bangel, Riff, Halbwachs et tous leurs coéquipiers se surpassent pour  contrecarrer les plans des florivaliens et déjouer tous les pronostics.

Les masculins 2 se sont imposés contre Lutterbach 2 (66-62) et confirment leurs bonnes dispositions. Un match difficile les attend dimanche à 17h à Rixheim 2. Ce sera encore un bon test pour les protégés de Xavier Sutter,  qui joueront crânement leur chance.
Les masculins 3 recevront leurs homologues de Kalibasket dimanche à 10h. En s’imposant ils obtiendraient leur troisième succès consécutif, ce qui serait de bon augure pour la suite de la compétition.

Chez les féminines, l’équipe première sera encore au repos ce week-end alors que la 2 recevra Heimersdorf 2 dimanche à 15h30.

Programme des matchs du samedi 13 au dimanche 14 octobre 2018

L’ambiance sera très chaude au gymnase Bartoldi samedi soir.
L’équipe de Riedisheim nouvellement promue en Prénationale recevra Guebwiller à 20h30. Les visiteurs qui jusqu’à présent jouaient les premiers rôles dans ce championnat, ont effectué un recrutement estival qui leur permet sans conteste de viser la montée en Nationale 3. Leur récent succès face à Sélestat, un autre prétendant, confirme cette ambition légitime. Ils ne peuvent se permettre le moindre faux pas et viendront donc dans la banlieue mulhousienne pour s’imposer coûte que coûte.
Les Riedisheimois qui  viennent de s’incliner de peu à Geispolsheim, après un match longtemps indécis, découvrent les exigenges d’une compétition ou le moindre relâchement peut être fatal. Trouveront-ils les ressources pour rivaliser avec leurs adversaires ? Sauront-ils les faire douter ?
Les joueurs d’Antoine Gollentz se  sont bien préparés pour cette confrontation, qui sera un temps fort de ce début de saison. Il faudra que Bangel, Riff, Halbwachs et tous leurs coéquipiers se surpassent pour  contrecarrer les plans des florivaliens et déjouer tous les pronostics.

Les masculins 2 se sont imposés contre Lutterbach 2 (66-62) et confirment leurs bonnes dispositions. Un match difficile les attend dimanche à 17h à Rixheim 2. Ce sera encore un bon test pour les protégés de Xavier Sutter,  qui joueront crânement leur chance.
Les masculins 3 recevront leurs homologues de Kalibasket dimanche à 10h. En s’imposant ils obtiendraient leur troisième succès consécutif, ce qui serait de bon augure pour la suite de la compétition.

Chez les féminines, l’équipe première sera encore au repos ce week-end alors que la 2 recevra Heimersdorf 2 dimanche à 15h30.

Programme des matchs du samedi 6 au dimanche 7 octobre 2018

L’équipe masculine 1 s’est inclinée devant Geispolsheim au terme d’un match très disputé (77-66).
Les coéquipiers de l’expérimenté Thomas Mutz menaient encore d’un point à la mi-temps mais ont été à la peine au début du 3e quart-temps quand leurs adversaires ont aligné 5 paniers bonifiés consécutifs. Malgré une combativité de tous les instants, ils n’ont pu combler leur retard, mais ont néanmoins prouvé durant la majeure partie du match qu’ils pouvaient rivaliser avec l’un des ténors de la Prénationale.
Ils seront au repos ce week-end, mais ont déjà en tête la réception de l’excellente équipe de Guebwiller avec son effectif taillé pour la montée en Nationale 3, le 13 octobre prochain à la salle Bartholdi. Un derby haut-rhinois qui s’annonce explosif.

L’équipe 2 s’est imposée de justesse à Hirtzfelden (63-65). Sous l’impulsion de Baptiste Schmitt, Bastien Schleck et Arnaud Bader, les Riedisheimois ont d’abord mené largement, mais ont souffert en fin de rencontre tout en préservant l’essentiel. Un nouveau défi les attend samedi soir à 20h30, à domicile, face à Lutterbach 2.

L’équipe 3, qui  s’est aisément imposée à Roseau 2 (38-74), sera  au repos cette semaine, tout comme les féminines 1 qui ont débuté leur championnat par une victoire encourageante contre Wittenheim 3 (44-56).
Chez les jeunes il convient de signaler le score fleuve réalisé par les benjamines contre Eschau (93-8).

Programme des matchs du samedi 22 au dimanche 23 septembre 2018

Les compétitions vont reprendre ce week-end pour le club du Président Rémy Ostermann.
L’équipe masculine 1 va faire ses débuts en Prénationale en recevant Erstein qui a réussi à se maintenir in extrémis après une saison compliquée et perturbée par de nombreuses blessures. Ce championnat  devrait être dominé par Guebwiller et Sélestat, qui disposent d'effectifs impressionnants. Tout sera ouvert pour les autres équipes et beaucoup se jouera au mental. Antoine Gollentz pourra s’appuyer sur un collectif inchangé, renforcé par Thibaut Boeckler, transfuge de Nord Sundgau, qui s’est rapidement intégré à sa nouvelle équipe et dont la vivacité et l’expérience seront précieuses.
Lors des matchs de préparation, les coéquipiers de Thomas Mutz ont démontré leur solidité et sont fins prêts pour le démarrage de la nouvelle saison.
Rendez-vous pour cet important match d’ouverture  samedi soir à 18h30.

A  20h30, l’équipe 2, désormais dirigée par Xavier Sutter, affrontera le FC Mulhouse. Les réservistes riedisheimois ont également franchi un échelon et opéreront  en Pré-régionale. Les jeunes joueurs locaux, emmenés par Ethan Usselmann et Arnaud Bader chercheront  à remporter un premier succès
face aux protégés de Fréderic Halbwachs.
L’équipe 3 débutera dimanche matin à 10h30 face à Nord Sundgau 4.

Si les effectifs des masculins sont restés stables, il n’en est pas de même pour les féminines. Les joueuses de l’équipe 2 ont décidé de prendre ensemble leur retraite sportive après leur titre départemental de D2, tout en restant disponibles pour animer la vie du club. Un nouveau groupe sera donc formé autour d'’Elodie Brenier et débutera face à Nord Sundgau 4 dimanche à 16h.
L’équipe 1 ne sera pas en lice cette semaine. Elle sera coachée par Philippe Hoffmann, et sera  sensiblement rajeunie. Elle aura à gérer l’après Claire Wilb, partie exercer ses talents chez les Panthères de Mulhouse.


















 

Première cette saison au Gymnase Bartholdi pour notre équipe 1

Pour la reprise du championnat, les banlieusards mulhousiens recevront Holtzheim 2 samedi soir à 20h au gymnase Bartholdi.
Habituellement les mouvements d’intersaison sont plutôt rares à Riedisheim, mais les excellents résultats de ces dernières saisons attirent forcément l'attention des clubs voisins.
Cette année, trois joueurs appréciés ont quitté le navire, Thomas Mutz pour Illfurth, Thibaut Boeckler pour Rixheim, alors que Tristan Schaeflin qui avait du mal à concilier les exigences sportives et professionnelles a préféré prendre provisoirement du recul.
Mais les frères Sébastien et Maxime Diss, transfuges de Dessenheim(N3), des joueurs chevronnés, sont venus en renfort, et Thomas Hamery, un jeune très prometteur, sera intégré après une année blanche consacrée à ses études. Comme le reste du groupe est inchangé, l’équipe remaniée aura belle allure et devrait être très compétitive.

Le championnat de Prénationale s’annonce ouvert. Si Geispolsheim sera clairement favori, quelques autres équipes se sont fortement renforcées et sont bien armées pour figurer dans le haut du tableau.
Il sera important de partir sur de bonnes bases même si pour cette première rencontre le coach local Antoine Gollentz, devra déjà composer avec quelques absences. Et comme l’adversaire du jour est particulièrement redoutable, il faudra que les Usselmann, Riff et leurs coéquipiers retrouvent d’emblée leur cohésion et leur niveau de mars dernier pour pouvoir obtenir un résultat positif.

En lever de rideau à 17h15, l’équipe 2 recevra son homologue de Saint-Joseph Strasbourg.

La 3 se rendra à Wittenheim le même jour à 17h45.

Enfin l’équipe féminine jouera à Eckbolsheim à 18h30.

Jean-Marc Kieny

Challenge U13

Qualification de Sarah Marx pour la finale nationale du challenge U13 qui aura lieu lors du week-end des finales de la Coupe de France les 10 et 11 mai.

Bravo Sarah !

Basket LOISIR

Le basket LOISIR reprend 1 fois par semaine le mardi soir à 19h30 au Cosec (petite salle D du fond en traversant la salle principale).
Nous vous proposons de venir nous retrouver à partir du mardi 5 septembre 2017 à 19h30.
La section Loisir ouvre ses portes à tous les joueurs et joueuses (>17 ans et <117 ans).
Il n'est pas obligé d'avoir été basketteur(euse) pour jouer avec le groupe "loisir", mais vous pouvez aussi l'avoir été...
Nous courrons après un ballon pendant environ 1 heure en essayant d'appliquer les règles du basket dans un esprit collectif permettant à tout le monde de s'exprimer (en jouant vraiment au basket).
Si vous connaissez des personnes intéressées (ami(e)s, voisin(e)s, parents de joueurs(euses)...), elles peuvent demander des renseignements à l'adresse suivante lphamery@free.fr ou bien venir directement le mardi soir 19h30 au COSEC.
Nous sommes déjà quelques parents de jeunes joueurs non basketteurs dans l'équipe, alors n'hésitez pas!
C'est vraiment un grand moment de détente très convivial.

Contact : Pascal Hamery
lphamery @f ree.fr
Tél. 07 80 03 31 84

U17M : finales inter-régionales à Geispolsheim


















Après leur titre de champion d'Alsace, les U17M ont remporté la finale inter-régionale
à Geispolsheim le samedi 18 juin contre Reims - Betheny.


Bravo les bleus !
Haut de page